background preloader

Découverte et explorations de l'Amérique du nord

Facebook Twitter

EL NORTE – le versant hispanique des Etats-Unis. Obsédés par les tragédies quotidiennes qui se déroulent sous nos yeux de part et d’autre de la Frontera Mexique/USA, nous oublions que ladite frontière est récente et souvent vécue comme illégitime, vu qu’un énorme morceau des Etats-Unis est de fondation hispanique.

EL NORTE – le versant hispanique des Etats-Unis

Il s’agit là d’une histoire vieille de près de 500 ans, antérieure au fameux Mayflower, mais dont l’ombre portée reste actuelle. La Californie, l’Arizona, le Texas, le Nouveau Mexique, la Floride, ces « suds »…sont bel et bien le « nord » d’une Nouvelle Espagne qui a fini – au bout de 3 siècles – par lâcher prise. Revenir sur les origines de cette présence latino pluriséculaire aux Etats Unis c’est rappeler un pan oublié de l’histoire globale, à l’horizon des élections présidentielles américaines qui se tiendront cet automne… C’est un fait statistique: aux États-Unis, il naît aujourd’hui moins de bébés blancs que de petits garçons ou petites filles hispaniques, asiatiques et afro-américains.

Browse Collections · Framing the Frontier: Photographers & the American West, 1850-1920. Skip to main content Browse Collections (4 total) Sort by: The Western Landscape Landscape views by early photographers of the West were praised by contemporary critics for their aesthetic qualities, and today they are often cited… View the items in The Western Landscape Industry & Agriculture in the West In the 1860s, private business recognized the communicative power of photography and the possibilities it offered for encouraging investment and… View the items in Industry & Agriculture in the West American Indians of the West Nineteenth-century photographs of western landscapes depict a pristine wilderness untouched by inhabitants but ready to receive them.

Browse Collections · Framing the Frontier: Photographers & the American West, 1850-1920

Prise de Possession de la Louisiane et du Fleuve Mississipi, // Au Nom de Louis XIV, par Cavelier de la Salle [de Rouen], le 9 Avril 1682 : Dédiée au Général T. Beauregard, et accompagné d'un texte explicatif : [estampe] / Lith. par Bocquin ; Imp. Lemerci. Colonial America and Its Peoples. Un continent en partage. Un arrière-petit-fils du chef apache Geronimo qui vient se recueillir sur les plages du Débarquement ; des Indiens de Louisiane qui reçoivent une délégation de sénateurs français dans la langue de Molière ; un Arikara du Dakota du Nord qui se déclare « Frenchman » ; des indianophiles français qui, le week-end, vivent sous un tipi...

Un continent en partage

Pour rendre compte de la variété et de la densité de ces instantanés du temps présent, il faut s’immerger dans la riche et longue histoire des relations entre Français et Amérindiens. Se dégage au final une peinture souvent inattendue d’itinéraires et de destins croisés qui nous transporte de la France aux Amériques indiennes sur une période de cinq siècles. L’ouvrage est dirigé par Gilles Havard, directeur de recherche au CNRS, et Mickaël Augeron, maître de conférences à l’Université de La Rochelle. What happened to the lost colony of Roanoke Island? Remote sensing unearths clues to 400-year-old American mystery.

A satellite survey of island has helped identify key areas of interest Scientists are searching these areas using ground penetrating radar (GPR)GPR measures the depth that signals travel before hitting a hidden objectSo far, they have found a previously 'undetected pattern' that they claim may indicate a former colonial presence in the area By Ellie Zolfagharifard Published: 16:43 GMT, 9 December 2013 | Updated: 09:45 GMT, 10 December 2013 The mystery of what became of the 120 settlers who tried to establish England's first colony on the north-east coast of America has remained unresolved for 400 years.

What happened to the lost colony of Roanoke Island? Remote sensing unearths clues to 400-year-old American mystery

Queen Elizabeth I and famed explorer Sir Walter Raleigh had hoped the expedition in the 1580s would create a capital in the New World, but something went terribly wrong. The men, women and children simply vanished - possibly massacred by native American Indians - and any evidence of a settlement disappeared and the infamous 'lost colony' became rooted in American folklore.

L'Amérique avant les Etats-Unis : une histoire de l'Amérique anglaise, 1497-1776, de Bertrand Van Ruymbeke. " En 1497, l'Angleterre découvre l'Amérique : l'explorateur John Cabot, à la solde du roi Henry VII, aperçoit les rives de Terre-Neuve.

L'Amérique avant les Etats-Unis : une histoire de l'Amérique anglaise, 1497-1776, de Bertrand Van Ruymbeke

C'est le début d'une aventure de près de trois siècles, qui verra les Anglais fonder des colonies sur toute la côte est du continent nord-américain ; en 1776, treize d'entre elles proclameront leur indépendance et deviendront les États-Unis d'Amérique. Comment s'est déroulée la conquête de ce territoire, arraché aux populations amérindiennes et aux concurrents Espagnols, Hollandais et Français ? Comment aventuriers en quête de fortune, puritains et quakers brûlant de vivre une utopie religieuse, laissés pour compte de la vieille Europe, esclaves africains, marchands audacieux, se sont-ils mêlés pour bâtir peu à peu de nouvelles sociétés ? Et par quelles voies ces colonies extrêmement diverses, dont les populations avaient peu en commun, se sont-elles retrouvées ensemble sur le chemin de l'indépendance ?