background preloader

8.2. Des villes inégalement connectées -mondialisation

Facebook Twitter

8.2. Des villes inégalement connectées aux réseaux de la mondialisation

La City-Londres [carte] Tokyo la ville la plus dynamique au monde [reportage vidéo] Cartographie. Les villes prennent le pouvoir. Libération.fr – Lagos de riches, Lagos de pauvres. L'explosion des villes [ressource] Alteréco+ C'est en 2007 que la planète a changé de monde.

L'explosion des villes [ressource] Alteréco+

Depuis cette année, la majorité de ses habitants vit en ville. La rupture a été relativement rapide. En 1950, 30 % des Terriens seulement (750 millions de personnes) résidaient en zone urbaine. Dès 2030, les citadins représenteront 60 % des habitants de la planète (5 milliards) et les deux tiers (6,3 milliards) vingt ans plus tard.

Population urbaine et rurale dans le monde, en milliards Nations unies, division de la population Une progression continue qui s’explique à la fois par la croissance démographique naturelle des villes, par la poursuite de l’exode rural et par la conquête de nouveaux espaces en périphérie des zones déjà citadines. Pour autant, l’intensité de la transformation varie d’un pays à l’autre. Part de la population urbaine en 1950 et en 2030, en % L’aspect le plus spectaculaire de ce basculement urbain est l’apparition de mégapoles (plus de 10 millions d’habitants). Les Villes dans la mondialisation [carte] Les principales places financières du monde [carte]

Par Atelier de cartographie de SciencesPo, Roberto GIMENO Carte extraite du n° 34 de Questions internationales : Mondialisation et crises financières (novembre-décembre 2008, p. 39).

Les principales places financières du monde [carte]

Planisphère des villes mondiales alpha (2010) [carte] Par Atelier de cartographie de SciencesPo Voici une carte extraite du n°60 de Questions internationales, Les villes mondiales, La Documentation française, Mars-avril 2013, p. 91.

Planisphère des villes mondiales alpha (2010) [carte]

Ce planisphère présente l’archipel des villes alpha. Il s’agit d’un inventaire des "villes mondiales" selon le groupe Globalization and World cities. Réponse à la croissance urbaine mais, plus encore, symbole de richesse et de pouvoir, le gratte-ciel est un outil marketing qui, par l’image qu’il projette, continue d’incarner la ville mondiale. Malgré les coûts qu’il induit – de construction comme d’entretien – et alors que l’époque se prête plus volontiers aux discours sur le développement durable, il semble triompher de l’essoufflement du capitalisme mondial.

Mots clés — Key words. Les villes mondiales en compétition ? [ressource] La domination de l’Asie Dans un article intitulé "Nouvelle hiérarchie des grandes agglomérations et nouvelles formes de peuplement" publié dans "Les villes mondiales" (dossier de la revue Questions internationales n°60, mars-avril 2013), François Moriconi-Ébard et Cathy Chatel affirment que « les historiens s’accordent sur le fait qu’aucune ville n’avait jamais pu dépasser le seuil de 1 à 1,2 million d’habitants jusqu’au début du XIXe siècle.

Les villes mondiales en compétition ? [ressource]

C’est en Europe que ce seuil fut pour la première fois dépassé. Pionnière de la révolution industrielle, l’Angleterre voit en effet sa capitale franchir les 2 millions d’habitants dès 1842. Paris la suit en 1863, puis New York (1875), Berlin (1892), Chicago (1893), Manchester (1903), Vienne (1906), Tokyo (1908) et Philadelphie (1911). Points de repères : Les villes globales.

On trouve des villes globales sur tous les continents, sous toutes les latitudes, de New York à Buenos Aires, de Londres à Mumbay, de Tokyo à Sydney.

Points de repères : Les villes globales

Tant en termes de création de richesse que de pilotage de l’économie mondiale, quelques pôles urbains tiennent cependant le haut du pavé. La mégalopole américaine, le réseau de villes européen et le nuage urbain Tokyo-Osaka se voient confirmés dans leurs fonctions. Une poignée de villes émergentes asiatiques s’est néanmoins imposée, emmenée par Singapour, Séoul et Hong Kong. Il existe plusieurs manières de mesurer l’importance économique d’une ville. Si les plus grandes villes au monde sont généralement les plus peuplées, les économistes retiennent généralement le critère dela production de richesse (le PUB)

. • Le produit urbain brut (PUB) est l’équivalent pour les villes du produit intérieur brut (PIB) pour les Etats. . • Le classement MasterCard des villes globales associe à chacune des 75 villes considérées un indice composite. Métropoles en mouvement. Villes du Nord, villes du Sud Etat des lieux de 19 métropoles Des paysages urbains contrastés | Les habitants, acteurs à part entière | La ségrégation toujours présente Les politiques publiques ont du mal à s'imposer Dans l'histoire de l'urbanisation, la seconde moitié du XXe siècle se distingue par l'émergence de grandes agglomérations au sein desquelles se développent de nouvelles dynamiques urbaines.

Métropoles en mouvement

Au Nord comme au Sud les métropoles ne forment pas des ensembles homogènes, un éventail de situations très variées s'inscrit dans des contextes locaux spécifiques et inédits. Afin de mieux comprendre les dynamiques contemporaines, une quarantaine de chercheurs, français et étrangers, apportent, sur dix-neuf métropoles dans différents continents, des informations récentes et originales.