Mondialisation

Facebook Twitter

La globalisation aggrave les risques systémiques. C'est presque une tautologie de dire que la globalisation aggrave les risques systémiques, de même qu'elle aggrave les risques de pandémie, mais l'application de la théorie de l'évolution à l'économie permet plus précisément de prédire que la mondialisation devrait accroître le risque de récession et de récupération lente, un phénomène qui serait corroboré par des données réelles.

La globalisation aggrave les risques systémiques

C'est pourtant le contraire de ce qu'on prétendait à nous vendre une "mondialisation heureuse" qui n'était qu'un emballement insoutenable même si elle a permis le décollage de la Chine ou du Brésil, entre autres. Notre seule chance de sortie réside d'ailleurs dans le découplage relatif de ces pays et des vieilles économies endettées mais les interdépendances sont probablement trop fortes.

The Corporation- sous titre : français. Lettre ouverte à Arnaud Montebourg, aux protectionnistes et aux dirigistes de tous bords. Souhaiter que la France ou l’Europe fasse « monde à part » ou « finance à part » n’est pas une solution qu’il soit honnête intellectuellement de proposer à nos concitoyens, même si c’est peut-être ce qu’ils veulent entendre dans ces temps difficiles.

Lettre ouverte à Arnaud Montebourg, aux protectionnistes et aux dirigistes de tous bords

Par Alain Madelin Lettre ouverte d’Arnaud Montebourg adressée à Martine Aubry et François Hollande. Mondialisation. Le choc des mots. À ce jour, la journaliste canadienne de 38 ans Naomi Klein est sans doute l’une des militantes les plus influentes au monde.

Le choc des mots

Son premier ouvrage paru en 2000, No logo, est vite devenue la "bible" des mouvements altermondialistes de la fin des années 1990. Avec La stratégie du choc, elle approfondit la réflexion entamée dans ce précédent best-seller pour dénoncer "l’histoire secrète du marché dérégulé" et expliciter l'avènement du "capitalisme du désastre". Écrit à la manière d’une incroyable investigation, Naomi Klein nous réconcilie avec le journalisme politique et économique. La Stratégie du Choc. "La Stratégie du choc" : comment se fâcher avec Naomi Klein. Entamé avec l'aval de Naomi Klein, ce film s'est achevé sans l'imprimatur de l'auteur de No Logo.

"La Stratégie du choc" : comment se fâcher avec Naomi Klein

La Stratégie du choc aurait dû être l'adaptation de l'ouvrage publié en France en 2008 chez Actes Sud. Le livre comptait plus de 700 pages, le film dure 80 minutes. C'est peut-être dans cette brièveté qu'il faut chercher la raison du déplaisir de Naomi Klein à l'égard de son camarade Michael Winterbottom (la société de production du réalisateur anglais s'appelle Revolution). Ressources naturelles : quand les multinationales dictent leur loi à l'Europe - Lobbies. S’assurer un accès aux matières premières à moindre coût.

Ressources naturelles : quand les multinationales dictent leur loi à l'Europe - Lobbies

L’enjeu est de taille au vu de la concurrence mondiale. À Bruxelles, lobbies industriels et miniers sont mobilisés pour la conférence qui doit définir la nouvelle stratégie européenne sur les ressources naturelles. Qui a peur de la démondialisation ? Dans une tribune récemment publiée sur Mediapart (6 juin 2011), des membres du conseil scientifique d’Attac (Geneviève Azam, Jacques Cossart, Thomas Coutrot, Jean-Marie Harribey, Michel Husson, Pierre Khalfa, Dominique Plihon, Catherine Samary et Aurélie Trouvé) déclarent « s’inquiét(er) de la fortune rencontrée par la démondialisation ».

Qui a peur de la démondialisation ?

Je crois avoir à leur endroit suffisamment d’estime et d’amitié pour leur dire mes désaccords – à plus forte raison après m’être rendu coupable d’avoir moi-même employé le mot « à problème » [1]… Dépolluer du FN Du problème en question, il est sans doute utile de commencer par déblayer la situation politique – entendre la dépolluer du Front national. La « démondialisation », retour vers le passé. Dans ses commentaires sur le livre-programme à deux euro d’Arnaud Montebourg, Daoud Boughezala affirme que le « dernier bastion des défenseurs de la mondialisation » serait constitué, d’après « les sondages », par les « élites mondialisées ».

La « démondialisation », retour vers le passé

Je m’inscris en faux contre cette allégation. Je ne fais moi-même pas partie de ces fameuses élites mondialisées et pourtant il se trouve que je suis un fervent défenseur de la mondialisation et du libre-échange. La démondialisation et ses ennemis, par Frédéric Lordon. Au commencement, les choses étaient simples : il y avait la raison — qui procédait par cercles (avec M.

La démondialisation et ses ennemis, par Frédéric Lordon

Alain Minc au milieu) —, et puis il y avait la maladie mentale. Les raisonnables avaient établi que la mondialisation était la réalisation du bonheur ; tous ceux qui n’avaient pas le bon goût d’y croire étaient à enfermer. « Raison » cependant confrontée à un léger problème de cohérence interne puisque, se voulant l’idéal de la discussion conduite selon les normes de la vérité et du meilleur argument, elle n’en aura pas moins interdit le débat pendant deux décennies et n’aura consenti à le laisser s’ouvrir qu’au spectacle de la plus grande crise du capitalisme.

Protectionnisme

"Déglobalisation" : le terme est laid, OK. Mais ça veut dire quoi ? | Rue89. L’expression « déglobalisation » (ou « démondialisation ») est à la mode.

"Déglobalisation" : le terme est laid, OK. Mais ça veut dire quoi ? | Rue89

Elle figure par exemple dans les orientations d’Arnaud Montebourg, candidat à l’investiture du PS pour la présidentielle 2012 [c’est l’objet du chapitre 13 de son livre, ndlr]. Mais selon ceux qui l’invoquent, elle revêt plusieurs sens. Protégeons-nous de la démondialisation. DES DEUX CÔTÉS de l’Atlantique, la sortie de crise est aussi cahoteuse dans les esprits que dans les PIB.

Protégeons-nous de la démondialisation

L'essoufflement de la reprise cause des vertiges. Aux radicales perturbations de la mondialisation et des technologies s'est ajouté le creusement des dettes publiques. Chacun pressent une austérité pénible et des temps durs. Un grand désarroi gagne, qui déteint sur la classe politique. Outre-Atlantique, le Tea Party impose ses idées aux républicains: réduire l'Etat au minimum, chacun pour soi, que les individus se démènent dans la vie avec l'aide de Dieu. Oui, une autre démondialisation est possible... - Des ouvriers du BTP chinois, lors d'une cérémonie à Huaxi, connu pour être la ville la plus riche de Chine. Octobre 2011.

REUTERS/Carlos Barria - Le plus comique chez les matamores de la politique est quand ils arrivent en général d'opérette pour nous promettre, pompeux, une victoire déjà acquise. Les déficits commerciaux démystifiés. Il ne faut pas oublier que les déficits commerciaux résultent d’échanges volontaires entre des individus situés de part et d’autre de ligne imaginaires que l’on nomme frontières. Et, par définition, un échange ne fait que des gagnants. Ce billet fait suite à mes autres billets sur le commerce international publiés ici et ici. Je vous encourage fortement à les revoir. L’un des grands mythes découlant du keynésianisme est la croyance selon laquelle les déficits de la balance commerciale sont mauvais et qu’il faille agir pour les éradiquer. Pour les néophytes, la balance commerciale est la différence entre les exportations et les importations d’un pays.

Débacle industrielle

Le moment du « double merci » Deux personnes échangent parce que chacune d’elle veut ce que possède l’autre plus que ce qu’elle possède déjà. Entendu dans le métro récemment : « Quand deux personnes échangent biens et argent, l’une gagne et l’autre perd. Sinon, il n’y aurait pas de profit. » Ce raisonnement est plus populaire qu’on le croit. Et justifie parfois l’hostilité envers le commerce ou le libre-échange. L'évolution des salaires dans les pays low cost. Dimanche 19 décembre 7 19 /12 /Déc 08:24 Les pays low cost sont confrontés à quelque chose qui ressemble à une contradiction interne : ils disposent d'un avantage en termes de coût du travail, qui permet un développement rapide, attire de l'investissement étranger, mais ce supplément de création de richesse conduit à une élévation des salaires et donc à une réduction progressive de leur avantage initial.

J'explique souvent ce processus en m'appuyant sur une comparaison France/Tchéquie : en 1996, le coût de l'heure de travail était 8 fois plus important en France, la productivité du travail était 2 fois plus forte, le coût salarial unitaire, rapport du coût de l'heure de travail et de la productivité horaire du travail, était donc 4 fois plus important en France qu'en République Tchèque. La mondialisation, moteur du Welfare! Chose promise, chose due. Je m'attaque cette semaine à une rhétorique célèbre: l'effet dévastateur de la globalisation financière sur notre modèle social.

Le pari est risqué tant l'unanimité est grande à ce sujet. Why I don’t want an Iphone for Christmas. /  Jordan Pouille. Jean Ziegler : La cause de la faim, c’est une répartition aberrante des richesses. FAKIR | Presse alternative | Edition électronique. La mondialisation amène-t-elle la paix. Is What's Good for Corporate America Still Good For America? - Bruce Nussbaum - The Conversation. Le salaire de la dette.