background preloader

Histoire des colonisations

Facebook Twitter

Les Baruya, du néolithique à la modernité. Etalé chez nous sur plusieurs millénaires, le changement s'est opéré en moins d'un demi-siècle pour les membres de cette petite société tribale de Nouvelle Guinée, devenue visible (et même célèbre) grâce aux travaux de l'anthropologue Maurice Godelier.

Les Baruya, du néolithique à la modernité

Débarqué en 1967 chez les Baruya , il a commencé par analyser longuement leurs pratiques sociales, leurs rituels, leurs représentations. Les Baruya n'avaient été "contactés" qu'en 1951. Ils n'entretenaient que des relations de proximité avec des tribus voisines amies ou ennemies. Depuis, ils sont entrés dans un processus évolutif accéléré , marqué par l'arrivée du christianisme et de la société marchande, qui fait d'eux des citoyens "glocalisés" du monde d'aujourd'hui. Une mutation que Maurice Godelier, relayé par de jeunes chercheurs, a pu observer... et dont il relate avec chaleur et empathie toute la complexité, avec ses effets à la fois pervers, positifs et...inattendus. Images d'archives, filmées en 1969 et 1982 :

Colonisation de l'Amérique du Nord

Colonisation française de l'Afrique. Colonisation européenne du Pacifique. L'Alliance Française, une francophonie impérialiste [ressource] Peut-on dire, comme Emmanuel Macron, que la colonisation est un « crime contre l’humanité » ? « La définition juridique du crime contre l’humanité ne peut s’appliquer à la colonisation », répond l’historienne spécialiste de la guerre d’Algérie Sylvie Thénault.

Peut-on dire, comme Emmanuel Macron, que la colonisation est un « crime contre l’humanité » ?

LE MONDE | • Mis à jour le | Propos recueillis par Marc-Olivier Bherer Sylvie Thénault est directrice de recherche au CNRS et historienne. Ses travaux portent sur la colonisation de l’Algérie et sur la guerre d’indépendance algérienne. Elle s’est particulièrement intéressée à la répression et au droit dans le contexte colonial. De passage en Algérie, Emmanuel Macron a affirmé, le 15 février, que la colonisation était un « crime », un « crime contre l’humanité ». Sylvie Thénault : Je pense qu’il faut distinguer le « crime contre l’humanité » au sens juridique et au sens moral. Lire aussi : Colonisation : les propos inédits de Macron font polémique L’approche juridique n’épuise donc pas la question et il faut se la poser au plan moral.

Le tour du monde en un jour à l'Exposition coloniale / texte et illustrations de Maurice Tranchant. Aller au contenu.

Le tour du monde en un jour à l'Exposition coloniale / texte et illustrations de Maurice Tranchant

Lancelot Voisin de La Popelinière. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lancelot Voisin de La Popelinière

Lancelot Voisin de La Popelinière, né vers 1541, mort le 1er août 1608, est un historien et écrivain français, connu pour sa rédaction des Trois Mondes sur la question coloniale. Voisin serait né en 1541 au logis familial de la Popelinière en Sainte-Gemme-la-Plaine dans une famille de la petite noblesse bas-poitevine, enrichie par le négoce et par la gestion des fermes des abbayes de Moreilles et de Saint-Michel-en-l'Herm, dans le Marais poitevin. Il reçoit d'ailleurs son éducation d'un abbé de ces deux monastères, avant de fréquenter le Collège royal et plusieurs universités. Il étudie notamment à Poitiers et à Toulouse, où il s'imprègne de l'humanisme du temps.

Œuvres[modifier | modifier le code] Source[modifier | modifier le code] Les colonies et la vie française pendant huit siècles / Exposition coloniale internationale de Paris 1931, Commissariat général, section rétrospective française ; par MM. Paul Deschamps,... Joannès Tramond,... Maurice Besson,... J. Ladreit de Lacharrière, Aller au contenu.

Les colonies et la vie française pendant huit siècles / Exposition coloniale internationale de Paris 1931, Commissariat général, section rétrospective française ; par MM. Paul Deschamps,... Joannès Tramond,... Maurice Besson,... J. Ladreit de Lacharrière,

Les Indes et l’Europe. Histoires connectées xve-xxie siècles, Jean-Louis Margolin & Claude Markovits. 1Cet ouvrage de poids (962 pages) a été pensé et écrit par deux historiens confirmés, aux bibliographies conséquentes, Jean-Louis Margolin, spécialiste de l’Asie du Sud-Est et Claude Markovits, spécialiste de l’Asie du Sud, qui ont rédigé des chapitres séparés pour L’Asie du Sud-Est et pour l’Inde ainsi que des chapitres communs, à savoir l’introduction, le chapitre 10 concernant les effets en retour de la domination dans les deux aires géographiques concernées, l’épilogue et la conclusion.

Les Indes et l’Europe. Histoires connectées xve-xxie siècles, Jean-Louis Margolin & Claude Markovits

Il ressort une petite asymétrie entre l’Asie du Sud et l’Asie du Sud-Est car l’effet en retour de l’Inde sur l’Europe a été supérieur à celui de l’Asie du Sud-Est, plus morcelée et disposant d’une moindre littérature. 2L’écriture a débuté en 2006 et s’est achevée en 2013, avec entre-temps la faillite de l’éditeur belge qui avait accepté le projet initial, à savoir une histoire en sept volumes sur le monde entier, dont un dévolu à l’Asie. 4Il s’agit pour J. Une histoire de l'outre-mer : L'héritage colonial. L'ENVERS DE L'ÉPOPÉE PORTUGAISE EN AFRIQUE (XVE-XXE SIÈCLES) Du Brésil à l’Atlantique Essais pour une histoire des échanges culturels internationaux. Mélanges offerts à Guy Martinière Laurent Vidal et Didier Poton.

Le code du travail indigène - 1899. Le Monde illustré. Aller au contenu.

Le Monde illustré

Le Monde illustré.