Humour sur l'info-doc

Facebook Twitter
Vie d'archiviste - Page 1 sur 3
Bibliopathe

Bibliopathe

6h15 : réveil 6h18 : putain, je reprends le taff aujourd’hui. 6h21 : café 6h22 : putain il va falloir laisser mon bébé chez la nourrice. 6h23 : double la dose de café, se mettre en mode automatique et débrancher le cerveau.
L'Archivitécairaliste
Couv. ill. en coul.

Couv. ill. en coul.

Avertissement : ceci est un post très sérieux (pour une fois !) La censure. Une affaire ancienne ? En décembre 2008, la revue Bibliothèque(s) de l’ABF publiait un numéro consacré à cette thématique. Dans son introduction au dossier, Michel Melot, ancien président du Conseil supérieur des bibliothèques faisait remarquer qu’ une des leçons que l’on peut tirer [des censures subies], sur laquelle il est possible d’agir, est l’isolement des bibliothécaires victimes de censures de la part de leurs tutelles." Pour témoigner de son engagement, qui est celui de tous les bibliothécaires, pour la liberté d’expression, l’ABF (l’Association des Bibliothécaires de France) a décidé de briser cet isolement, de soutenir les auteurs et les professionnels censurés – notamment les collègues de la BDP de la Somme et de publier le catalogue de l’exposition " « Quand les illustrateurs de jeunesse dessinent pour les grands » surtitrée pour adultes seulement.
Mercredi 2 décembre 3 02 /12 /Déc 16:54 Voici quelques images de bibliothèques qui m'ont bien fait rire... serait-ce un retour aux livres qui se prépare??? Quand l'envie de lire est pressante, rien à faire, il faut pouvoir se soulager! Rien ne vaut un bon petit fauteuil-librairie pour se détendre après une rude journée de labeur... Partager l'article ! Bibliothèques incongrues... - Information documentation Bibliothèques incongrues... - Information documentation
Il y a quelques temps, je me suis demandé si le droit d’auteur ne rendait pas fou, face à la multiplication d’affaires traduisant un dérapage de la propriété intellectuelle. Le copyright dégénère de plus en plus souvent en copyfraud (revendication abusive de droit), avec les conséquences néfastes que l’on sait pour l’accès au domaine public, à la connaissance et à l’information. Pour essayer de mieux comprendre ce phénomène, je me suis replongé dans l’histoire du droit d’auteur, exercice toujours instructif pour prendre un peu de recul et redonner du sens lors des périodes tourmentées (je vous recommande à cet effet l’ouvrage de Françoise Chaudenson A qui appartient l’oeuvre d’art ?). Et de fil en aiguille, j’en suis venu à me demander jusqu’où on pouvait rembobiner ainsi l’écheveau du copyright. On fixe traditionnellement le début de l’histoire du droit d’auteur en 1710, avec l’édiction du Statute of Anne en Angleterre, premier texte à reconnaître des droits au profit des auteurs.

billet sur le Copyright

billet sur le Copyright