Quand Pôle emploi fiche les chômeurs agressifs Depuis la fusion ANPE/Assedics, Pôle emploi a fait du « traitement » des agressions une véritable politique de sécurité, avec un traçage précis des actes et des chômeurs responsables d’agression. En Rhône-Alpes, cette politique flirte dangereusement avec les limites de la loi informatique et libertés. Une agence Pôle emploi à Villeurbanne (Rhône) © Alexander Roth-Grisard / MaxPPP Quand Pôle emploi fiche les chômeurs agressifs
Pôle Emploi propose à une éducatrice un poste de... strip-teaseuse topless u chômage depuis un an, une éducatrice spécialisée, âgée de 53 ans, n’est pas prête d’oublier la proposition de travail que lui a adressé Pôle Emploi. En l’occurrence : un poste de strip-teaseuse dans une boîte de nuit de la région montpelliéraine. L’annonce qu’elle a reçu était on ne plus claire sur les compétences requises et la nature de cet emploi spécialisé dans l’effeuillage langoureux: "Recherche strip-teaseuse, 12 euros de l'heure, au sein d'un établissement privé vous interprétez des œuvres chorégraphiques avec des techniques classiques du strip-tease topless, du mercredi au samedi". Et ce de 21 heures à 5 heures du matin. Sachant que le strip-tease topless consiste à danser seins nus. Une proposition que cette quinquagénaire, domiciliée à Gignac dans l’Hérault, n’a pas forcément apprécié comme le raconte RTL : "Ce qui me perturbe, c'est la déontologie de Pôle Emploi. Pôle Emploi propose à une éducatrice un poste de... strip-teaseuse topless
Quand Pôle emploi traite les chômeurs comme des enfants - Mascarade Quand Pôle emploi traite les chômeurs comme des enfants - Mascarade Rennes, le 5 décembre 2011 Madame C.
Outragé, Pôle emploi mord la poussière C’est l’histoire d’un plein emploi qui ne reviendra pas et de l’action de son fantôme sur les vies aujourd’hui. C’est l’histoire d’étranges institutions pour lesquelles ce plein emploi qui n’existe pas vaut à la fois boussole et centre de gravité ; l’histoire d’un Pôle emploi qui désigne les chômeurs comme des « candidats ». Candidats à quoi ? À l’emploi bien sûr. Outragé, Pôle emploi mord la poussière
L'hommage de Pôle Emploi à Christian Charpy, directeur général C'est la fête à Pôle emploi. Ils ne célèbrent pas les derniers chiffres du chômage, on s'en doute... En réalité, la direction de la communication de Pôle emploi s'occupe d'organiser une surprise pour le départ de son directeur, Christian Charpy. L'hommage de Pôle Emploi à Christian Charpy, directeur général
Mercredi, 23 Novembre 2011 10:06 Un militant de la Coordination des Intermittents et Précaires d'Ile-de-France comparaissait hier matin pour «outrage à Pôle emploi». Le compte rendu de Mediapart. Au moment de plaider, le procureur est un peu embêté. De toute évidence, il semble considérer que cette affaire n'aurait jamais dû atterrir devant la dixième chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Paris. C'est pourtant bien ce qui est arrivé. Quand le procès d'un chômeur vire au procès de Pôle Emploi Quand le procès d'un chômeur vire au procès de Pôle Emploi
Quand Pôle emploi menace les chômeurs de poursuites judiciaires Policemploi partout, justice aussi. Après une campagne d’affiches menaçant de poursuites judiciaires les usagers récalcitrants [1], Pôle emploi adresse désormais individuellement par lettre aux chômeurs ces mêmes menaces. Voici l’histoire d’un demandeur d’emploi qui a eu le tort de dire ce qu’il pensait de l’utilité pour lui de Pôle emploi lors d’une convocation (obligatoire sous peine de radiation [2]), suite à quoi, le Pôle le menace de poursuites judiciaires pour... « propos désobligeants ». Quand Pôle emploi menace les chômeurs de poursuites judiciaires
Pour rester social, un conseiller Pôle emploi fait « sa petite cuisine » | Rue89 Eco Une agence Pôle emploi à Nice, le 5 mars 2009 (Eric Gaillard/Reuters) Quand on « bénéficie » du RSA, on côtoie plusieurs fonctionnaires : un conseiller à l’ouverture du dossier,un autre pour les rendez-vous de suivi,un autre encore à la fermeture du dossier,un psychologue si vraiment on touche le fond,un assistant spécial si on demande l’allocation exceptionnelle du désespoir. Durant ma courte carrière d’allocataire, j’ai rencontré un conseiller très fin, avec qui on faisait des blagues en se racontant nos vies, entre deux formalités administratives. Dix-huit mois après la clôture de mon dossier, je l’ai rappelé pour discuter de « l’assistanat » cancéreux [formule du ministre de l’Enseignement supérieuret de la Recherche, Laurent Wauquiez, alors chargé des Affaires européennes, ndlr]. Il a pris des nouvelles de ma mère, m’a demandé si je n’étais « pas trop mal payée », puis a voulu, pour la forme, demander à sa hiérarchie s’il pouvait rencontrer une journaliste. Pour rester social, un conseiller Pôle emploi fait « sa petite cuisine » | Rue89 Eco
Un millier de chômeurs qui manifestent à Paris ne font pas la Une des JT. Mais un chômeur désespéré qui prend des gens en otage, ça, c'est du nanan ! Il a réussi son coup qu'il préméditait depuis l'été : Christian Denisot, 45 ans, informaticien au chômage en galère depuis dix ans [1], s'est présenté hier matin au rendez-vous que lui avait fixé Pôle Emploi, dans le 11e arrondissement de Paris. Puis, à l'aide d'un Beretta factice très bien imité, il a séquestré trois heures durant la directrice de l'agence et son adjoint. Dans un manifeste communiqué par e-mail à Rue89, il a dévoilé les raisons de son geste. Prise d'otages à Pôle Emploi, ou le quart d'heure de célébrité Prise d'otages à Pôle Emploi, ou le quart d'heure de célébrité
Le désarroi des conseillers Pôle Emploi Le désarroi des conseillers Pôle Emploi Samedi, 02 Avril 2011 12:11 Effectifs en moins, travail en plus : les agents se plaignent de ne pouvoir remplir leur mission de service public. Les grèves à répétition traduisent leur désarroi. Les indices du malaise qui règne à Pôle Emploi sont sérieux et concordants.
Pôle emploi : « Votre dossier n'est pas perdu. On ne sait pas où il est » | Rue89 Eco Je suis journaliste web. Cet été, entre deux contrats, je me retrouve au chômage. Pour la première fois de ma vie, je me dirige donc vers Pôle emploi.
La condamnation qui embarrasse Pôle emploi
Pôle Emploi : vers des agences «boîtes de sardines» ? Vendredi, 05 Août 2011 00:26 Alors que la remontée du chômage maintient la pression sur l'opérateur public, le conseil d'administration vient d'adopter des mesures d'«optimisation du référentiel immobilier» qui déboucheront sur une baisse de plus de 10% de la surface des sites. Ces règles s'appliqueront à tous les nouveaux projets, qui sont nombreux dans la foulée de la réorganisation du réseau des ex-ANPE et Assedic.
Mardi, 26 Juillet 2011 04:38 Pôle Emploi, qui a de plus en plus tendance à se croire au-dessus des lois, a été condamné par les Prud'hommes de Troyes à verser 19.000 € à une salariée dont le contrat doit être requalifié en CDI. «C'est ahurissant. Pôle Emploi, qui s'occupe des contrats des employeurs, devrait être irréprochable sur le respect du code du travail», commente Christian Parisot. Le secrétaire national du syndicat CFTC-Emploi s'attend même, dans les prochains mois, à une explosion de ces cas de salariés en contrat à durée déterminée (CDD) embauchés par Pôle Emploi en toute illégalité. Cela en concernerait plus de 80 pour la seule Champagne-Ardenne. La valse des CDD commence à coûter cher à Pôle Emploi
Pôle emploi pris la main dans le sac
Un Castrais à la recherche d'un emploi témoigne d'un incroyable enchaînement de bugs et dysfonctionnements qui ont affecté son dossier chez Pôle Emploi. A tel point qu'il a cru à une farce… C'est l'histoire de Jérôme (1), 42 ans, qui vient de s'inscrire à Pôle Emploi. Castres. Pôle Emploi : "Tellement de bugs que j'ai cru à un gag" - Tarn : Ladépêche.fr
Cette action entendait dénoncer les actions « relooking » organisées en partenariat avec le Fond de dotation Ereel et qui ont lieu dans une école d’esthétique. Avec force présence médiatique, ces séances entendent apprendre aux femmes à : « Prendre soin de [leur] apparence à travers des conseils en maquillage et coiffure (les erreurs à ne pas commettre) ainsi qu’avec une tenue vestimentaire adaptée au poste, voilà ce que propose le Fonds de dotation EREEL à un groupe de femmes qui ont de faibles revenus, sont des demandeurs d’emploi de longue durée, au RSA ou en situation de handicap. » Vous avez à coeur, dans votre courrier, de souligner la différence entre le « relooking » et le « conseil en image », dont vous estimez qu’il est une « profession à part entière », la vôtre, respectable et utile pour les femmes. Nous ne rentrerons pas dans les différences subtiles entre ces deux approches : notez d’abord que les actions « relooking » sont appelées comme telles par Pôle Emploi. Non, le conseil en images à Pôle emploi n’aide pas les femmes au chômage !
Ma journée dans le grand marché aux profs de Pôle emploi
Les dysfonctionnements et la déprime de Pôle emploi
Pôle emploi : la règle c'est la règle, même quand on vient recruter
Pôle emploi : M. le directeur, je ne dénoncerai pas des chômeurs
« Vous allez être déçue »... Couac kafkaïen à Pôle emploi
Près de la moitié des demandeurs d'emploi pas satisfaits de Pôle emploi, actualité Société : Le Point
Des chômeurs occupent Pôle emploi contre les ratés du système
Comment mesurer l’efficacité du Pôle emploi ?
Pôle emploi : des inscrits floués par la formation pré-embauche