background preloader

Épidémies et pandémies

Facebook Twitter

HSMxx. Variole. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Variole

Pour la « grande vérole », qui n'a aucun lien de parenté avec la variole, voir syphilis. La variole ou petite vérole est une maladie infectieuse d'origine virale, très contagieuse et épidémique, due à un poxvirus. Le mot variole vient du latin varus, i (qui signifie « pustule ») et de varius, a, um (qui signifie « moucheté »). En effet, la variole se caractérise en quelque sorte par un « mouchetage de pustules ». Elle a été totalement éradiquée le 26 octobre 1977 (date du dernier cas connu en Somalie, un cuisinier hospitalier[1]), grâce à une campagne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) combinant des campagnes de vaccination massive, dès 1958, avec une « stratégie de surveillance et d'endiguement », mise en œuvre à partir de 1967. Étymologie[modifier | modifier le code] Description clinique[modifier | modifier le code] Jeune fille du Bangladesh atteinte de variole en 1973 Forme classique[modifier | modifier le code]

La Peste

La lutte contre les pandémies. Combattre la tuberculose au Havre (1879-1939) Notes Docteur en Histoire, Université du Havre.

Combattre la tuberculose au Havre (1879-1939)

S. Henry, La lutte contre la tuberculose en Haute-Normandie (1914-1939) : Modèle sanitaire exemplaire ou vaste artifice médiatique ? Les derniers jours de Louis XV. Il y a 240 ans, le 10 mai 1774, Versailles servait pour la seconde et dernière fois de décor à la mort d'un souverain.

Les derniers jours de Louis XV

Louis XV s'éteint après une lente et terrible agonie. Sa fin de règne est délicate : Mme du Barry est indésirable, le dauphin et son épouse Marie Antoinette sont très jeunes. Avec cette mort du roi, surnommé le "bien aimé" au début de son règne, s'éteignent les derniers feux de la gloire royale. Les premiers symptômes En ce mois d'avril 1774, Louis XV a 64 ans et se trouve à Trianon.

Son premier chirurgien Mr. de la Martinière, diagnostique une fièvre sérieuse et insiste pour que le roi regagne Versailles « Sire, c'est à Versailles qu'il faut être malade ». Le premier médecin et le premier chirurgien se consultent et décrètent un traitement avec application de mouches sur les tempes et administration d'opium. La variolisation, ancêtre de la vaccination - Histoire de la Médecine. Jenner variolisant un petit garçon.

La variolisation, ancêtre de la vaccination - Histoire de la Médecine

©Coll. Académie de Médecine – Antitétanique, anti poliomyélitique ou antigrippal… Les vaccins paraissent aujourd’hui avoir toujours existé. Or le procédé même sur lequel reposent les vaccinations, ne compte pas plus de trois siècles. La variolisation, ancêtre de la vaccination. Antitétanique, anti poliomyélitique ou antigrippal...

La variolisation, ancêtre de la vaccination

Les vaccins paraissent aujourd’hui avoir toujours existé. Or le procédé même sur lequel reposent les vaccinations, ne compte pas plus de trois siècles. L’histoire débute avec la variolisation, une méthode d’immunisation archaïque contre le virus mortel de la variole. Une histoire que nous conte avec passion le Pr Hervé Bazin, spécialiste de la vaccination et membre correspondant de l’Académie nationale de médecine. « La variolisation a probablement commencé par l’exposition d’enfants à des varioleux contagieux.

Cette pratique était alors inconnue en Occident. Elle affirme dans un de ses courriers, qu’à Constantinople, « la variole, ce n’est rien ». Les petits-enfants du Roi d’Angleterre, premiers variolisés d’Europe ? La grippe espagnole de 1918, la pire pandémie de l'Histoire. Il y a 95 ans, un nouveau virus mortel ravagea brutalement le village de Brevig Mission, en Alaska.

La grippe espagnole de 1918, la pire pandémie de l'Histoire

La grippe espagnole, c’est son nom, tua 90% de la population de cette localité inuit, laissant derrière elle des corps par dizaines [PDF]. Des corps que peu de survivants étaient prêts à toucher. Alors pour enterrer les morts, le gouvernement territorial d’Alaska recruta des chercheurs d’or dans la ville de Nome et les envoya dans les localités dévastées par la grippe. Ceux-ci arrivèrent à Brevig Mission peu après le désastre, ils jetèrent les victimes dans une fosse de deux mètres de profondeur et les recouvrirent de terre gelée. Et on ne toucha plus aux victimes de la grippe espagnole jusqu’à 1951.

La typhoïde et la Première guerre mondiale

Grippes : le monde face aux virus. La grippe au moyen age, des épidémies aussi meurtrières que la peste ou le choléra. Miniature Canon medicinae - Avicenne Allez, encore un petit article sur la grippe, mais médiéval, celui-ci.

La grippe au moyen age, des épidémies aussi meurtrières que la peste ou le choléra

La grippe est une maladie presque aussi vieille que l'homme. 1492 : une apocalypse microbienne pour les Américains natifs. LIDAR.

1492 : une apocalypse microbienne pour les Américains natifs

S’il ne fait guère de doute parmi les historiens que les populations natives américaines ont été décimées en masse par les microbes des migrants, la dynamique du phénomène est encore sujette à débat. Cela fut-il rapide ou étalé sur de longues années ? L’équipe de Matt Liebmann du département d’anthropologie de l’Université d’Harvard a utilisé un outil incontournable aujourd’hui en météorologie ou en topographie : le lidar, qui permet grâce à l’émission d’un laser de mesurer des distances très précisément, au centimètre près. Et dans ce cas précis, de voir à travers la forêt dense qui couvre aujourd’hui certaines zones de l'Etat du Nouveau Mexique pour en établir une cartographie précise.

Les scientifiques ont alors été en mesure d’estimer la superficie de la vingtaine de villages qui existaient naguère, et donc le temps au bout duquel la forêt inexploitée a fini par occuper l’espace laissé vacant, faute d’habitants. Epidémies et famines en France.