background preloader

Histoire de l'Océanie-Pacifique

Facebook Twitter

Carnet de voyage - Le baron de Thierry, « roi » français de la Nouvelle-Zélande. Un portrait du baron de Thierry, roi de Nuku Hiva et souverain de la Nouvelle-Zélande.

Carnet de voyage - Le baron de Thierry, « roi » français de la Nouvelle-Zélande

Lors de son passage à Panama, il monta un projet de canal, devant relier l’Atlantique au Pacifique. NOUVELLE-ZELANDE, le 4 mai 2017. A première vue, il pourrait ne s’agir que d’un simple original un peu mégalo. Ce qu’était sans doute le personnage que nous allons évoquer dans les lignes qui suivent. Mais compte tenu du contexte dans lequel il prit crânement possession de la Nouvelle-Zélande, il contribua largement à décider la Grande-Bretagne à mettre la main sur ce pays pourtant déclaré indépendant par les Anglais eux-mêmes. Musicien, officier, diplomate… Il apparaît sur la scène internationale à vingt ans, lors du congrès de Vienne qui partage l’Europe au terme des guerres napoléoniennes. « Nous serons la viande pour la France ». Indigènes et missionnaires protestants océaniens durant la Grande Guerre. Résumés.

« Nous serons la viande pour la France ». Indigènes et missionnaires protestants océaniens durant la Grande Guerre

Chinois en Polynésie française : Migration, métissage, diasporade Anne-Christine Trémon. 1Depuis quelques années, la Chine fait beaucoup parler d'elle, et les ouvrages concernant la présence chinoise hors de ses frontières se sont multipliés, et bon nombre d'idées fausses ont été colportées, comme l'accaparement des terres ou la déstructuration des marchés locaux.

Chinois en Polynésie française : Migration, métissage, diasporade Anne-Christine Trémon

Avec son ouvrage sur les Chinois de Polynésie française, Anne-Christine Trémon nous fournit un témoignage exemplaire tant sur la forme que le fond. Tahiti : du culte au mythe de l’abondance. À la fin du dix-huitième siècle, les premiers visiteurs européens ont véhiculé le mythe d’un Tahiti où régnait l’abondance alimentaire, à l’image d’un Éden terrestre.

Tahiti : du culte au mythe de l’abondance

Or, malgré l’apparente profusion de la végétation naturelle et les nombreuses cérémonies de dons aux navigateurs, les anciens Mao’hi avaient mis en place une société d’abondance strictement limitée, où les rites de fertilité faisaient l’objet d’un culte omniprésent. Mythe européen de l’abondance et culte mao’hi de la fertilité sont les deux termes de ce malentendu premier, qui peut apporter un éclairage sur les pratiques contemporaines d’alimentation et de représentation du corps. At the end of the eighteen century, the first european navigators conveyed the Tahitian myth of food abundance, in image of a terrestrial Eden. Annick Foucrier, Les Européens découvrent le Pacifique. Tout comme elle l'avait déjà fait avec l'histoire de la ruée vers l'or en Californie, l'auteur, Annick Foucrier nous retrace ici « la ruée » européenne sur le Pacifique.

Annick Foucrier, Les Européens découvrent le Pacifique

Elle a commencé au XVIe siècle avec les Portugais et les Espagnols et s'est terminée au début du XVIIIe avec les Français, en passant par les Hollandais et les Russes. Après la conquête des territoires et des mers, ce sont les scientifiques qui ont suivi pour délimiter et répertorier les nouvelles étendues ainsi découvertes et améliorer les moyens de transport pour s'y rendre. First Voyages: Exploring the southern coast. The Voyage of Matthew Flinders. Comment l'idée du livre s'est développée.

Ces étranges terres australes… Longtemps une énorme Terra Australis, censée faire contrepoids aux masses continentales de l’hémisphère nord, figura sur les planisphères…jusqu’à ce que James Cook ne pulvérise cette hypothèse.

Ces étranges terres australes…

Histoire de l'Océanie - Géopolitique du Pacifique. PLUS que tous autres, les Français doivent rester attachés au terme « Océanie » pour désigner les Etats et territoires insulaires du Pacifique.

Histoire de l'Océanie - Géopolitique du Pacifique

Cette dénomination géographique s’est imposée aux acteurs et analystes français à partir du travail cartographique d’Adrien Hubert Brué en 1816 et réjouissons-nous qu’elle ne semble pas vouer à totalement disparaître même si le terme synonymique « Pacifique » fait florès aujourd’hui dans la littérature stratégique et journalistique de l’hexagone. La pérennité de son usage ne doit pas être envisagée par snobisme ou comme l’expression d’une nostalgie d’un temps révolu où les concepts élaborés par des auteurs français s’imposaient au monde. Non, il faut y voir une affirmation politique et un élément fondateur d’une approche renouvelée de la place de la France dans cette partie de notre planète.

La préservation de l’appellation tient et tiendra d’abord au langage employé par l’Etat. Le tréfonds des identités océaniennes Plus. Le Journal de la Société des Océanistes. Hiroa. À propos de Mythes, missiles et cannibales : Le récit d’un premier contact en Australie de Laurent Dousset. 1Clair, bien écrit, le livre Mythes, missiles et cannibales : Le récit d’un premier contact en Australie m’est apparu intéressant à plusieurs égards.

À propos de Mythes, missiles et cannibales : Le récit d’un premier contact en Australie de Laurent Dousset

N’étant pas moi-même une spécialiste de l’Australie, ayant plutôt travaillé avec les Māori de Nouvelle-Zélande et les Tahitiens de Polynésie française, m’inscrivant dans les champs des études relatives aux questions autochtones et de l’anthropologie urbaine, j’aimerais insister dans ce commentaire sur quelques éléments que je trouve particulièrement stimulants et qui font ressortir la portée générale du travail de Laurent Dousset.

Je m’attarderai à quelques idées qui traversent son livre : l’importance de la prise en compte des contextes, le soi-disant problème de la « détribalisation » et de ses conséquences ainsi que l’agencéité (agency, en anglais) et la persistance des structures sociales ancestrales. 9Comme le montre également Laurent Dousset, les anthropologues ne sont pas sans responsabilités dans ces processus d’essentialisation. CMPC : Océanie, les grands découvreurs du Pacifique, Histoire du peuplement. D'après les estimations actuelles fondées sur l'archéologie préhistorique, on fait remonter à environ 53 000 ans, durant le dernier âge glaciaire, les mouvements de populations atteignant la région dite de "Wallacea", les petites îles de la Sonde dans l'Est indonésien.

CMPC : Océanie, les grands découvreurs du Pacifique, Histoire du peuplement

Venus du continent asiatique à travers les terres qui deviendront les archipels de l'Indonésie et des Philippines, appelées "continent de Sunda", ces premiers groupes humains à pénétrer dans l'aire Pacifique, negroïdes et australoïdes, ont profité du bas niveau des eaux pour traverser les bras de mer sans doute à l'aide de radeaux et de pirogues monoxyles.

Parvenus en Nouvelle-Guinée, Australie et Tasmanie, ils continuèrent lentement leur expansion vers l'Est, occupant l'archipel Bismark il y a 20 000 ans. La région mélanésienne forme le "creuset culturel et biologique" d'où émergent les ancêtres des Polynésiens actuels. Histoire de l'Océanie - De la fin du XVIIIe siècle à nos jours. Le peuplement historique du Pacifique - Cartes historiques. HistoirePacifique contempo.