background preloader

Le passage du milieu, à bord d'un négrier

Facebook Twitter

Navires négriers selon Bernardin de Saint-Pierre [images] [sources] r1372683788. La traversée de l'Atlantique - Archives du Havre [pédagogie] A History of the World - Object : The Brooks slave ship drawing. Slave Ships. V Primary Sources v An estimated 15 million Africans were transported to the Americas between 1540 and 1850.

Slave Ships

To maximize their profits slave merchants carried as many slaves as was physically possible on their ships. By the 17th century slaves could be purchased in Africa for about $25 and sold in the Americas for about $150. After the slave-trade was declared illegal, prices went much higher. Even with a death-rate of 50 per cent, merchants could expect to make tremendous profits from the trade.

The journey from Africa to the West Indies or North America Usually took about two months. John Newton was a slave-captain between 1747 and 1754. Working on a slave-ship could be very profitable. In 1787 Thomas Clarkson and Granville Sharp formed the Society for the Abolition of the Slave Trade. In 1787 Clarkson published his pamphlet, A Summary View of the Slave Trade and of the Probable Consequences of Its Abolition.

Slaves also began to publish their accounts of being aboard slave-ships. Navire négrier. Accueil | Esclavage | Pédagogie | liens | Académie de La Réunion | Bulletin de la régionale Le voyage d'un navire négrier bordelais au Mozambique Cet extrait du journal de bord de J.

navire négrier

Brugevin, commandant le navire négrier la Licorne, est tiré de la contribution de G. Debien, Le journal de traite de la Licorne au Mozambique, 1787-1788, parue dans Etudes africaines offertes à H. La vie à bord du négrier. Archives Municipales de Bordeaux - les navires négriers. Au début de la traite négrière à Nantes, les armateurs s’arrangeaient pour acheter un vieux bateau de commerce qu’ils transformaient en négrier, et la plupart des navires nantais étaient construits par les procédés les plus rudimentaires avec des bois de qualité inférieure.

Archives Municipales de Bordeaux - les navires négriers

Chose plus grave, ces bâtiments lents, peu maniables et trop lourdement chargés pouvaient fort bien sombrer dans une tempête. Autant par intérêt que par humanité, des armateurs qui avaient perdu ainsi par naufrages, navires, équipages et cargaisons, firent construire, dans la seconde partie du XVIII siècle, des voiliers plus résistants et doublés de cuivre, qui effectuaient leurs voyages plus rapidement et avec moins de risques d’accidents. Au début du XVIII siècle, les négrier jaugeaient de 100 à 150 tonneaux. Le plan d'un bateau négrier, symbole du mouvement abolitionniste.

Contexte historique La propagande abolitionniste Vers 1770, apparaît en Angleterre et aux Etats-Unis l’abolitionnisme, mouvement d’une nouveauté radicale qui remet en cause l’esclavage aux colonies.

Le plan d'un bateau négrier, symbole du mouvement abolitionniste

Il engage le combat contre ce qui apparaît alors comme une institution économiquement solide, efficace, fructueuse et donc tout à fait moderne. A l’origine, les idées religieuses d’égalité entre les hommes sont lancées par les quakers des deux côtés de l’Atlantique, puis répandues par de nombreuses églises protestantes. Elles rejoignent le message universel des Lumières. En Angleterre se cristallise un mouvement de grande ampleur. A bord du négrier : une histoire atlantique de la traite. Une traite atlantique, mais des histoires différentes Les chiffres et la réalité sont tout d’abord rappelés par l’auteur : en quatre siècles, plus de 12 millions d’être humains furent déportés pour la partie transatlantique de la traite.

A bord du négrier : une histoire atlantique de la traite

Près de 2 millions d’entre-eux moururent avant d’avoir atteint les Amériques. L’ouvrage ne traite pas toute la période, mais se concentre sur les années 1700 à 1808. En effet, c’est « pendant cette période qu’on déporta plus d’esclaves que jamais auparavant, à peu près deux tiers du total ». Prenant donc comme point d’observation le navire négrier, il se propose d’évoquer quatre types d’histoires : celle du capitaine de navire, de son "équipage bigarré", des "captifs multiethniques" et des abolitionnistes.

Du côté de la classe. Journal de bord d’un négrier. Le négrier d’hier à aujourd’hui. Historien, écrivain et militant des droits de l’homme, Marcus Rediker est professeur à l’université de Pittsburgh.

Le négrier d’hier à aujourd’hui

Spécialiste de l’histoire maritime et notamment de l’Atlantique, il a publié plusieurs livres, notamment Villains of All Nations : Atlantic Pirates in the Golden Age (2004) et The Amistad Rebellion : An Atlantic Odyssey of Slavery and Freedom (2012). Il a accepté de nous donner cet entretien à l’occasion de la sortie en France de son livre The Slave Ship. A Human History (Viking Penguin, 2007), traduit sous le titre À bord du négrier. Une histoire atlantique de la traite (Seuil, 2013). Dans cet entretien, il évoque son ethnographie du navire négrier, les sources sur lesquelles il a travaillé et les séquelles de l’esclavage, établissant un rapport entre race et terreur du XVIIIe siècle à nos jours. Prise de vue et montage : Ariel Suhamy. Traduction intégrale de l’entretien en français La Vie des Idées : Comment avez-vous eu l’idée de travailler sur le navire négrier ? La Marie-Séraphique, navire négrier. Bertrand Guillet La Marie-Séraphique, navire négrier Nantes ; éditions MeMo, 2010, 187p ; 35€ lundi 19 avril 2010, par Christiane Peyronnard Sous un joli nom, un triste navire, l’auteur reconstitue l’histoire d’un navire négrier en voyage vers les Antilles dans la seconde moitié du XVIII ème siècle, un commerce "ordinaire" pour l’époque, encouragé par l’État et légitimé par l’Église.

La Marie-Séraphique, navire négrier

L’histoire de ce navire est un exemple parmi les nombreux voyages vers les côtes américaines. Un travail de recherche rigoureux, une grande richesse iconographique font de cet ouvrage une remarquable source pour tout professeur désireux de développer avec ses élèves les divers aspects du commerce triangulaire et l’histoire de l’esclavage.