background preloader

Histoire de l'enseignement

Facebook Twitter

2009 Le système d’enseignement occidental (XIe-XVIe siècle) L’école et la nation - ENS Éditions. Une vieille question, si nationale. « Et d’abord, l’école n’est pour rien dans la création de la nation française », affirme d’emblée Antoine Prost.

L’école et la nation - ENS Éditions

Pourtant, en France, dès lors que la société et le pouvoir politique s’interrogent sur la nation et ses troubles, c’est à l’école qu’ils posent la question de l’identité collective et de sa construction, c’est vers elle qu’ils se tournent pour rechercher les responsabilités, imaginer les solutions. Ainsi, ce livre interroge, en s’en détachant, le débat français sur l’identité nationale, classique, ambivalent et propice aux instrumentalisations.Une réponse internationale, neuve.

Dès lors, pour dépasser ces singulières ambiguïtés franco-françaises, et parce que l’école et la nation est un champ scientifique commun par-delà les frontières, cet ouvrage choisit de répondre à la (dé-)raison nationale par la comparaison internationale. An old question, of national importance. Culture, enseignement et société en Occident aux XIIe et XIIIe siècles. C'est de la culture savante, c'est-à-dire, latine, scolaire et universitaire qu'il s'agit ici.

Culture, enseignement et société en Occident aux XIIe et XIIIe siècles

Telle qu'elle se définit aux XIIe et XIIIe siècles, sur la base d'un stock canonique d'« autorisés », cette culture a des contours précis et des limites assez étroites. Mais à l'intérieur de celles-ci, elle a élaboré des méthodes de travail intellectuel d'une grande rigueur.

Histoire du syndicalisme enseignant

Sur les bancs de l'école à l'époque de Jules Ferry. Publié le dimanche 17 juin 2012 à 11H09 - Vu 264 fois Troyes- Mardi matin, le CDDP de l'Aube et le musée aubois d'Histoire de l'éducation inaugureront la salle de classe communale dans sa nouvelle configuration Pousser les portes du musée aubois d'Histoire de l'éducation, c'est s'offrir un voyage dans le temps, sous la IIIe République, à l'époque de l'école de Jules Ferry.

Sur les bancs de l'école à l'époque de Jules Ferry

Entre le tableau noir, les pupitres, les plumiers, les blouses et les vieilles cartes accrochées au mur, on s'y croirait presque. Longtemps abritée dans les locaux de l'IUFM, la salle de classe communale, a, depuis quelques semaines, été transférée au sein du centre de documentation pédagogique (CDDP) de l'Aube, avenue des Lombards à Troyes.

Présentée ainsi dans une nouvelle configuration, elle sera inaugurée officiellement mardi matin. Comme à l'ancienne 41 000 ouvrages référencés Désormais, 41 000 références ont été cataloguées, « sans compter ce qui arrive tous les ans. L'Est Eclair. La construction des écoles dans la Somme au XIXe siècle. Contexte historique.

La construction des écoles dans la Somme au XIXe siècle

Le développement des écoles primaires à la fin du XIXe siècle. Contexte historique Progrès de la scolarisation Le progrès de la scolarisation, tendance générale en Europe de l’Ouest au XIXe siècle, se développe d’abord avec la loi Guizot[1] (1833), puis avec la loi Duruy [2].

Le développement des écoles primaires à la fin du XIXe siècle

Mais l’école publique, gratuite et obligatoire telle que définie par la loi Ferry (16 juin 1881) et par celle du 28 mars 1882, constitue un phénomène assez tardif en France et il y revêt une importance particulière, pour deux raisons. Une info-chronologie sur l'histoire de l'éducation ! en Anglais. Catalogue des rares lois sur l'Ecole. Depuis le début de la troisième République: pas plus de trente-six.

Catalogue des rares lois sur l'Ecole

Durant ces trente dernières années: neuf seulement. Une surprise en regard de l'inflation du nombre de lois en France. Le « Rapport annuel de contrôle de l’application des lois » de 2010 mentionne que « 1605 lois ont été promulguées depuis 1981 ». Le moins que l’on puisse dire, c’est que la réglementation par la loi concerne peu ( quantitativement et relativement ) le domaine scolaire et universitaire, puisque l’on ne recense durant ces trente dernières années que neuf lois dans ce secteur ( contre 1596 dans les autres ! ). Vers un Certificat de fin d'études obligatoires? Comme je l’ai suggéré dans une interview sur le brevet pour le journal de 20 h de TF1, ne serait-ce pas le moment (dans le cadre de la «refondation de l’Ecole» qui s’annonce) d’aller résolument vers l’institution d’«un certificat de fin d’études obligatoires» (au lieu de s’en tenir aux aménagements d’un brevet devenu de plus en plus “énigmatique’’ prévus par l’ancien ministre Luc Chatel pour l’an prochain).

Vers un Certificat de fin d'études obligatoires?

Le « Diplôme national du brevet » actuel est le résultat d’une histoire foncièrement compliquée et embarrassée ( d’où les multiples appellations et formes du « brevet » qui se sont succédées au cours du temps ), une histoire qui s’est davantage encore ‘’emballée’’ ces dernières années au point que l’on a abouti à un montage tout à fait composite et intenable où différentes ‘’strates’’ se juxtaposent sans se conjuguer. Au cours du temps, le lien du « brevet » avec l’accès à certaines professions s’est nettement distendu. Tout cela pour qui ? Pour quoi ? Education 1/4 - Histoire. Premier temps d’une histoire de l’éducation dans la Fabrique de l’histoire , alors que le projet de loi sur la refondation de l’école sera présenté le 23 janvier en Conseil des ministres.

Education 1/4 - Histoire

Demain le documentaire de Séverine Liatard et Séverine Cassar se souviendra des tentatives pédagogiques de Célestin Freinet . Mercredi nous débattrons des expériences de radio et de télévision scolaire dans les années 50, 60 et 70 grâce à de belles archives inédites issues du fonds du CNDP. Les collèges du peuple L’enseignement supérieur et le développement de la scolarisation prolongée sous la Troisième République Jean-Pierre Briand et Jean-Michel Chapoulie.