background preloader

Le génocide des Juifs et des tsiganes [dossier]

Facebook Twitter

[repère] 20 janvier 1942 - Mise au point de la «Solution finale»à Wannsee. Le 20 janvier 1942, une quinzaine de dignitaires nazis et d'officiers SS se réunissent dans une villa d'un faubourg huppé de la capitale allemande.

[repère] 20 janvier 1942 - Mise au point de la «Solution finale»à Wannsee

[carte] de l'extermination des juifs de Pologne. Le génocide [carte] d'après Nathan. Bilan du génocide [ressource] Même si la mortalité dans les camps de concentration de l'Allemagne nazie a été élevée, il convient d'emblée de bien distinguer les termes de camps de concentration et de camps d'extermination.

Bilan du génocide [ressource]

Le terme de camp de concentration n'a pas été inventé par les nazis. Il a été utilisé dès le début du XXème siècle par les Britanniques, lors de la guerre des Boers qui les a opposés en Afrique du Sud aux descendants des colons néerlandais. Dans l'Allemagne hitlérienne, la fonction des camps de concentration était une fonction d'exclusion et de terreur. Ces camps étaient destinés à recevoir non seulement les adversaires des nazis, mais aussi tous les individus considérés comme dangereux pour le régime nazi. Les uns et les autres étaient arrêtés et amenés dans ces camps pour y être astreints au travail forcé. Chronologiquement, l'ouverture des camps de concentration a précédé celle des camps d'extermination. Plan d'une usine de la mort. Plan du camp d'Auschwitz-Birkenau.

Soixante-dix ans après la libération du camp nazi, des chefs d'Etats et têtes couronnées se rassemblent ce mardi à Auschwitz (Pologne) autour des survivants de la Shoah.

Plan du camp d'Auschwitz-Birkenau

Outre le président français François Hollande, les présidents allemand Joachim Gauck et ukrainien Petro Porochenko, le secrétaire américain au Trésor Jack Lew, ainsi que les familles royales belge et néerlandaise assistent à la cérémonie. Aucun toutefois ne prend la parole, laissant place aux émouvants récits des rescapés. «Chaque survivant est le gardien de la mémoire du passé», a sobrement introduit le président polonais, Bronislaw Komorowski. C'est lui qui, devant «le portail de la mort» d'Auschwitz II - Birkenau, a accueilli plus tôt le président français. François Hollande visite pour la première fois le camp. «Un lieu maudit» Alors que les prises de paroles de ces «gardiens» s'enchaînent sous la grande tente dressée à l'entrée d'Auschwitz II - Birkenau, certains, au premier rang, retiennent leurs larmes.

Les deux albums d'Auschwitz [webdoc] Chefs de projet Cyril Roy et Dominique Trimbur Chef de projet web Olivier Martzloff Un webdocumentaire écrit par Olivier Martzloff, Cyril Roy, David Tessier Conception Olivier Martzloff, Cyril Roy, Vianney Sicard, David Tessier Développement Olivier Martzloff, Vianney Sicard Création graphique David Tessier Sound Design David Tessier Infographie Aurélie Jaumouille Montage vidéo et encodage Bernard Taillat Analyses des photos Album d’Auschwitz : Marcello Pezzetti, Sabine Zeitoun (sauf photos 26 : Alexandre Bande) Sur les photographies présentées ici, des personnes ont pu être identifiées grâce aux chercheurs de l’Institut Yad Vashem de Jérusalem.

Les deux albums d'Auschwitz [webdoc]

Album de Höcker : USHMM, traduction Peggy Frankston, Cyril Roy. Notices historiques et fiches pédagogiques Alexandre Bande, Gilles Gaudin, Emmanuelle Hamon, Danielle Simon Voix Hélène Archereau. Les 2 albums d'Auschwitz. La Shoah par balles - Mémorial de la Shoah. Entre 1941 et 1944, près d’un million et demi de Juifs d’Ukraine a été assassiné lors de l’invasion de l’Union soviétique par l’Allemagne nazie.

La Shoah par balles - Mémorial de la Shoah

L’immense majorité est morte sous les balles des Einsatzgruppen (unités de tueries mobiles à l’Est), d’unités de la Waffen SS, de la police allemande et de collaborateurs locaux. Seule une minorité d’entre eux l’a été après déportation dans les camps d’extermination. Connus par les Britanniques et les Américains dès 1941, ces massacres sont partiellement recensés par les commissions soviétiques en 1944-45.

Les principaux auteurs de la « Shoah par balles » sont jugés lors du procès des Einsatzgruppen à Nuremberg en 1947-48 et, à partir de la fin des années 1950, en République Fédérale d’Allemagne. Malgré les récits des rares survivants et les enquêtes judiciaires, cette histoire de la Shoah qui s’est déroulée à l’Est de l’Europe reste peu connue. Commissariat général : Sophie Nagiscarde assistée de Marlène Rigler. Scénographie : Natacha Nisic.

Encyclopédie multimédia de la Shoah [ressource] Introduction à la Shoah La Shoah - mot hébreu signifiant "catastrophe" - désigne la persécution et l'extermination systématiques et bureaucratiques d'environ 6 millions de Juifs, par le régime nazi et ses collaborateurs.

Encyclopédie multimédia de la Shoah [ressource]

La Seconde Guerre mondiale La Shoah prit place dans le contexte plus large de la Seconde Guerre mondiale. Encore sous le choc de la défaite allemande de la Première Guerre mondiale, le régime hitlérien cherchait à conquérir un nouvel empire, un vaste "espace vital" (Lebensraum) en Europe orientale. Pour les dirigeants nazis, l'hégémonie allemande en Europe ne pouvait être instaurée que par la guerre.

À l'Est de l'Europe, les Terres de sang [ressource] Terres de sang - Snyder [carte] Images Site Web pour cette image revuenouvelle.be Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur.

Terres de sang - Snyder [carte]

Sonderkommando - David Olère [HDA] Une série de pages spécifiques consacrées à "l’artiste du Sonderkommando".

Sonderkommando - David Olère [HDA]

[Toutes les illustrations de ces pages sont publiées avec l’accord de son fils Alexandre Oler et toute reproduction en est interdite sans son autorisation. J'en profite pour le remercier "officiellement" pour sa disponibilité, sa confiance et son aide constantes.] Partie I : Eléments biographiques Sculpture de D.Olère Autoportrait en taille directe dans le granit. David Olère, les inaptes au travail [HDA] VIDEOS. Auschwitz : chefs d'Etat et survivants commémorent la libération du camp - Le Parisien. La déportation vue par les artistes.