background preloader

ComJour

Facebook Twitter

Comics in Curriculum.

RSRC

Idée sources. Cette bibliographie (loin d’être exhaustive) sera complétée progressivement (page ouverte le 2 mai 2014.

Idée sources

Dernière mise à jour : 2 mai 2014). Elle a été réalisée par Bénédicte Tratnjek pour le Laboratoire junior Sciences Dessinées. Cette liste complète la bibliographie générale proposée sur notre carnet de recherche. Cette bibliographie est présentée par ordre alphabétique. Des textes de réflexion sur la BD de reportage : La Bande-dessinée, nouveau genre journalistique. Tintin au boulot (extrait de Tintin au pays des Soviets) Le dessin accompagne le journalisme depuis ses débuts. Des gravures du Petit Journal aux caricatures de la presse satirique, l’image a toujours été utilisée par les médias pour expliquer, illustrer, moquer. Jusqu’à nos jours, elle a eu pour principale fonction de compléter le récit journalistique. Il fumetto racconta il mondo. La bella iniziativa editoriale del «Corriere della sera», dedicata al Graphic Journalism (per accedere allo Store del quotidiano milanese cliccate qui), consente di fare il punto su un genere ormai canonizzato e amato da una cerchia sempre più alta di lettori.

Il fumetto racconta il mondo

Il graphic journalism è una forma di giornalismo che si avvale delle potenzialità narrative e della forza visiva del fumetto. Sotto questa voce vengono rubricati graphic novels, in cui l’oggetto della narrazione non è la finzione, ma la cronaca di avvenimenti legati all’attualità e alla particolare situazione socio-politica di questo o quel paese, la ricostruzione di eventi controversi della storia più recente, resoconti di viaggio, biografie, battaglie di impegno civile, persino testi divulgativi.

Peraltro il legame tra fumetto e realtà non rappresenta certo una novità. È quanto accade in quello che è tutt’ora il più conosciuto, e letto, reportage a fumetti, Palestina. «Un reportage disegnato». Bibliografia. Comment je travaille pour rendre l'atmosphère. Prendre des notes risque de créer cette distance que vous voulez supprimer.

Comment je travaille pour rendre l'atmosphère.

Vous avez raison. J'utilise un magnétophone quand je fais une interview. Mais il y a des moments où c'est inapproprié de sortir son carnet. Pourquoi je me mets en scène dans l'histoire. Vous avez étudié le journalisme.

Pourquoi je me mets en scène dans l'histoire

Avez-vous le sentiment de pouvoir dire plus par une BD que dans un article ? Les reporters m'apportent tant de choses. Je ne dis pas que ce que je fais est mieux, c'est seulement différent. Cela permet au lecteur d'avoir une impression plus immédiate de ce qui se passe. «On habite tous les gestes qu’on dessine» Journalisme.com. Publié le 11 octobre 2008 En ce qui concerne ses Carnets d’Orients, l’ensemble est vrai, mais la réalité est arrangée par moment.

Journalisme.com

Le récit graphique c’est avant tout le texte et l’image, contrairement à des récits uniquement en images comme les fresques préhistoriques par exemple. Mêler le texte et l’image, c’est peut-être ce qui est le plus compliqué à réaliser. Qu’est-ce que la BD apporte au reportage ? Pionnier en la matière, Emmanuel Guibert, qui a notamment signé les deux chefs- d'œuvre de La guerre d'Alan et du Photographe, intègre dans ses albums non seulement des photos isolées mais des planches-contacts.

Qu’est-ce que la BD apporte au reportage ?

A son origine : une mission photographique effectuée en Afghanistan avec Médecins sans Frontières dès 1986. Dans ses albums, certains clichés apparaissent tantôt encadrés de rouge, tantôt biffés. Le travail de montage (qui fait avancer le récit à coup de va-et-vient entre texte, dessin et photo) complète celui du coloriste (Le Photographe a été créé en collaboration avec le photoreporter Didier Lefèvre et Frédéric Lemercier). A la fin des années 80, William Klein avait déjà interrogé un tel procédé. Pourquoi diffuser tel cliché plutôt qu'un autre ? Chroniques de Jérusalem. Journalists, Artists Tell Stories with Nonfiction Graphic Novels. Graphic novels have long been associated with Superman, Doctor Manhattan, Captain America and other fictitious superheroes.

Journalists, Artists Tell Stories with Nonfiction Graphic Novels

But two books — Brooke Gladstone’s “The Influencing Machine,” due out in fall 2010, and Josh Neufeld’s “A.D.: New Orleans After the Deluge,” which came out last month — serve as examples of how graphic novels are being used to capture nonfiction stories about real places, real events and real people. Though it isn’t suited for all stories, some journalists have found “comic reportage” to be an effective way of marrying images and text to tell stories more effectively than traditional media. Le BD reportage et ses maîtres.

Les Américains l’appellent « comics journalism » ou « graphic journalism ».

Le BD reportage et ses maîtres

Autrefois, l’expression désignait les spécialistes, les critiques de bandes dessinées, les incollables des phylactères. Depuis une vingtaine d’années, elle s’applique à une nouvelle tribu de reporters qui ont troqué le clavier, l’appareil photo, le micro ou la caméra contre les crayons, les stylos et les encres - surtout noires. Le BD reportage (appelons-le comme ça) a ses héros internationaux : Art Spiegelman, le génie graphique de « Maus », descente hallucinée dans l’enfer des souris déportées et des chats bourreaux d’Auschwitz, et Joe Sacco, Maltais vivant aux Etats-Unis, qui publie avec un grand succès ses reportages puissants et engagés, de la Palestine à la Bosnie.

Du coup, de nombreux journaux états-uniens se sont mis à ouvrir des rubriques dessinées, à l’exemple de The Oregonian et sa « Culture-Pulp », où le dessinateur M.E. "Le photographe", Guibert/Lefèvre/Lemercier, Dupuis, 2003 ... Près avoir joué de figures de grands reporters : Tintin bien sûr, mais aussi Jefferson B.

Pritchard, journaliste anglais du Daily Telegraph, héros des Phalanges de l’Ordre Noir (Bilal, Christin) ou encore Ric Hochet et Jacques Lefranc, la BD se met au grand reportage. Comic book news: a look at graphic narrative journalism (part 1) Print journalism and comic books share a history.

Comic book news: a look at graphic narrative journalism (part 1)

Without the former the latter would never have come to be. Journalists have also had their own struggle—the phrases “New Journalism” and “literary journalism” attempt to distinguish what’s used to wrap fish from what’s treasured on a book shelf. Unlike traditional journalism, literary journalism deals with facts to create a lasting meaning from the narrated events.

Its purpose is not only the transmission of information but the telling of a story with an awareness that the how is as important as the what. Narrative Journalism Comes of Age. Narrative writing is returning to newspapers. No one has added up the reallocated column inches to quantify this change, but nevertheless there are many signs of the increasing interest: The Associated Press has expanded its booming enterprise section to 20-plus world-wandering writers who are given time and space to develop the evocative stories they find. Drawing the news. 23 April 2013Last updated at 05:20 ET Graphic journalist Dan Archer uses comic strips to report on human trafficking. Here, he describes the tools of his trade. The project I have drawn for the BBC News Magazine - which, thanks to the World Service, is also running in Arabic, Persian, Ukrainian, Uzbek, Kyrgyz and Urdu as well as Nepali - tells of human trafficking from Nepal.

Il Caffè - News - Cultura. Comicalités - Études de culture graphique. DESSINS DE PRESSE - Chappatte : Le site du DESSIN DE PRESSE -Chapatte. Spaghetti comics cos'e' e come si fa il giornalismo a fumetti. Comics As Journalism. What is Comics Journalism? (Part One) Symbolia Magazine — Home. Cartoon Movement.

Bof