background preloader

Alimentation

Facebook Twitter

The root cause(s) of food price inflation. An August 2009 paper by Jayati Ghosh, professor at the Centre for Economic Studies and Planning at Jawaharlal Nehru University in New Delhi, compared food staples traded on futures markets with staples that were not.

The root cause(s) of food price inflation

She found that the price of food staples not traded on futures markets, such as millet, cassava and potatoes, rose only a fraction as much as staples subject to speculation, such as wheat. Organic Can Feed the World - Barry Estabrook - Life. Given that current production systems leave nearly one billion people undernourished, the onus should be on the agribusiness industry to prove its model, not the other way around "We all have things that drive us crazy," wrote Steve Kopperud in a blog post this fall for Brownfield, an organization that disseminates agricultural news online and through radio broadcasts.

Organic Can Feed the World - Barry Estabrook - Life

Kopperud, who is a lobbyist for agribusiness interests in Washington, D.C., then got downright personal: "Firmly ensconced at the top of my list are people who consider themselves experts on an issue when judging by what they say and do, they're sitting high in an ivory tower somewhere contemplating only the 'wouldn't-it-be-nice' aspects. " Est-ce que Wall Street affame le monde? Oui, Wall Street affame le monde, mais ce n’est pas à cause de la spéculation ou de la dérèglementation des marchés financiers, c’est bel et bien à cause d’un système monétaire étatique déficient et liberticide.

Est-ce que Wall Street affame le monde?

Par Le Minarchiste, depuis Montréal, Québec. La crise alimentaire frappe à nouveau. La menace d’une nouvelle crise alimentaire est déjà une réalité.

La crise alimentaire frappe à nouveau

Selon l’indice des prix des produits alimentaires de la FAO (février 2011) qui surveille l’évolution mensuelle des prix à l’échelle mondiale d’un panier de denrées alimentaires composé de céréales, d’oléagineux, de produits laitiers, de viande et de sucre, le prix des aliments n’a cessé de grimper au cours des huit derniers mois, atteignant des chiffres record. C’est le plus haut niveau jamais atteint depuis que l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a commencé à mesurer les prix alimentaires en 1990. Cette hausse du coût des aliments, particulièrement des céréales de base, a de graves conséquences pour les pays du Sud à bas revenus et dépendants de l’importation d’aliments, et pour les millions de familles dans ces pays qui consacrent 50 à 60 % de leurs revenus à l’achat de nourriture, jusqu’à 80 % dans les pays les plus pauvres. Révoltes populaires.

Les prix alimentaires. Désormais méfiants envers les obligations d’État, ne trouvant plus de produits d’investissements financiers sans risques et rémunérateurs, les fantastiques masses de capitaux s’investissent désormais sur l’économie réelle, amplifiant les fluctuations des prix des matières premières.

les prix alimentaires

Cela est particulièrement dramatique pour les produits alimentaires, dont le niveau des prix a fortement augmenté : NB. Le graphique précédent est corrigé de l’inflation : en théorie, la courbe aurait dû rester plus ou moins stable… Si on regarde l’évolution par année : Le café, le petit plaisir qui va devenir un grand luxe. Dimitri, 28 ans, ne rigole pas avec son café du matin.

Le café, le petit plaisir qui va devenir un grand luxe

Son train est à 8h27, mais tous les jours, il arrive à 8 heures à la gare. Un café noisette avec un sucre. S’il n’a pas de place attitrée, les serveurs le connaissent par cœur. Il a toujours l’appoint : 1,25 euro. Permaculture. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Permaculture

Jardin permaculturel à Sheffield, Royaume-Uni La permaculture est une méthode systémique et globale qui vise à concevoir des systèmes (par exemple des habitats humains et des systèmes agricoles mais cela peut être appliqué à n'importe quel système) en s'inspirant de l'écologie naturelle (biomimétisme) et de la tradition[réf. nécessaire]. Elle n'est pas une méthode figée mais un « mode d'action » qui devra prendre en considération la bio-diversité de chaque écosystème. Elle ambitionne une production agricole durable, très économe en énergie (autant en ce qui concerne le carburant que le travail manuel et mécanique) et respectueuse des êtres vivants et de leurs relations réciproques, tout en laissant à la nature « sauvage » le plus de place possible[1],[2].

PAC (politique agricole commune)

L'agroécologie permettrait de doubler la production agricole en 10 ans, selon l'ONU. Array.

L'agroécologie permettrait de doubler la production agricole en 10 ans, selon l'ONU

Array. Des alternatives aux pesticides » Article » OWNI, Digital Journalism. Documentaire fouillé, "Notre poison quotidien" aurait gagné à évoquer aussi l'évolution de l'histoire de l'agriculture et en particulier la chimie verte qui recourt aux pesticides non-toxiques.

Des alternatives aux pesticides » Article » OWNI, Digital Journalism

Après Le Monde selon Monsanto, Marie-Monique Robin revient en lanceuse d’alerte avec un documentaire efficace, très fouillé et bien ficelé à propos des produits chimiques que nous ingérons malgré nous. Notre poison quotidien est cette fois un réquisitoire contre les industriels de la chimie, mais la journaliste pointe aussi les dysfonctionnements au niveau du circuit d’évaluation des différents produits, avant leur autorisation d’utilisation. Trois thèmes sont abordés dans le documentaire, partant des agriculteurs victimes de maladies et intoxications chroniques liées à l’utilisation des pesticides en passant par les additifs alimentaires pour finir par les perturbateurs endocriniens (dont le bisphénol A).

D’autres alternatives qui sont purement biologiques aux pesticides existent aussi. Que mange(ra)-t-on en 2050 ? Statistiques sur la production, les exportations, importations et prix des légumes en France de 2005 à 2010. La sécurité alimentaire est assurée. La récente hausse des prix internationaux des produits agricoles a redonné une certaine audience aux analyses de Ricardo et de Malthus sur les relations entre la population humaine, l’activité agricole et la nature.

La sécurité alimentaire est assurée

En vertu du principe de population qu’ils postulaient – selon lequel les besoins alimentaires de toute population humaine tendent, du fait de la croissance démographique, à augmenter plus vite que les ressources alimentaires à sa disposition – et de la loi des rendements décroissants, Ricardo et Malthus s’accordaient en effet à prévoir, à long terme, une hausse des prix agricoles et, partant, une augmentation de la rente et du salaire, une baisse du profit, toutes tendances qui, inéluctablement, devraient aboutir à « l’état stationnaire ». Ainsi conçue, l’activité agricole se heurterait aux limites d’une nature avaricieuse qui, par contrecoup, borne l’accumulation du capital, les activités humaines et la population.

Inflation alimentaire et banksters. Soutenez moi un peu (oups) [dons] Voila un appel à don, j’en fait régulièrement. Vu que je ne re-trouve pas de travail, que les promesses de contrat des uns sont du vent et ne parlons pas des arnaques sur projets.. Et oui voila.. Ce n’est pas lié à l’actualité judiciaire du moment avec la plainte pour injure publique par M.Le Pen, même si celle-ci peut éventuellement me créer un peu quelques soucis. (more…) Food Freedom Day holds sad message on farming. In case you hadn't noticed, today is Food Freedom Day, the calendar date by which the average Canadian has earned enough to pay their entire year's grocery bill -- and that includes booze. In 2010, the average Canadian spent approximately 11.9 per cent of personal disposable income on food.

And even though food prices are skyrocketing around the world, the situation in Canada is unlikely to change a whole lot in the foreseeable future. Five Questions for…Nick Cullather. Dr. Faculty and Research: Department of History: Indiana University. Where Hunger Goes: On the Green Revolution. La grande crise alimentaire de 2011. En ce début d’année, le prix du blé a atteint un record historique au Royaume-Uni. Les émeutes de la faim se propagent à travers l’Algérie. La Russie importe des céréales pour nourrir son bétail dans l’attente des pâturages de printemps. L’Inde lutte contre une inflation alimentaire annuelle de 18%, qui suscite nombre de protestations. La Chine pourrait bientôt importer des quantités massives de blé et de maïs. Le gouvernement mexicain achète du maïs à terme pour éviter une hausse démesurée du prix de la tortilla.

News - Goldman Sachs makes $1 billion profit on food price speculation. Crise alimentaire - Comment Wall Street affame le monde - une vidéo Actu et Politique. UK firms blamed for food price hike. Rising food prices debated in the European Parliament. Quand le FMI fabrique la misère. Comment Goldman Sachs a provoqué la crise alimentaire. L’offre et la demande y sont évidemment pour quelque chose, mais la hausse des prix des denrées alimentaires constatée à travers le monde a une raison plus profonde: la gourmandise de Wall Street.

Le Goldman Sachs Commodity Index Il aura fallu les grands cerveaux de Goldman Sachs pour réaliser une chose toute simple: rien n’a plus de valeur que notre pain quotidien. Et là où il y a de la valeur, il y a de l’argent à se faire. Qui joue avec la nourriture. Pourquoi les prix des ressources alimentaires montent-ils ? On estime que notre espèce a franchi le cap du milliard de représentants en 1804, qu’en 1960 nous étions 3 milliards et que nous pourrions bien être 7 milliards dans les premiers mois de 2012. C’est-à-dire que la population mondiale a plus que doublé en une cinquantaine d’années.

Is Bernanke To Blame For The Rising Global Revolutionary Wave? Spéculation sur les matières premières : des conséquences limitées sur les prix agricoles. Spécialiste du marché des matières premières, Philippe Chalmin est Professeur des universités à Paris Dauphine. Il coordonne chaque année la publication du rapport Cyclope (Cycles et orientations des produits et des échanges) sur les marchés mondiaux, une étude complète sur l’état et les perspectives des marchés mondiaux de matières premières. François Bourguignon, directeur de l’Ecole d’économie de Paris, ex-économiste en chef et premier vice-président de la Banque mondiale à Washington, est du même avis : « Cette hausse a été parfois attribuée à la spéculation et à la présence croissante d’acteurs financiers sur les marchés à terme agricoles (…) Les études disponibles semblent cependant rejeter l’hypothèse que l’afflux de ces fonds aurait provoqué une hausse significative des cours. » Le Conseil d’Analyse Stratégique français (ex-Commissariat au Plan) dépend du Premier ministre.

Agriculteurs, industriels et distributeurs spéculateurs. « La PAC permet un coût alimentaire modéré » Recueilli par « Sud Ouest ». Pourquoi la PAC provoque-t-elle autant de débats en Europe ? Christophe Terrain. Le débat, c'est d'abord de savoir si l'agriculture est un secteur stratégique ou pas.

En France, pas de problème, la réponse est oui. La PAC est-elle utile ? La PAC est utile, car elle permet d'atteindre l'objectif d'autonomie alimentaire. Un monde à vendre. "La peur alimentaire, défi majeur du 21e siècle !" Le sucre, le blé, l’huile... les prix des matières premières alimentaires flambent. Il faut s’attendre à une hausse sensible du ticket au passage en caisse du supermarché. Voilà ce qu’annoncent les JT depuis début janvier.

Mais sur les causes de cette hausse, journalistes et experts divergent: intempéries, spéculation ? Blé, cacao, oignon, etc : la flambée des prix alimentaires dans la presse mondiale. How The Crisis In North Africa Could Make The Global Food Situation Even Worse. The 25 Countries Whose Governments Could Get Crushed By Food Price Inflation. Olivier de Schutter : «Vers une nouvelle crise alimentaire» - AGRICULTURE RELATIONS INTERNATIONALES. Désordres agricoles mondiaux. New World Order: Food Price Inflation; House Price Deflation. World Risks Food Riots as Grains Climb, Economist Chalmin Says.