Tice-divers

Facebook Twitter

Moniteur 92 n°78. Dans la salle de classe du futur, les résultats ne progressent pas. Par Hubert Guillaud le 21/09/11 | 23 commentaires | 11,121 lectures | Impression Dans le cadre d’une série sur le “pari éducatif high-tech” (dans laquelle notamment plusieurs experts américains tentent d’apporter leur vision sur ce à quoi ressemblera l’école dans 10 ans), Matt Richtel, pour le New York Times s’est rendu dans le district scolaire pilote de Kyrene en Arizona : un secteur où tous les élèves utilisent des tableaux blancs interactifs et des ordinateurs à l’école.

Dans la salle de classe du futur, les résultats ne progressent pas

Depuis 2005, le district a investi 33 millions de dollars pour moderniser ses écoles. Ici, c’est la nature même de la classe, du rapport à l’enseignant qui a été transformé : l’enseignant circule entre les élèves qui apprennent à leurs rythmes sur leurs ordinateurs. Au profit de qui se fait la surenchère technologique à l’école ? Image : Le graphique de l’évolution des dépenses et des résultats du district de Kyrene dans l’Arizona réalisé par le New York Times. La technologie n’a pas d’effet en tant que tel.

Rapport Fourgous pour "Réussir l'école numérique" — Éducnet. Mission Fourgous pour les Tice. Technology in Schools Faces Questions on Value. Manifeste. Le numérique : Quelle école?

Manifeste

Quels enjeux? En quoi une organisation syndicale comme le Sgen-CFDT est-elle concernée par les incidences prévisibles et/ou souhaitables de la « révolution numérique » sur la pratique professionnelle des enseignants mais aussi dans les activités autoformatrices des jeunes ? À choisir entre un développement aléatoire qu’il faudra subir, et un développement réfléchi que l’on puisse conduire collectivement , le Sgen-CFDT opte évidemment pour le second terme de l’alternative : l’outil doit être mis au service de la réduction des inégalités et non contribuer à les creuser; dans une démarche de service public et non de mise en danger de l’École publique. Mais il faut clarifier les revendications pertinentes à la fois pour la réussite des jeunes et pour l’amélioration des conditions de travail des personnels. Accéder à l’outil Par « accès à l’outil », il faut entendre le matériel dans ses différentes formes, mais aussi la maintenance indispensable.

Maîtriser Développer. Les tableaux blancs interactifs : fonctionnalités et pédagogie. Par Mélissa Bricault, conseillère pédagogique en intégration des TIC, Commission scolaire de la Seigneurie-de-Mille-Îles, et animatrice Récit et Marc-Antoine Parent, secrétariat technologique du GTN-Québec Dossier de La Vitrine Technologie-Éducation Mise en situation Guillaume Pelletier, enseignant de mathématiques, de sciences et de technologie au secondaire, intègre le tableau blanc interactif (TBI) SmartBoard dans ses cours.

Les tableaux blancs interactifs : fonctionnalités et pédagogie

Résultat: ses étudiants sont plus participatifs et ses cours plus dynamiques. Aujourd’hui, Guillaume exploite Google Maps dans son cours. Source: Guide Sankoré De plus, il lui offre la possibilité de manipuler directement les objets étudiés, parfois abstraits, de noter les observations du groupe, de compiler le tout dans un tableur accessible par les étudiants et dans lequel tous peuvent collaborer. Source: Guide Sankoré Source: Source: Démonstration sur Youtube Études sur le terrain Quelle interactivité? Interactivité qu’amène le TBI.