background preloader

Danse Jazz

Facebook Twitter

De sa création au rêve américain. Héritière de l'opérette, de la revue de music-hall et du vaudeville, la comédie musicale est devenue un genre spécifiquement américain à travers le rôle principal qu'y joue la danse, le dynamisme que lui a apporté le cinéma, le professionnalisme des grands spectacles de Broadway ainsi que d'Hollywood, la célébrité de ses stars.

De sa création au rêve américain

La comédie musicale: une création américaine Selon les historiens américains, la naissance de la comédie musicale théâtrale daterait de 1866 avec la version scénique de The Black Crook, adaptation mélodramatique du mythe de Faust, qui unissait à des ingrédients érotiques et à de nombreuses scènes fantastiques, des airs d'opéra et des ballets. L'apparition de la comédie musicale américaine est liée à un refus du « sérieux culturel » de l'Europe et de son goût en matière artistique. Elle met en place une esthétique de la séduction immédiate. C'est en 1929 que le genre marque un tournant par l'apparition du cinéma parlant. La comédie musicale ou le rêve américain. Analyse de deux comédies musicales.

Notre objectif à travers cette étude est de démontrer que les comédies musicales étaient les reflets des moeurs de la société et de l'actualité de l'époque.

Analyse de deux comédies musicales

Pour cela, nous avons choisi deux comédies musicales à deux périodes différentes, West Side Story des années 1950 et Hair des années 1970. Nous allons effectuer une présentation de ces comédies que nous associerons à leur contexte historique pour en établir un lien.Tout d'abord, comme nous l'avons développé dans la page de présentation de West Side Story, on remarque que cette comédie est basée sur des phénomènes sociaux, actuels à l'époque. La naissance des Claquettes. Des années vingt aux années cinquante, les Etats-Unis ont offert aux danseurs noirs de nouvelles scènes pour imposer leurs talents et permettre le plein épanouissement des Claquettes ( tap dance … ) .

La naissance des Claquettes

Les Irlandais fuyant leur pays natal à l'époque de la grande famine, sont venus en Amérique au début du XIXe siècle ( Le Président John Kennedy lui même était petit-fils d'immigré Irlandais ). Les immigrés irlandais connurent des débuts difficiles aux États-Unis, victimes de l'insalubrité en milieu urbain. Malgré tout ils surmontèrent ces obstacles, et leurs descendants jouent maintenant un rôle important dans la société Américaine.

Ces derniers sont venus dans l'espoir de connaître une vie meilleure. Quand la danse change la vie ... ♦ Le charleston avec ses strass, ses tenues courtes, ses coupes fluides et son art du détail, marque quelque peu l'âge d'or des couturiers.

Quand la danse change la vie ...

Car en effet, environ deux tiers des françaises s'habillent sur mesure, les maisons de couture deviennent donc des entreprises enrichissantes qui font vivre 500 000 personnes en France. ♦ C’est une période charnière de la mode féminine que l’on peut facilement adopter aujourd’hui. Entre la garçonne et la danseuse de Charleston, il y a toute une mode ! Coco Chanel (1883-1971), qui était une femme de caractère, commença par concevoir la silhouette 1920 qui incarnait pour elle la pensée futuriste dans le monde de la mode. Elle est à la base de la "garçonne" qui pour elle est le symbole de la femme émancipée et rebelle.

Charleston. Années folles 919 à 1929, une décennie, qu'on pourrait qualifier de parenthèse entre deux périodes douloureuses.

Charleston

Les "années folles" en France qu'on appelle "ère du jazz" aux Etats-Unis méritent bien leur nom : joyeuses, délirantes, enragées, enthousiastes. Période où l'on s'amuse et où l'on profite de la vie plus qu'il ne faut. Le soulagement à la fin de la Première Guerre mondiale est exprimé dans les grandes capitales européennes. En 1920, la femme obtient le droit de vote ce qui est une véritable libération, elle adopte donc une nouvelle silhouette : minceur et bronzage deviennent populaires.

Cette nouvelle liberté s'exprimait dans des danses folles, sur un rythme saccadé mais vif du jazz, le Charleston, nom donné par sa ville mère en Caroline du sud. Les années jazz de 1920 à 1940. Les racines du Jazz. La danse Jazz, est apparue pour la toute première fois en 1619 avec l'arrivée des premiers esclaves noirs aux Etats-Unis.

Les racines du Jazz

Puis au XVIIIème siècle, les états du sud des Etats-Unis ayant besoin de main d'oeuvre dans les plantations de coton, font appel aux noirs qui vont débarquer d'Afrique Centrale. On parle donc de l'élément fondateur du Jazz. L'économie des USA est ainsi construite sur l'esclavage, même si il est déclaré illégal au nord dès le 4 juillet 1776 lors de la proclamation d'indépendance des USA, contrairement au sud.

En effet dans les états du nord les industries ont besoin de main d'oeuvre qualifiée, c'est pour cela qu'il y a seulement 5% de noirs dans ces états. Ce ne sont pas les blancs, mais les noirs qui ont commencé l'esclavage, puisque c'est une tradition établie chez le "noir".Les noirs vont devoir survivre aux mauvais traitements qui leur sont infligés.