background preloader

La Légion romaine

Facebook Twitter

Composition de la Légion romaine. La première cohorte (à gauche sur le panneau) compte seulement 5 centuries de 160 hommes soit plus de 800 légionnaires.

Composition de la Légion romaine

Elle regroupe l’élite de la légion. Les neuf cohortes suivantes, numérotées de II à X ( de gauche à droite sur le panneau), se divisent chacune en 6 centuries de 80 légionnaires. Un centurion (CT), secondé par un optio (O) commande chaque centurie. Elle possède un tesserarius (T), un signifer (S) et un cornicem (C ). Ces centurions sont les vrais responsables des troupes pendant la bataille et au camp.

Thermes romains. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thermes romains

SALVOM LAVISSE, mosaïque de bains publics dont l'inscription peut se traduire par « se laver est bénéfique ». Les thermes romains (en latin thermæ, du grec thermos, « chaud ») sont des établissements abritant les bains privés ou publics (en latin : balnea) de la Rome antique qui participent au maintien de la santé publique en permettant aux populations de se laver dans de bonnes conditions d'hygiène. Leur ouverture progressive à toutes les couches sociales en fait des lieux de grande mixité. Durant l'Empire romain, la pratique du thermalisme dans des établissements dédiés accessibles à tous et offrant plus de services que la simple fonction de bain devient une caractéristique de la culture romaine.

Les Romains - Les jeux et les distractions des Romains. La distraction des enfants Les Romains de toutes les conditions, de tous les âges étaient des passionnés des jeux : hochets sonores pour le nourrisson, petits chariots en bois ou en terre cuite, cerceaux à clochettes, toupies pour les petits enfants, qu'on promène aussi dans de vrais chariots attelés de poneys.

Les Romains - Les jeux et les distractions des Romains

Parfois des courses sont organisées, à l'imitation de celles du cirque. A l'âge où l’on commence à aller à l'école, les petites filles ont des poupées, souvent articulées, qu'elles peuvent habiller. Les garçons pratiquent le jeu des noix, ils jouent aux osselets, aux dés. Comme chez nous on joue encore parfois aux billes, à colin maillard, avec des balles et des ballons ; ils se baignent et nagent ou du bord, ils s'amusent à faire des ricochets. Lettre d'un légionnaire. Depuis une semaine nous connaissons les ordres de Domitien : la VIII Augusta doit quitter ses cantonnements de Mirebeau-sur-Bèze pour Argentorate.

Lettre d'un légionnaire

Nous partons renforcer les garnisons de Haute-Germanie. Dès la première heure (6 heures du matin), les trompettes nous réveillent. J’ouvre les yeux sur un petit matin de la fin avril 90. Je m’appelle Marcus Julius Gallus, 1ère centurie de Caius Julius Macer, 1er manipule, 1ère cohorte, VIIIème Augusta et 23 ans de services comme mon alter ego Paulus (notre service dure 25 ans !). Dans mon contubernium, ma chambrée de huit hommes, les autres sont des jeunots : 22 ans pour Publius et Gaius, moins de 20 ans pour les quatre autres. Castrorum metatores. Les ingénieurs militaires romains spécialisés dans l’édification des camps et des fortifications Les légions romaines sont le pilier principal d’un Empire qui a dominé la majeure partie de l’Europe pendant presque six siècles.

Castrorum metatores

La plupart des historiens militaires s’accordent sur le fait qu’il aura fallu attendre l’époque napoléonienne pour retrouver un sens aussi développé concernant l’organisation d’une armée. L’un des aspects les plus rigoureux, les plus techniques de l’armée romaine, concerne sans aucun doute la castramétation c’est-à-dire « l’Art » d’édifier des fortifications militaires et plus particulièrement les fameux camps de marche des légions romaines. Chaque jour, en fin d’après-midi, en deux heures à peine, un camp d’étape fortifié avec des palissades en bois (castra aestiva) surgit de terre pour être aussitôt rasé dès le départ des troupes le lendemain matin.

L’appareil qui permettait d’aligner les piquets munis de drapeaux et les hastes s’appelle une groma. Bibliographie. Les agrimensores. Les origines ^ Dès les plus anciennes civilisations, des monuments gigantesques sont sortis de terre, temples sacrés, pyramides, théâtres ou aqueducs, ils sont le fruit du génie humain.

Les agrimensores

Or, toutes ces oeuvres magistrales ont pour préalables des opérations topographiques nécessaires à l’architecte afin d’établir des plans qui permettront la réalisation pratique de l’ouvrage. Le prix des choses. Revenus et pouvoir d’achat du Légionnaire Flavien ^ La bataille d’Actium ( 2 septembre 31 av.

Le prix des choses

J. -C.) fit d’ Octave le maître du Monde romain mais le laissa face à une difficile et nécessaire restructuration de l’ armée. Les effectifs militaires dépassant de beaucoup les besoins et les moyens de Rome, il démobilisa progressivement 300 000 soldats et réduisit les troupes au minimum nécessaire pour garantir la paix dans l’Empire et sécuriser ses frontières. La musique militaire romaine. Nous connaissons tous les légions romaines.

La musique militaire romaine

Outil militaire par excellence qui a permis de conquérir le monde et de défendre les frontières de l’empire jusqu’à l’aube du Vème siècle après JC. Impedimenta et sarcinae, les bagages du légionnaire. Dans la description de l’avance et des manœuvres d’une légion, reviennent sans cesse deux mots qui conditionnent toute la logistique : impedimenta et sarcinae.

Impedimenta et sarcinae, les bagages du légionnaire

Deux mots et deux réalités qu’il ne faut surtout pas confondre. Les impedimenta ^ Les impedimenta : étymologiquement ce qui entrave les pieds, ce qui gêne la marche. Le terme d’impedimenta désigne tout le train de combat d’une légion, avec munitions, outillage divers, artillerie lourde le plus souvent démontée, armes, tentes, vivres… tout cela bien rangé sur des chariots auxquels sont attelées plus de quatre mille bêtes de somme, mules et bœufs, menées par tout un monde de calones, de bouviers, de muletiers, presque autant d’hommes que de légionnaires en armes !

Le nombre de mules dans une Légion romaine. Le paquetage du légionnaire romain. Le légionnaire était un marcheur.

Le paquetage du légionnaire romain

Un dévoreur d’espace, qui, depuis la réforme du général romain Marius, devait porter lui-même son équipement militaire et son paquetage, les sarcinae. Cette réforme contribua de manière décisive au succès de l’armée romaine, désormais beaucoup moins ralentie par les bagages. Vindolanda - LEGION VIII AUGUSTA. Vindolanda, aussi appelé fort romain de Chesterholm situé non loin du village de Bardon dans le Northumberland, est sans aucun doute l’un des sites du mur d’Hadrien les plus connus tant par son fort que par les découvertes archéologiques exceptionnellement bien conservées qui y ont été faites. Localisé sur le tracé de la Stanegate, voie romaine qui reliait le fort de Corstopitum (Corbridge) à celui de Luguvalium (Carlisle), Vindolanda était le siège d’une garnison d’auxiliaires de l’armée romaine (infanterie et cavalerie).

La Légion Romaine. La légion romaine La légion romaine est réputée pour ses conquêtes sur tout le continent européen. C'est grâce à cette célèbre armée que Rome a pu prendre le contrôle de du VIIIème siècle avant J.C jusqu'au Vème siècle. L'armée romaine s'inspire directement des célèbres phalanges d'hoplites grecques. Végèce : de l'art militaire : livre II, Chap. 5. Division de la milice. Le militaire consiste dans les armes et dans les hommes ; c'est aussi par où le grand poète latin ouvre son poème. On divise le militaire en trois parties : cavalerie, marine et infanterie. Nous désignons notre cavalerie par le terme figuré d'aile, parce qu'elle couvre notre infanterie sur les flancs à peu près comme feraient des ailes. Nous l'appelons actuellement vexillation, du nom de ses enseignes flottantes. Nous avons une autre cavalerie que nous appelons légionnaire, parce qu'elle fait corps avec la légion : elle porte des espèces de bottines, et c'est à son exemple que nous en avons donné à d'autres troupes de cavalerie.

La Légion romaine (Documentaire) - vidéo Dailymotion. Galettes du légionnaire. Colonne Trajane.