background preloader

Médecins célèbres

Facebook Twitter

Médecins célèbres… depuis l'Egypte des pharaons… jusqu'au noyau de la création. Découvrir: Hippocrate Hippocrate la plus grande figure de la médecine antique ne créa pas la médecine ; il était en fait le descendant d'une longue lignée de médecins enrichis par les observations médicales de plusieurs siècles.

Médecins célèbres… depuis l'Egypte des pharaons… jusqu'au noyau de la création

La légende a jeté Hippocrate dans le monde des grands hommes ; certains font remonter sa généalogie aux dieux de l'Antiquité : à Hercule par sa mère et à Esculape par son père. Il aura pour maîtres les plus grands hommes de son époque, le plus illustre est Démocrite qu'il traitera plus tard de fou. Robert KOCH (1843-1910) Robert Koch est né à Clausthal-Zellerfeld en Allemagne, le 11décembre 1843, il s'inscrit à l'Université de Göttingen en 1862, où il étudie la médecine mais aussi la botanique, la physique et les mathématiques.

Robert KOCH (1843-1910)

Trois ans plus tard il est nommé assistant au Musée pathologique de cette même ville, avant d'obtenir un poste de médecin adjoint à l'Hôpital de Hambourg en 1866. Médecin libéral à Langenhagen, Rackswitz et Wollstein (Silésie), il mène de front consultations et recherche scientifique. Archives de l'Institut Pasteur - notices biographiques. Pasteur et Koch, une rivalité au service de la microbiologie. D'un côté du ring, le français Louis Pasteur, père de la microbiologie dont la mémoire collective a surtout honoré la découverte du vaccin contre la rage, de l'autre côté l'allemand Robert Koch, plus jeune de vingt ans et dont le nom évoque le bacille de la tuberculose.

Pasteur et Koch, une rivalité au service de la microbiologie

Sur fond de guerre franco prussienne de 1870, ces deux hommes vont entrer dans une rivalité terrible ! Entre ultranationalisme et esprit de compétition, cette querelle sera à l'origine de la découverte de solutions pour remédier aux principales maladies infectieuses qui décimaient les populations d'alors. Koch, Pasteur, une rivalité avec des microbes comme figurants. Les antagonismes entre scientifiques n'est pas quelque chose de rare mais dans le cas de Louis Pasteur (1822-1895) et Robert Koch (1843-1910) cela a été particulièrement virulent.

Koch, Pasteur, une rivalité avec des microbes comme figurants

Il y a plusieurs raisons qui pourraient expliquer l'animosité féroce qui s'est développée entre ces deux fondateurs de la microbiologie. Cliquer sur la photo pour agrandir Les Manchettes scientifiques d’Ariel Fenster L’Organisation pour la science et la société de l’Université McGill présente des capsules hebdomadaires sur des sujets défrayant l’actualité scientifique. Plus de renseignements sur ces sujets, ou d’autres d’intérêt général, sont disponibles en communiquant avec Ariel Fenster.

Histoire de Louis Pasteur et de l'Institut Pasteur. Edward Jenner. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Edward Jenner

Pour les articles homonymes, voir Jenner. Edward pendant ses études Compléments Biographie[modifier | modifier le code] William Osler rapporte que Jenner était un étudiant à qui Hunter répétait une maxime de William Harvey, très célèbre dans le milieu médical (et caractéristique de l’époque des Lumières): « Ne croyez pas, essayez. » Jenner fut très tôt remarqué par des hommes célèbres pour avoir fait progresser la pratique médicale et les institutions de la médecine. Jenner et d'autres collègues fondèrent une société de médecine à Rodborough dans le Gloucestershire et ils se réunissaient pour dîner ensemble et lire des documents traitants de sujets médicaux.

Biographie d'Avicenne. Laennec, 19ème siècle. Paris, 11 juin 1804 (22 Prairial an XII) Fac-similé de l’exemplaire personnel de la thèse de Laënnec En 1923, cette exemplaire auquel celui-ci avait par la suite apporté de multiples annotations en vue d’une refonte que sa mort l’empêcha de faire, se trouve en la possession du Pr Maurice Letulle (1856-1929), phtisiologue parisien de haute réputation mais en l’occurrence « admirateur passionné de son auteur ».

Laennec, 19ème siècle

Considérant que cet ensemble « méritait mieux qu’un dépôt banal dans l’une de nos bibliothèques », Letulle en fit exécuter à ses frais un fac-similé d’une exceptionnelle qualité, tiré à quelques centaines d’exemplaires. L’original se trouverait toujours aujourd’hui dans sa descendance.- coll. part. - © service photographique du CHAN « Les propositions sur la doctrine d’Hippocrate relativement à la médecine pratique » Aucune activité, dans sa théorie ou sa pratique, ne bénéficia autant des excès de la Révolution que la médecine.

L'invention du stéthoscope. Laennec, à l'hôpital Necker, ausculte un phtisique (BIUS) René-Théophile-Hyacinthe Laennec est le fondateur de la pathologie pulmonaire moderne.

L'invention du stéthoscope

Il fut élève puis collaborateur de Jean-Nicolas Corvisart (1755-1821). En 1816, il est nommé médecin en chef à l’hôpital Necker à Paris et fait des recherches sur les maladies pulmonaires. Il invente, cette même année, un instrument pour permettre de mieux entendre les bruits du thorax par la technique de percussion mise au point par Léopold Avenbrugger (1722-1809), médecin autrichien. L’idée lui serait venue en observant des enfants qui jouaient dans la cour du Louvre. Au début, l’instrument se présente comme un simple rouleau de papier ficelé en forme de cylindre. Biographie d'Hippocrate. Surnommé le prince des médecins, Hippocrate naît à Cos, une île de la mer Egée consacrée à Esculape.

Biographie d'Hippocrate

Il est difficile de faire la part de la légende dans les divers récits de sa vie. Selon un certain Soranus, il serait membre de la famille des Asclépiades et le dix-septième descendant d’Esculape. Après avoir reçu une première instruction par son père, Hippocrate part étudier à Athènes où il a pour maître le sophiste Gorgias. Il devient rapidement aussi instruit en philosophie qu’en médecine, mais il se consacre à la seconde discipline en ne gardant de la première que ce qu’il croit nécessaire à la justesse du raisonnement. En allumant de grands feux dégageant des substances aromatiques, il sauve les villes d’Athènes, d’Abdère et l’Illyrie des ravages d’une terrible peste. Célébrations nationales 2009 Ambroise Paré. Le Bourg Hersent (près de Laval), v. 1510 - Paris, 20 décembre 1590 Statue d’Ambroise Paré à Laval, par David d’Angers, 1840 coll. part. © droits réservés On ne connaît ni le jour, ni le mois de naissance d’Ambroise Paré, mais on s’accorde désormais sur une date, vers 1510.

célébrations nationales 2009 Ambroise Paré

Issu d’une famille modeste, Paré avait de l’ambition : à vingt ans il quitta sa province natale, la Mayenne, plus précisément le Bourg Hersent, un hameau situé près de Laval, pour « monter » à Paris. Il ne revint jamais à Laval, mais c’est logiquement là que fut inaugurée en juillet 1840, ciselée par le sculpteur David, sa statue en bronze, dont le socle en granit porte l’adage fameux : « Je le pansai, et Dieu le guérit ». Le musée Flaubert et d'histoire de la médecine de Rouen, une double vocation.

1. Musée Flaubert et d’histoire de la médecine et ancien Hôtel-Dieu. Le regard contemporain des artistes.

1. Musée Flaubert et d’histoire de la médecine et ancien Hôtel-Dieu

» Histoire de la médecine, histoires de médecins. Willy Rozenbaum, Hugues Duffau ou encore Henri Bismuth et René Frydman. Ces noms vous semblent familiers mais vous n’arrivez pas à les replacer ? A la fois célèbres parmi leurs pairs, ces grands médecins sont souvent inconnus du grand public. Pourtant, ils sont tous à l’origine des plus importantes avancées de la médecine en France. Un livre d’entretien – Ces Français qui révolutionnent la médecine – rapporte leur histoire.

Laurence et Jérôme Bourgine révèlent l’origine de grandes avancées médicales.