background preloader

7.2. L'Europe des Lumières

Facebook Twitter

7.2. L'Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l'absolutisme

Les voyages scientifiques du 18ème siècle

Carte de Cassini. Cnam lavoisier. Lavoisier, le parcours d'un scientifique révolutionnaire [ressource] Tous les textes du site Plan du site Crédits Accueil - Voir l'animation - Voir l'animation sans Flash La révolution française, lors des pires heures de la Terreur, a envoyé de nombreux innocents à la mort.

Lavoisier, le parcours d'un scientifique révolutionnaire [ressource]

En guillotinant Lavoisier, scientifique et citoyen visionnaire, elle a privé la société d'un homme d'exception. 1 - Lavoisier, les années de formation Antoine-Laurent de Lavoisier naît le 26 août 1743 à Paris dans une famille aisée et cultivée. L’Académie royale des sciences Depuis 1766, Lavoisier figure sur la liste des candidats pour une place à l’Académie royale des sciences. Le mariage Le 16 décembre 1771 est célébré le mariage de Lavoisier avec Marie-Anne Paulze, fille d’un fermier général, directeur de la Commission du tabac et supérieur hiérarchique direct du jeune homme. Buffon et l'histoire naturelle : l'édition en ligne. Sciences et curiosités à Versailles - [Exposition] [document]

Les Lumières contre l'esclavage [étude de cas]

Bnf - L'Encyclopédie [ressource] Sous la direction de Diderot et d'Alembert, plus de deux cents collaborateurs connus ont collaboré à cette entreprise, l'une des plus ambitieuses qu'ait tentées l'édition française sous l'Ancien Régime.

Bnf - L'Encyclopédie [ressource]

Médecins, écrivains, juristes, artisans, artistes, grands commis, officiers, amateurs d'art, prêtres ou pasteurs, ils avaient le projet commun de présenter à l'Europe cultivée de leur temps un tableau aussi clair que possible de l'ensemble des connaissances acquises depuis la Renaissance. Quelques-uns, les "Philosophes", pensaient en outre modifier chemin faisant la commune façon de penser en matière de religion ou de politique. BNF - Le siècle des Lumières [expo virtuelle]

Qu'est-ce que l'Encyclopédie ? Académie des sciences [ressources] En 1751 parut le premier tome de l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, dont Diderot a défini les enjeux en quelques lignes à juste titre mémorables : « Le but d'une Encyclopédie est de rassembler les connoissances éparses sur la surface de la terre, d'en exposer le système général aux hommes avec qui nous vivons, & de le transmettre aux hommes qui viendront après nous ; afin que les travaux des siecles passés n'aient pas été des travaux inutiles pour les siecles qui succéderont ; que nos neveux, devenant plus instruits, deviennent en même tems plus vertueux & plus heureux, & que nous ne mourions pas sans avoir bien mérité du genre humain. »

Qu'est-ce que l'Encyclopédie ? Académie des sciences [ressources]

Plan de Turgot - Paris au 18è siècle [carte] Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Plan de Turgot - Paris au 18è siècle [carte]

Contexte[modifier | modifier le code] En 1734, Michel-Étienne Turgot, alors à la tête de la municipalité parisienne (en tant que prévôt des marchands), décide de promouvoir l'image de Paris auprès des élites (parisiennes, provinciales et étrangères) en faisant réaliser un nouveau plan de Paris. Il confie à Louis Bretez, membre de l'Académie de Peinture et de Sculpture et professeur de perspective, le soin de lever et de dessiner le plan de Paris et de ses faubourgs.

Par contrat, il lui est demandé une observation de grande précision et une reproduction très fidèle, il dispose même d'un mandat de visite l'autorisant à entrer dans les hôtels, les maisons et les jardins. Le cartographe devait contractuellement représenter en élévation églises, édifices, fontaines, places, monuments publics. Description[modifier | modifier le code] Le plan est orienté en direction du sud-est.

Il couvre approximativement les actuels onze premiers arrondissements. 1er juillet 1751 - Naissance tumultueuse de l'Encyclopédie [ressource] Le 1er juillet 1751 paraît le premier volume de l'Encyclopédie, précédé du Discours préliminaire de d'Alembert.

1er juillet 1751 - Naissance tumultueuse de l'Encyclopédie [ressource]

C'est le début d'une aventure éditoriale sans précédent qui va bousculer les idées reçues en France et dans toute l'Europe. Un projet révolutionnaire Le projet est né six ans plus tôt du désir par le libraire Le Breton de traduire la Cyclopaedia de l'Anglais Ephraïm Chambers, un dictionnaire illustré des sciences et des arts publié en 1728. Le libraire soumet son idée à Denis Diderot (32 ans) qui envisage non plus une simple traduction mais un «tableau général des efforts de l'esprit humain dans tous les genres et dans tous les siècles» !... D'où son titre, Encyclopédie, néologisme forgé d'après une expression grecque qui désigne les sciences destinées à être enseignées. Kant : "qu'est-ce que les Lumières ?". "Qu'est-ce que les Lumières ?

Kant : "qu'est-ce que les Lumières ?"

" À cette question, la réponse fameuse de Kant définit autant une ambition qu'elle résume les efforts déjà accomplis dans le siècle pour y répondre. Kant caractérise le mouvement des Lumières comme l'émancipation de la personne humaine par la connaissance, comme l'acquisition par l'homme de son autonomie intellectuelle – une rupture avec l'autorité des traditions : oser penser par soi-même et se libérer des vérités imposées de l'extérieur qui maintiennent l'humanité en tutelle. Il s'agit d'une dynamique, une "marche", dirait Kant. Cette idée de cheminement vers la clarté ou la lumière présente dans le terme utilisé en Allemagne, Aufklärung, n'apparaît pas dans le terme français, Lumières, qui vient plutôt jeter de l'ombre sur la lumière illuminatrice de la grâce divine.

L'Europe des Lumières [carte] L'Europe des académies [carte] L'Europe des académies [ressource] Sur les académies, tradition enrichie par les travaux de L.

L'Europe des académies [ressource]

Ham-mermayer, surtout son «Akademiebewegung und Wissenschafts-organisation ...wàhrend der zweiten Hàlfte des 18. Jahrhun-derts » (1976) 3. L’affaire Calas. Contexte historique Un des grands combats de Voltaire contre l’erreur judiciaire L’affaire Jean Calas commence le 13 octobre 1761, lorsque ce négociant protestant toulousain découvre à son domicile son fils Marc-Antoine mort étranglé.

L’affaire Calas

Pensant qu’il s’est donné la mort et afin d’éviter le traitement infligé à l’époque aux suicidés, il tente maladroitement de camoufler le suicide en meurtre. Mais la rumeur publique et la justice l’accusent de l’avoir lui-même assassiné pour l’empêcher de se convertir au catholicisme. Le jugement est rendu le 10 mars 1762. L’affaire révolte Voltaire qui crie son horreur devant ce qu’il considère comme un assassinat dans son célèbre Traité sur la tolérance, à l’occasion de la mort de Jean Calas (1763), qui débute ainsi : « Le meurtre de Calas, commis dans Toulouse avec le glaive de la justice, le 9e mars 1762 est un des plus singuliers événements qui méritent l'attention de notre âge, et de la postérité ».

Catherine II, un despote éclairé face à la Révolution française. Contexte historique Une autocrate, financière des Lumières puis de la contre-Révolution Depuis 1762, Catherine II règne en autocrate (unique détentrice d’un pouvoir dit de droit divin) sur une population essentiellement composée de serfs dans l’immense Empire russe.

Catherine II, un despote éclairé face à la Révolution française

Admiratrice des Lumières françaises, surnommée la « Sémiramis du Nord » par Voltaire, elle finance l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. Lectrice de L’Esprit des lois (où Montesquieu considère que son prédécesseur Pierre le Grand avait donné « les mœurs et les manières de l’Europe » à la nation russe), elle s’attelle à la promotion des valeurs d’ordre public, de progrès matériel et d’éducation pour définitivement ancrer le pays à l’Europe occidentale. C’est cette image de despote éclairé qu’elle entend donner d’elle quand Johann Baptist Lampi, portraitiste de la cour d’Autriche, la peint à Saint-Pétersbourg en 1793.

Analyse des images À gauche, la couronne et le globe impériaux sont posés sur un piédestal. Interprétation. Le Parlement de Paris. "Le parlement jugea en dernier ressort de presque toutes les affaires du royaume" - Montesquieu D'inspiration franque, issu de la Curia Regis accompagnant les monarques de France depuis les premiers Capétiens, le Parlement de Paris fut un organe judiciaire puissant qui s'est peu à peu substitué au pouvoir de justice royal.Treize autres Parlements furent d'ailleurs créés en droite ligne du précédent pour la Province mais celui de Paris restera le plus emblématique de tous, lieu d'affrontement et de résistance notables contre le pouvoir absolu du souverain.

Le Parlement de Paris

Les plus lointaines résurgences des Parlements remontent aux descendants de Clovis sous les ères mérovingiennes et carolingiennes. A ces époques, se réunissaient respectivement les assemblées dites du "Champ de Mars" et du "Champ de Mai" où se cotoyaient les grandes figures militaires, politiques et judiciaires du royaume, membres de la célèbre Curia Regis (cour du roi) entourant constamment le chef.