background preloader

L'anthropocène

Facebook Twitter

Une contre-histoire de l'Anthropocène ? Avec Christophe Bonneuil co-auteur de L’Événement anthropocène.

Une contre-histoire de l'Anthropocène ?

La Terre, l'histoire et nous avec Jean-Baptiste Fressoz. Christophe Bonneuil est historien au CNRS et dirige la collection « Anthropocène » au Seuil. Il a notamment codirigé Une autre histoire des « Trente Glorieuses » et coécrit Sciences, techniques et société , La Découverte, 2013. Entretien par Caroline Broué et Antoine Mercier, en compagnie de Sébastien Balibar , physicien et directeur de recherche CNRS au laboratoire de physique statistique de l’ENS d’Ulm.

Christophe BONNEUIL : « L'Anthropocène c'est le moment où l'influence de l'homme devient déterminante sur le devenir de la Terre. . « On préfère parler de révolution géologique que de crise environnementale. . « En tant qu’historien on montre que le "nous" de l’espèce humaine pose problème.

Pour prolonger cette émission : Dans les Idées au quotidien , Raphaël Bourgois réagit au manifeste des 343 salauds à paraître dans Causeur . Jean-Baptiste Fressoz, peut-on parler d'Anthropocène? Il mesure en général moins de 2 mètres et vit autour d’une centaine d’années.

Jean-Baptiste Fressoz, peut-on parler d'Anthropocène?

Son espèce actuelle n’est apparue sur Terre qu’il y a environ 200 000 ans, même si ses ancêtres remontent à quelques 7 millions d’années. Une brève présence si on la rapporte à la formation de la Terre, il y a plus de 4,6 milliards d’années et à l’apparition de la vie, il y a plus de 3 milliards d’années. Je parle, vous l’aurez reconnu, de l’homo sapiens, ou homme moderne, c’est à dire de nous. Cet homme, loin d’être le plus gros ou le plus fort des mammifères terrestres, est sans doute le plus intelligent. Grâce à cette caractéristique, sa population a augmenté régulièrement à la surface du globe pour atteindre le milliard d’individus vers 1800. IHEST - Université d'été 2013 - Jean-Baptiste Fressoz. Jean-Baptiste FRESSOZ, L’apocalypse joyeuse. Une histoire du risque technologique.

1On aurait parfois tendance à l’oublier, mais l’histoire possède – lorsqu’elle est bien faite – une force critique extraordinaire.

Jean-Baptiste FRESSOZ, L’apocalypse joyeuse. Une histoire du risque technologique

Par sa capacité à décentrer notre regard en éclairant les configurations passées, elle peut nous aider à dévoiler les enjeux du présent. L’une des forces du livre de Jean-Baptiste Fressoz, maître de conférences à l’Imperial College (Londres), est précisément de nous rappeler cette grandeur du métier d’historien. Dans L’Apocalypse joyeuse, l’auteur propose une histoire politique du risque technologique et défend une idée forte : l’Europe n’a pas attendu l’ère postmoderne pour penser le risque ; les acteurs du XIXe siècle positiviste et industriel n’ont cessé de percevoir et de penser les dangers du progrès, mais ils ont choisi de passer outre consciemment. Christophe Bonneuil et Jean-Baptiste Fressoz, 2013, L’Evènement Anthropocène, la Terre, l’histoire et nous, Paris, Le Seuil, 304 pages. 1En 2000, Crutzen, prix Nobel de Chimie en 1995 et Stoermer proposent le terme « Anthropocène » pour désigner la nouvelle ère géologique dans laquelle nous sommes (Crutzen et Stoermer, 2000).

Christophe Bonneuil et Jean-Baptiste Fressoz, 2013, L’Evènement Anthropocène, la Terre, l’histoire et nous, Paris, Le Seuil, 304 pages.

Cette ère géologique se caractérise par le fait que l’humanité devient une force géologique à part entière. L'autre histoire de l'Anthropocène - L'Événement Anthropocène. La Terre, l'histoire et nous . Christophe Bonneuil et Jean-Baptiste Fressoz , Seuil, 2013, 304 p., 18 €. Février 2000, à Cuernavaca, Mexique.

L'autre histoire de l'Anthropocène - L'Événement Anthropocène. La Terre, l'histoire et nous . Christophe Bonneuil et Jean-Baptiste Fressoz , Seuil, 2013, 304 p., 18 €.

Une discussion animée a lieu lors d'un colloque consacré à l'ancienneté des impacts humains sur la planète. Le prix Nobel de chimie, Paul Crutzen, bout intérieurement depuis plusieurs minutes en écoutant ses collègues. Il se lève et s'écrie : « Non ! Comment penser l’Anthropocène ? – Conference au Collège de France, 5-6 novembre 2015. Nouveau site: Cartography of the Anthropocene - Globaïa.

La force géologique du capitalisme. À propos de l'ouvrage de Christophe Bonneuil & Jean-Baptiste Fressoz, L’événement Anthropocène.

La force géologique du capitalisme

La Terre, l'histoire et nous, Paris, Éditions du Seuil, collection « Anthropocène Seuil », octobre 2013, 304 pages. L'Anthropocène ? Au départ, il s'agit d'une notion proposée en 2000 par le géochimiste Paul Crutzen, puis théorisée en 2002 dans un article ayant connu un fort retentissement au sein de la communauté des sciences de la Terre. L'idée est relativement simple : depuis deux siècles environ, la Terre serait entrée dans un nouvel âge géologique dénommé « Anthropocène », succédant à la Pléistocène. Cette nouvelle époque géologique caractériserait le fait que « l'activité humaine » serait devenue le principal déterminant de l'évolution de la Terre.

En ligne de mire derrière tout cela, il y a bien évidemment les effets délétères des modes de production actuels sur la nature et l'environnement. L'objectif des auteurs via cet ouvrage est double. La question des humanités environnementales. Quand débute l’anthropocène ? [extrait] [document] LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Un nouveau chapitre de l’histoire de la Terre s’est-il vraiment ouvert ?

Quand débute l’anthropocène ? [extrait] [document]

On ne commencera à le savoir qu’au printemps 2016, avec la réunion-clé, à Oslo, en Norvège, d’une quarantaine de chercheurs qui rendront les conclusions de leurs travaux sur l’anthropocène : sa caractérisation, son début, etc. Allons-nous entrer dans l’anthropocène ? Anthropocene. Pourquoi vouloir imposer l’Anthropocène ? Suite et fin de notre série d’articles (ici et là) sur l’Anthropocène : Ce qui est très étrange, c’est qu’un groupe de scientifiques, non-géologues pour la plupart, semble vouloir forcer la main pour faire intégrer cette subdivision dans l’échelle géologique.

Pourquoi vouloir imposer l’Anthropocène ?

Encore récemment, lors du Congrès géologique international qui s’est tenu à Cape Town, du 28 août au 2 septembre 2016, seuls deux orateurs ont évoqué ces aspects stratigraphiques. Les géologues du monde entier sont à la recherche du clou d'or.