Les nations seront dépassées « Grâce à la liberté des communications, des groupes d'hommes de même nature pourront se réunir et fonder des communautés. Les nations seront dépassées. » Non, cet aphorisme n'est pas d'un commentateur éclairé de la scène actuelle du Proche-Orient, emportée par les éclats de foules et les feux de protestations contre les potentats corrompus qui les gouvernent. Les nations seront dépassées
Wikileaks : l’État, le réseau et le territoire « Mais où est-ce qu'on est ?

Wikileaks : l’État, le réseau et le territoire « Mais où est-ce qu'on est ?

Politique Published on décembre 12th, 2010 | by Anthony “ Infowar”, “cyber warfare”, “opération riposte”, “guerre de l’information”, … les titres couvrant l’affaire Wikileaks ont largement puisé dans le vocabulaire militaire pour décrire les événements qui ont suivi la publication des “cables” diplomatique par le site de Julian Assange.
Balkans : ces nostalgiques de la Yougoslavie de Tito Des nostalgiques de Tito lors du trentième anniversaire de sa mort, devant son mausolée de Belgrade (Marko Djurica/Reuters). (De Belgrade) Depuis le début du mois d’octobre, une pièce de théâtre attire les foules au Théâtre dramatique yougoslave de Belgrade. La capitale serbe chavire pour « Né en Yu », de Dino Mustafic. « Yu » comme Yougoslavie. Balkans : ces nostalgiques de la Yougoslavie de Tito
Wikileaks Statelogs Les diplomates du monde entier sont sur les dents depuis quelques jours… et il y a que quoi : le site Wikileaks qui n’en est pas à son coup d’essai, serait sur le point de diffuser pas moins de 251 287 documents secrets issus du réseau SIPRNet (Secret Internet Protocol Router Network) de l’administration américaine. Le documents ont déjà été transmis par Wikileaks à de grands journaux internationaux, selon une méthode éprouvée lors de la publication des Warlogs. Ce sont pour l’instant 5 médias qui seraient en possession de ces documents : le New York Times, Der Spiegel, le Guardian, El Pais et Le Monde. Sur le Net, et en Live, c’est l’excellentissime Owni qui assure le live blogging des Statelogs Il y en aura pour tout le monde (ou presque) Wikileaks Statelogs : vent de panique chez les diplomates du monde entier Wikileaks Statelogs : vent de panique chez les diplomates du monde entier
Quand civisme et idéologie républicaine colmatent les brèches de l'État-Nation Le 28 mai 1996, le président Jacques Chirac annonçait sa décision de professionnaliser les armées et de suspendre le service national. Incantations performatives puisque, le 28 octobre 1997, le gouvernement de Lionel Jospin donnait corps aux annonces dudit Président. Outre l’impérieuse nécessité de défendre la Nation avec des contingents de réservistes, le service militaire jouait un rôle central au sein de l’idéologie républicaine, de droite comme de gauche. Quand civisme et idéologie républicaine colmatent les brèches de l'État-Nation
Un peuple sans patrie Un peuple sans patrie 1Traduit de l'anglais par Anne Sonolet 2Chaque époque – et la notre échappe pas – se considère comme la dernière à être bénie (et maudite) par la présence des Tziganes. Qu'ils soient bienveillants ou hostiles, romantiques ou cyniques, les commentateurs ont une opinion bien arrêtée : les « errants du monde » ont enfin été « domestiqués », leur mode de vie est finalement passé de mode, le « temps des Tzignes » appartient au passé.
Teenage online community users feel part of their online community almost as much as they feel part of their own family. An international study of the users of teenage online community Habbo reveals that users identify more strongly with the online community than with their neighbourhood or offline hobby group. The study is based on a survey with 4299 respondents from United Kingdom, Spain and Japan. All three nationalities yielded similar results. The study was authored by Dr. Young people identify with an online community almost as strongly as with their own family Young people identify with an online community almost as strongly as with their own family
Outrage au drapeau : notre liberté a expiré vendredi à minuit Outrage au drapeau : notre liberté a expiré vendredi à minuit Le gouvernement, qui n’a visiblement rien de mieux à faire de ses journées (Quelle crise ? Quelles affaires ? Où ça, une guerre en Afghanistan ?)
Outrage au drapeau : un décret qui bafoue la liberté d'expression Le décret paru ce vendredi au Journal officiel, sanctionnant l’inénarrable délit d’« outrage » au drapeau français met une nouvelle fois en lumière le côté irrationnel et la profonde intolérance de tout ce qui tourne autour des symboles nationaux. Irrationnel, car la notion d’outrage n’a jamais été définie par un contenu palpable et incontestable, utilisé par exemple par le président de la République pour régler des différends personnels ou par les forces de l’ordre dans des conditions qui prêtent à polémique. Alors, dans le cas d’un drapeau, d’un morceau d’étoffe, d’un bout de chiffon ? Bien sûr, ce nouveau décret s’inscrit dans la continuation du débat Besson sur l’identité nationale et l’immigration : stigmatiser une partie de la population mais également exalter un concept, celui de nation, dont on est bien incapable de préciser les contours. Un nouvel appel du pied à l’électorat d’extrême droite Outrage au drapeau : un décret qui bafoue la liberté d'expression
Pourquoi faudrait-il être fier d’être Français ? Pourquoi faudrait-il être fier d’être Français ? “Que sommes-nous devenus, pour accepter d’être réduit à une nationalité” S. Tissot – P. Tevanian – Les mots sont importants – 2010 Au lieu de faire avec, de s’en accommoder du mieux possible, on y transfère ses affects.
Je suis fier d’être français, patriote et de gauche! | Le souffle divin
Le nationalisme pris dans les filets de l’internet sans frontière Je rebondis à chaud sur un article de Vogelsong qui se demande Pourquoi il devrait être fier d’être français. Un article intéressant qui dresse un constat d’étonnement assez limpide. Pourquoi tant d’énergie déployée pour promouvoir une nation que je n’ai pas choisie ?