background preloader

Histoire des transports

Facebook Twitter

Les dangers du voyage au Moyen Age. 1 Anecdota novissima.

Les dangers du voyage au Moyen Age

Texte des vierten bis sechzehnten Jahrhunderts, Bernhard Bischoff (éd.), Stuttg (...) 1Au Moyen Âge, celui qui quittait son cadre de vie habituel et partait en voyage se livrait aux dangers d’un monde incertain. Aussi, avant de partir, le voyageur prononçait-il une longue prière où il demandait protection à Dieu et à tous les saints. Ainsi la prière, appelée « Oratio Gilde pro itineris et navigii prosperitate », prononcée à l’occasion d’un voyage par un moine anglo-saxon romanisé du VIe siècle1 commence par ces mots : Dei patris festinare maximum Mihi cito peto adiutorium, 2pour se poursuivre en ces termes : Christus a me auferat pericula, Cuncta quoque daemonum iacula. 3Le moine énumère ensuite, dans cette prière composée de soixante-dix vers, les dangers que redoutaient le plus les voyageurs à cette époque pour s’assurer en les invoquant l’aide conjointe des douze Apôtres, de Marie et de toutes les vierges saintes. 2 Monumenta Germaniae Historica. 6 « Translatio s.

Aménagement de la France au XVIIIe siècle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aménagement de la France au XVIIIe siècle

Cet article ou cette section peut contenir un travail inédit ou des déclarations non vérifiées(indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Vous pouvez aider en ajoutant des références. Voir la page de discussion pour plus de détails. L’aménagement du royaume de France au XVIIIe siècle est l'ensemble des politiques menées par la monarchie dans le but d’une meilleure répartition géographique des activités économiques et des transports. Cet aménagement intervient à une époque de croissance démographique où la population passe de 17 millions d’habitants au début du siècle à 27 millions en 1789. Les modalités d'aménagement du territoire[modifier | modifier le code] La centralisation[modifier | modifier le code]

Aérostat et montgolfière

Histoires des routes en France. Le canal de Panama. Le tour du monde en 72 jours. Histoire de l'aviation. Le transport ferroviaire. Histoire de la petite reine. Aviette. Le Canal du Midi - Toulouse archives. Crédits de l'expostion virtuelle "Le canal du Midi" Sélection des images et rédaction des textes : Hélène Kemplaire (Direction Générale Adjointe des Affaires Culturelles de la ville de Toulouse), Axelle Raynaud (musée Paul Dupuy, ville de Toulouse) et Jérôme Kerambloch (musée du Vieux-Toulouse) ; retouches d'images Pierre Gastou (Archives municipales, Ville de Toulouse) ; Albums Flickr et mise en forme Catherine Bernard (Archives municipales, Ville de Toulouse).

Le Canal du Midi - Toulouse archives

Les œuvres et objets présentés sont issus des collections des musées suivants : musée Paul Dupuy ; musée des Augustins ; musée de l'Affiche de Toulouse (MATOU) ; musée du Vieux Toulouse ; salle des Illustres. L'automobile. Comment le clergé a-t-il perçu le développement de l'automobile ?

L'automobile

Qu'en ont pensé les membres du Touring Club en début de siècle ? L'automobile a-t-elle renouvelé ou exalté l'individualité bretonne ? D'où vient qu'elle ait été construite en France sous le signe de la « différence » ? Comment est né le « sens unique » ? En quoi l'automobile a-t-elle modifié la notion « d'espace public » ? Les batailles pour la création du Métro : un choix de mode de vie, un succès pour la démocratie locale. 1Les Parisiens auront un métro à tutoyer.

Les batailles pour la création du Métro : un choix de mode de vie, un succès pour la démocratie locale

C’est l’expression ironique que laissa tomber le préfet Poubelle, dit-on, en novembre 1895, lorsqu’il apprit que le gouvernement se résignait à céder aux exigences municipales, à l’approche de l’Exposition universelle de 1900. Au lieu des projets prestigieux des grandes compagnies, de la construction de gares nouvelles dans le centre, à l’Opéra, aux Invalides, au lieu de la promotion de majestueux hôtels terminus pour accueillir les visiteurs de marque du monde entier, la capitale se résignerait à laisser construire le petit train des petites gens de Paris, le métro des radicaux socialistes, le joujou électoral des intérêts à courte vue, pour ouvriers de la petite industrie, épiciers, marchands de vin du petit commerce et goguettes des dimanches de midinettes, aux barrières de Paris. 2Le succès du métro, dès ses premières années, après l’Expo, retourna le sens de l’appréciation. 3Cet aspect du succès est bien connu.

LE TRAMWAY DU MONT-BLANC – Google Cultural Institute. Le Monde illustré. Comparer les temps de trajet entre 1914 et 2016. Un site australien de voyage en ligne Rome2rio.com s’est amusé à comparer les durées moyennes des trajets à travers le monde depuis la ville de Londres entre les années 1914 et 2016.

Comparer les temps de trajet entre 1914 et 2016

Pour cela, le site s’est appuyé sur une carte de 1914 créée par John George Bartholomew et en a réalisé une similaire grâce au recoupement de 750.000 itinéraires proposés par 4.800 agences de voyages. Voici le résultat : De l’histoire des transports à l’histoire de la mobilité ? Mathieu Flonneau et Vincent Guigueno.