background preloader

Histoire de la guerre et de la violence

Facebook Twitter

La Bretagne et la guerre d'Indépendance américaine. Anatomie d’une « petite guerre », la campagne de Calabre de 1806-1807. 1Épisode parmi les plus étudiés de l’histoire contemporaine en raison de la fascination qu’il exerce, le premier Empire se caractérise par un curieux paradoxe.

Anatomie d’une « petite guerre », la campagne de Calabre de 1806-1807

Les aspects militaires de l’épopée impériale ont fait l’objet de très nombreuses publications. Cependant, la majeure partie des travaux qui traitent des guerres napoléoniennes s’intéresse avant tout aux opérations menées par l’Empereur en personne. À côté de ces conflits de grande envergure mettant aux prises les armées professionnelles des principaux États européens, les nombreuses « petites guerres » qui jalonnent la période consulaire et impériale souffrent encore d’un évident manque d’intérêt de la part des chercheurs et du grand public. La locution « petite guerre » est née au XVIe siècle et désignait alors une forme larvée de combat ponctuée d’engagements limités menés par de petits groupes qui cherchaient à harceler l’ennemi. Le Monde illustré. Aller au contenu.

Le Monde illustré

Timothy Snyder et ses critiques. Recensé : Timothy Snyder, Terres de sang, L’Europe entre Hitler et Staline, traduit de l’anglais par Pierre-Emmanuel Dauzat, Paris, Gallimard, 2012, 710 p., 32 € Ce condensé critique s’inspire des articles parus dans deux revues ayant organisé un forum de discussion autour du livre, Contemporary European History (mai 2012) et Le Débat (novembre 2012).

Timothy Snyder et ses critiques

Un entretien avec Timothy Snyder est également disponible ici Il y a des livres qui changent notre regard sur une période historique : Terres de sang est de ceux-là. Quelque vingt années après la chute du mur de Berlin, l’ouvrage de Timothy Snyder contribue à transformer nos représentations du proche passé de l’Europe. Tout se passe comme s’il avait catalysé chez ses lecteurs un nouvel effondrement : non pas d’un mur physique, mais de « murs mentaux », du moins à y ouvrir d’importantes brèches. Une périodisation chronologique discutable « Car les terres de sang n’ont, bien entendu, pas toujours existé. La municipalité de Caen et les prisonniers de guerre espagnols pendant la guerre de Trente Ans (1639-1648) Jean V de Bueil. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean V de Bueil

Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Le compagnon sans mémoire. Une première version de cette étude a été proposée au séminaire de J.

Le compagnon sans mémoire

Cerquiglini, « L’écriture aux XIVe et XVe siècles, étude sémiotique et sociologique ». Rappelons brièvement la carrière de Jean V de Bueil, fils de Jean IV, mort à Azincourt, et de Marguerite Dauphine. Il naît en 1406. Son enfance est relativement pauvre et difficile. La violence et la mer dans l'espace atlantique - « Insultes » et « injures » littorales : les descentes ennemies sur le littoral français du Ponant aux xviie et xviiie siècles. P. 73-87 Texte intégral 1 Issu du latin insultare, sauter sur,= attaquer, le terme « insulte » est en usage dans le sens d’a (...) 2 Guillemet (Dominique), « Les îles du Ponant du Moyen Âge au xixe siècle – Éléments d’Histoire comp (...) 1Pour les populations littorales, pendant des siècles jusqu’au début du xixe siècle, la mer a été synonyme de danger militaire, danger souvent devenu violence lors des « insultes » et « injures », pour reprendre les termes désignant alors traditionnellement d’une part les attaques et d’autre part les dommages causés en violation du droit1.

La violence et la mer dans l'espace atlantique - « Insultes » et « injures » littorales : les descentes ennemies sur le littoral français du Ponant aux xviie et xviiie siècles

La seule chronologie des principaux pillages des îles du Ponant français entre le xive et le xviiie siècle, avec près de 60 cas connus en cinq siècles, illustre cette insécurité multiséculaire qui fait du littoral une zone longtemps exposée et dangereuse2. Savants et militaires. La bataille Du fait d’armes au combat idéologique, XIe–XIXe siècle Ariane Boltanski, Yann Lagadec et Franck Mercier. Ariane Boltanski, Yann Lagadec et Franck Mercier sont maîtres de conférences en histoire moderne et médiévale à l’université Rennes 2 et tous trois membres du CERHIO (Centre de recherches historiques de l’ouest) – UMR CNRS 6258.

La bataille Du fait d’armes au combat idéologique, XIe–XIXe siècle Ariane Boltanski, Yann Lagadec et Franck Mercier

Le présent recueil rassemble les contributions au colloque international tenu en décembre 2012 à l’université Rennes 2. « un volume passionnant, et pas seulement pour ceux qui s\\\'intéressent aux conflits du XXe siècle. » Guerres et conflits, 13 juin 2015 « Le volume couvre des affrontements très différents, depuis Hastings (1066) jusqu’à Leipzig (1813), mais les auteurs sont souvent attentifs à la mise en récit du combat, aux enjeux d’écriture (par les contemporains ou dans l’historiographie). » Le Monde, 19 juin 2015. « les nouvelles perspectives dégagées prêtent à émerveillement. » Guerres & Histoire, n°27, octobre 2015.

La montée des violences dans le monde compromet les progrès du développement humain. Dans son rapport 2016, le Programme des Nations unies pour le développement humain met en garde contre la marginalisation et l’exclusion d’une partie de la population mondiale.

La montée des violences dans le monde compromet les progrès du développement humain

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Rémi Barroux L’exercice est toujours délicat : souligner les progrès réalisés ces dernières décennies quant au développement humain au niveau mondial, tout en alertant sur les nouveaux périls qui menacent. Dans son « Rapport sur le développement humain 2016 », présenté mardi 21 mars à Stockholm, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) tente de faire la part des choses. « Il faut cibler les progrès pour encourager ceux qui prennent des initiatives, certaines bonnes politiques publiques par exemple, mais il faut signaler les risques importants, les éléments de fracture, explique Magdy Martinez-Soliman, sous-secrétaire général des Nations unies et administrateur adjoint du PNUD.

Anthropophagie et cannibalisme

Histoire de la violence. Les misères de la guerre de Trente ans (Jacques Callot) Les désastres de la guerre - Goya. Fondements et histoire. Le Fort Saint-Sébastien camp d'entraînement de Louis 14 - Inrap - Magazine. Timeline - Musée de l'armée. Portfolios. Eté 1944, les Américains au cœur de la bataille de Normandie  – Google Cultural Institute. Les Français face à l'Europe de Napoléon [ressource] La guerre, ça sert, d’abord, à faire de la géographie : les Français face à l’Europe de Napoléon par Aurélien Lignereux, maître de conférences à l'Institut d'études politiques de Grenoble - LARHRA UMR 5190 Résumé.

Les Français face à l'Europe de Napoléon [ressource]

De Jeanne d’Arc aux combattantes kurdes : réalités et fantasmes. Entre Les filles au Moyen Âge, Jeanne d’Arc et les combattantes kurdes contre Daesh, comment est perçu le phénomène des femmes combattantes ?

De Jeanne d’Arc aux combattantes kurdes : réalités et fantasmes

Le film Les filles au Moyen Âge, réalisé par Hubert Viel et actuellement en salles, invite à réfléchir sur le pouvoir des femmes en présentant une galerie de portraits de femmes célèbres du Moyen Âge, de la reine mérovingienne Clotilde à Jeanne d’Arc. Encore et toujours, l’angle d’attaque choisi est bien cette épineuse et périlleuse question : les femmes ont-elles été des « éternelles soumises » ?