background preloader

Études internationales

Facebook Twitter

L'éducation peut-elle favoriser la croissance ? Lien éducation / croissance : corrélation ou causalité ?

L'éducation peut-elle favoriser la croissance ?

Depuis le début des années 2000, la question du lien entre croissance (du PIB) et éducation connaît un regain d’intérêt avec l’amélioration des données disponibles. S’il y a dès lors un relatif consensus pour affirmer que l’éducation a bien des effets positifs sur la croissance, l’amplitude de ces effets varie considérablement d’une étude à l’autre. Parce qu’elle utilise une mesure de la qualité du capital humain fondée sur une évaluation empirique des compétences des élèves de type PISA (et non une estimation de la quantité d’éducation), l’étude de Hanushek et Woebmann* sort néanmoins du lot.

Un « choc PISA » qui ferait gagner à la France 11,5 milliards d’euros… * Eric A. Lien éducation / croissance : corrélation ou causalité ? Depuis le début des années 2000, la question du lien entre croissance (du PIB) et éducation connaît un regain d’intérêt avec l’amélioration des données disponibles. . * Eric A. Aider les élèves les plus faibles est essentiel pour la société et pour l’économie, selon l'OCDE. Mixité sociale à l’école : rapport international. Que font les autres pays pour la mixité sociale à l’école ?

Mixité sociale à l’école : rapport international

Rapport international réalisé par le Cnesco et le Conseil Supérieur de l’Education du Québec Dans le cadre de la Conférence de Comparaisons Internationales « Mixités sociale, scolaire et ethnoculturelle : quelles politiques pour la réussite de tous les élèves ? », le Cnesco et le CSE se sont associés pour mener une enquête sur les politiques de mixité sociale à l’école mises en œuvre dans certains pays de l’OCDE.

Voici quelques exemples, cités dans le rapport, présentant le contenu de ces politiques et leurs résultats quand ils ont été évalués. Certaines sont des réussites, d’autres présentent un bilan plus mitigé, dans tous les cas ces politiques se sont inscrites dans un temps long et ont dû surmonter des obstacles lors de leur mise en œuvre. Voir le rapport. Résultats de TALIS 2013. Salle de presse. 25/06/14 - La plupart des enseignants aiment leur travail, même s’ils estiment ne pas être soutenus et reconnus au sein de l’institution scolaire, et déconsidérés par la société au sens large, selon une nouvelle enquête de l'OCDE.

Salle de presse

PISA

France. Accueil de l'OCDE › France Statistiques Profil statistique de la France Les profils statistiques par pays comprennent un grand choix d’indicateurs sur l’économie, l’éducation, l’énergie, l’environnement, l’aide étrangère, la santé, l’information et la communication, le travail, la migration, la R-D, les échanges et la société.

France

Publications. Salle de presse. 25/06/2013 - L’écart en termes d’emploi entre les jeunes qui ont un bon niveau d’instruction et ceux qui ont abandonné tôt leurs études n’a cessé de se creuser pendant la crise.

Salle de presse

Une bonne instruction est le meilleur contrepoids au manque d’expérience professionnelle, selon la dernière édition du rapport annuel Regards sur l’éducation de l'OCDE. Le taux de chômage des personnes qui n’ont pas achevé le deuxième cycle de l’enseignement secondaire est près de trois fois plus élevé (13 % en moyenne dans les pays de l'OCDE) que celui des diplômés du supérieur (5 %). Entre 2008 et 2011, le taux de chômage des travailleurs peu qualifiés a progressé de 4% environ, contre une hausse de 1.5% seulement pour les individus hautement qualifiés.

La crise a notamment entraîné une hausse du nombre de jeunes qui, confrontés à la dégradation de leurs perspectives d’emploi, choisissent de poursuivre leurs études. Depuis 2008, le taux de 15-29 ans qui restent à l’école a augmenté de 1.5% en moyenne. L'OCDE dénonce les inégalités criantes entre primaire et secondaire en France. "Il faut réfléchir au statut des enseignants du secondaire".

L'OCDE dénonce les inégalités criantes entre primaire et secondaire en France

Après le rapport de la Cour des comptes qui interrogeait la gestion des enseignants, l'OCDE, avec la publication de l'édition 2013 de "Regards sur l'éducation 2013", ouvre un nouveau front, celui des inégalités entre le primaire et le secondaire en France. A nouveau, c'est la question du statut des enseignants qui est posée. Les enseignants français restent parmi les moins bien payés des pays membres de l'OCDE. Le salaire des enseignants français est inférieur à la moyenne de l'OCDE. Avec 15 ans d'ancienneté, dans l'enseignement primaire, il est de 33 152 $ en France contre 38 136 $ dans l'OCDE, de 36 398$ au collège contre 41 665. Mais ce sont surtout les inégalités entre primaire et secondaire que l'OCDE met en valeur. Les enseignants du primaire effectuent plus d'heures devant élèves que les professeurs du secondaire. Faut-il faire travailler davantage les enseignants du secondaire ? François Jarraud.

B. Suchaut : Pour une nouvelle lecture des résultats de Pisa 2009. Si on notait sur 20 les résultats des pays participant à Pisa, la Corée et la Finlande auraient 11 et le Mexique 8,7.

B. Suchaut : Pour une nouvelle lecture des résultats de Pisa 2009

C'est cette présentation, qui relativise les résultats de Pisa, que Bruno Suchaut, chercheur associé à l'IREDU et directeur de l'URSP, présente en exclusivité aux lecteurs du Café pédagogique. Mais peut-on relativiser Pisa ? L'enquête internationale de l'OCDE a une influence politique réelle. En France, les résultats de PISA sont régulièrement utilisés par V. Peillon et G. " La significativité des différences est toujours centrale en statistiques inférentielles et tient au fait que les données concernent des échantillons d’individus et non pas des populations entières".

Traduire Pisa dans la notation sur 20 Pour rendre plus concrète cette réalité, Bruno Suchaut propose de la traduire dans trois systèmes de notation : français, belge et suisse. Plus que le classement international, les écarts nationaux Recadrer l'action politique François Jarraud Sur le site du Café B. Enseignement supérieur et apprentissage des adultes. Veille et Analyses de l'ifé. Dossier de veille de l'IFÉ : Quels leaderships pour la réussite de tous les élèves ?

Veille et Analyses de l'ifé

N° 73, avril 2012 Auteur(s) : Endrizzi Laure et Thibert Rémi Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Résumé : Comment le partage des responsabilités au niveau de la direction d’un établissement scolaire peut-il favoriser la réussite des élèves ? En s’appuyant sur les recherches récentes menées en France et à l’international, il met en évidence la généralisation progressive d’un modèle de direction au service des apprentissages, dans des établissements bénéficiant partout d’une autonomie croissante tout en étant davantage tenus de rendre compte de leurs performances. Pour autant, si chercheurs et décideurs semblent s’accorder sur l’importance de renforcer le leadership pédagogique au sein des établissements, les réformes entreprises ne parviennent aujourd’hui que marginalement à enrayer la raréfaction des vocations, tant chez les chefs d’établissement que chez les enseignants.

Veille et Analyses de l'ifé. Vous êtes ici : Dossier de veille de l'IFÉ : PISA : ce que l'on en sait et ce que l'on en fait n° 66, octobre 2011 Auteur(s) : Rey Olivier Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF)

Veille et Analyses de l'ifé

47954912. Une crise planétaire de l’éducation. Partout dans le monde, au nom du progrès économique, les pays renoncent à cultiver chez les jeunes des compétences pourtant indispensables à la survie des démocraties.

Une crise planétaire de l’éducation

Mise en garde de la philosophe américaine Martha Nussbaum. Nous traversons actuellement une crise de grande ampleur et d’envergure internationale. Je ne parle pas de la crise économique mondiale qui a débuté en 2008 ; je parle d’une crise qui passe inaperçue mais qui risque à terme d’être beaucoup plus dommageable pour l’avenir de la démocratie, une crise planétaire de l’éducation. De profonds bouleversements sont en train de se produire dans ce que les sociétés démocratiques enseignent aux jeunes et nous n’en avons pas encore pris toute la mesure.

Avides de réussite économique, les pays et leurs systèmes éducatifs renoncent imprudemment à des compétences pourtant indispensables à la survie des démocraties. Note de l'OCDE sur le redoublement dans les systèmes éducatifs.