background preloader

Lutter contre l'échec scolaire

Facebook Twitter

Ce qui soutient les élèves. Sous la responsabilité de Dominique Glasman et Patrick Rayou, une équipe de recherche vient de proposer de nouvelles pistes à partir de plusieurs enquêtes réalisées soit dans des établissements « ordinaires », soit dans des dispositifs plus spécifiques, avec le soutien du CGET (commissariat général à l’égalité des territoires) et du Centre Alain-Savary – IFÉ.

Ce qui soutient les élèves

Quand des élèves accueillis dans un établissement ou un dispositif scolaire, réussissent, qu'est-ce qui leur permet de réussir ? Peut-on, au-delà de la seule évocation des qualités propres de l'élève ou de ses dispositions à l'apprentissage, comprendre ce qui les a soutenus dans leur parcours ? Ou, pour le dire autrement, comment les soutiens qui leur ont été offerts ont été utilisés, mobilisés, par les élèves ? Si la « réussite » à l’école est évidemment polysémique (un état ou un processus ? Réussite scolaire ou réussite « éducative » mesurée par la confiance en soi ?)

Patrick Rayou : " Essayer de comprendre pourquoi les enfants ne comprennent pas". Comment aider les élèves ?

Patrick Rayou : " Essayer de comprendre pourquoi les enfants ne comprennent pas"

C'est la question, entre autres, de la réforme du collège. C'est aussi le sujet de l'important rapport "Qu'est ce qui soutient les élèves ? ", que le Café pédagogique a présenté le 12 février, Patrick Rayou, co-auteur de ce rapport, en éclaire certains points. Tout en rendant hommage au travail réalisé dans les structures évoquées dans le rapport, il souligne l'importance d'une formation des enseignants aux théories de l'apprentissage et au travail collectif.

Une expression revient souvent dans le rapport c'est l'idée d' une "pensée magique" du soutien. Dans certains cas elle est attribuée aux élèves dans d'autres aux professeurs. Pour les enseignants, il peut y avoir la même croyance. Faut-il l'écarter la motivation ? Bien sur que non. Une autre idée du rapport c'est la place du travail.

Le décrochage scolaire

Gérer les difficultés scolaires. Pour une école bienveillante. Agir sur le climat scolaire et le bien-être des élèves. La question des sanctions. La discrimination à l'école. Le diplôme du baccalauréat © Fotolia.com Un enfant d'enseignant ou de cadre a 14 fois plus de chances d'avoir le bac qu'un enfant d'ouvrier.

La discrimination à l'école

L'école française discrimine, c'est une réalité, et parfois cette discrimination se cache derrière les meilleures intentions. Comment aider l'école à ne plus discriminer, on en parle avec Stéphane Kus, ancien enseignant, aujourd'hui chargé d'études à l'Institut Français de l'éducation, où il pilote depuis quelques mois le Réseau national de lutte contre les discriminations à l'école.

Le réseau national de lutte contre les discriminations à l'école a été développé par des enseignants pour des enseignants, afin de les aider à ne pas faire de discrimination à l'encontre de certains de leurs élèves, sous couvert de vouloir les aider. Oeuvrer à l’avènement d’une école inclusive en débusquant les faux-semblants de la méritocratie républicaine… Bernard Gerdre dirige le Centre Ressources Rhônalpin pour le Raccrochage des jeunes en Rupture scolaire (C4R).

Oeuvrer à l’avènement d’une école inclusive en débusquant les faux-semblants de la méritocratie républicaine…

Cet enseignant a de la suite dans les idées. Depuis des années, toute son action tournée vers les élèves laissés pour compte par l’enseignement standard… Dans le contexte de la refondation portée par le Ministre de l’Education Nationale, cet infatigable scolarisateur engage de nouveau toute son expertise dans une nouvelle aventure. Bernard Gerde, après La Bouture et le Clept vous venez de créer le C4R pourquoi ? En 1996, la naissance de l’Association La Bouture – pionnière sur le front de la lutte contre le décrochage scolaire – a permis de placer dans l’espace public cette question fortement masquée et euphémisée alors.

L’ennui en contexte scolaire. Représentations sociales et attributions à l’école primaire. Perrenoud, Le temps - une ressource surestimée dans la lutte contre l’échec scolaire (redoublement) Classement de Hattie : Liste de facteurs pour la réussite scolaire.