background preloader

EPB : Agriculture

Facebook Twitter

Cartographie des industries agroalimentaires en Bretagne - Finistère économie. Morbihan. Les Minoteries Paulic jouent la carte de l'innovation. Une centaine de faucheurs volontaires bloquent une usine Glon Sanders. Lahergloan. Utilisateurs d'un lecteur d'écran : cliquez ici pour accéder à la version HTML brut Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services.

Lahergloan

En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.En savoir plusOK PlusAutres résultats Google Connexion Satellite Trafic Photos Relief À vélo Quitter Modifier dans Google Map MakerSignaler un problème Données cartographiques ©2015 Google - 5 km 2 miles France Ce n'est pas votre position actuelle ? Les métiers de l'agroalimentaire en Bretagne : quels parcours professionnels possibles ? Imprimer la page Auteur : Laurent Auzet (Insee) Résumé Secteur important de l'emploi dans les territoires ruraux, les industries agroalimentaires sont confrontées depuis 2012 à d'importantes baisses d'effectifs notamment dans le centre et l'ouest de la Bretagne.

Les métiers de l'agroalimentaire en Bretagne : quels parcours professionnels possibles ?

Pour les salariés du secteur, si des freins à la mobilité existent, des parcours professionnels potentiels peuvent être identifiés. D'une part, des transitions professionnelles s'observent actuellement vers des métiers de la manutention, de la conduite de véhicule, du commerce, ou vers les métiers de bouche et les services à la personne. Sommaire Encadré. FD CUMA MORBIHAN - Le matériel des CUMA du Morbihan. Le principe du partage dans l'agriculture : l'exemple des cuma - Reportage TV. Gwenaël a regardé ses charges de mécanisation à la loupe. Après avoir repris une exploitation après tiers, sur la commune de Neulliac (56) en 2003, Gwenaël Carrée a regroupé sa structure à celle de sa mère, sur la commune de Pontivy, début 2005.

Gwenaël a regardé ses charges de mécanisation à la loupe

Les 2 exploitations du Gaec sont distantes de 3 km. Au total, la structure compte 82 ha de SAU et un cheptel laitier de 70 vaches, à 11 000 kg de lait de moyenne, et leur suite. Pas de quoi consacrer beaucoup de temps aux travaux culturaux. Les exploitants ont donc fait un choix : posséder le minimum de matériel sur l'exploitation, travailler en Cuma intégrale et entreprise avec chantier complet pour les récoltes. "Aussi bien mon père que la personne à laquelle j'ai succédé sur ma structure travaillait déjà avec la Cuma", explique Gwenaël. Morbihan. Paulic résiste face aux géants de la farine. Morbihan. Les Minoteries Paulic se développent. Trente-sept moulins produisent aujourd'hui de la farine en Bretagne, dont cinq dans les Côtes-d'Armor, sept dans le Finistère, onze en Ille-et-Vilaine, et quatorze dans le Morbihan.

Morbihan. Les Minoteries Paulic se développent

Dans ce département, on en comptait soixante, il y a une vingtaine d'années. « Mais la volatilité du cours des matières premières a fait des ravages. En 2011, le prix du blé a doublé par rapport à 2010, suite à l'embargo de la Russie. Aujourd'hui, le défi, c'est de maintenir nos marges, qui sont en baisse », explique Jean Paulic, propriétaire des Minoteries Paulic. Ty Louisette Gite - Home. M. Le Scouarnec pour une ligne Auray - Saint-Brieuc. Réhabilitation de la ligne de chemin de fer Saint-Brieuc Auray. Question orale sans débat n° 1629S de M.

Réhabilitation de la ligne de chemin de fer Saint-Brieuc Auray

Michel Le Scouarnec (Morbihan - CRC) publiée dans le JO Sénat du 05/07/2012 - page 1425 M. Michel Le Scouarnec attire l'attention de M. le ministre délégué auprès de la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, chargé des transports, de la mer et de la pêche sur la réhabilitation de la ligne ferroviaire Nord-Sud Saint-Brieuc-Auray.

Pour nos concitoyens, les besoins en déplacement ne cessent de croître. Réponse du Ministère chargé des transports, de la mer et de la pêche. Saint-Gérand - Les 26 communes - Pontivy Communauté - Pontivy communauté. Traversée du Nord au Sud par la voie ferrée et le canal de Nantes à Brest, la commune de Saint-Gérand s’est profondément transformée au cours des dernières décennies.

Saint-Gérand - Les 26 communes - Pontivy Communauté - Pontivy communauté

Le nombre d’exploitations agricoles a fortement diminué alors que par voie de conséquence la superficie moyenne des exploitations a sensiblement augmenté. L’habitat s’est développé. De nouvelles activités, en grande partie liées à l’agroalimentaire sont apparues : GLON-SANDERS, ALTHO, LE GOUESSANT, une base INTERMARCHÉ qui dessert en produits frais tous les magasins du groupe sur le Morbihan, les Côtes d’Armor et Finistère, la minoterie PAULIC pour sa part s’est agrandie. Le secteur du transport et de la messagerie y connaît aussi un développement certain, essentiellement en bordure de la voie expresse.

Pour certaines de ces entreprises, les structures intercommunales existantes ont participé à l’installation ou l’extension. Superficie : 1 805 hectares Population totale : 1 044 habitants. Accueil. Présentation — Groupe Glon. Bret's. Les chips bretonnes s'installent en Ardèche - Economie. Saint-Gérand: les anti-OGM ont quitté l'usine. Archive Depuis jeudi, des faucheurs volontaires bloquaient les accès d'une usine de fabrication d'aliments pour animaux.

Saint-Gérand: les anti-OGM ont quitté l'usine

Géraldine Lassalle et AFP Publié le 18/11/2011 | 15:00 video title. Vue aérienne - Naizin - Atlas des paysages du Morbihan. Altho S.A.S. Bret's M6. Altho à Saint-Gérand, le temple de la chips. Pourquoi-comment ?

Altho à Saint-Gérand, le temple de la chips

Dirigé par qui ? Laurent Cavard. Il en est le directeur depuis un an. Il était auparavant chez Michelin, à Clermont-Ferrand, directeur Finance et supply chain pour les constructeurs automobiles européens. L'entreprise Altho, elle, a 15 ans. D'où viennent les pommes de terre ? Bloc diagramme. Des modalités de développement pour la qualité paysagère - Atlas des paysages du Morbihan. Carte des ensembles de paysages de Bretagne - Atlas des paysages du Morbihan. Des entités paysagères locales difficiles à appréhender - Atlas des paysages du Morbihan. Des composantes en ordre dispersé et de multiples découpages Pour une grande part du territoire Morbihannais (à l’exception des plateaux cultivés), l’organisation des éléments (reliefs, cours d’eau, motifs boisés, bâti, routes…) ne se laisse pas guider par un ordre établi.

Des entités paysagères locales difficiles à appréhender - Atlas des paysages du Morbihan

La répartition de chaque composante est relativement imprévisible.Il en résulte des paysages en ordre dispersé, très vivants car changeant à chaque pas, pleins de surprises et de découvertes, souvent de dimensions restreintes, assez intimes. L’impression laissée au visiteur est celle d’un paysage qu’il faut aller découvrir, par chacune des petites unités qui le composent, et qui ne se laisse pas identifier d’un simple et rapide coup d’œil, dans la mesure où il présente rarement de vision large, mais appelle une approche progressive, nécessairement par le parcours. La relation complexe entre paysages et géologie [1] La mise en relief de la carte géologique permet de préciser ces variations morphologiques. Évolutions récentes et dynamiques actuelles - Atlas des paysages du Morbihan.

Introduction : peut-être une période charnière ?

Évolutions récentes et dynamiques actuelles - Atlas des paysages du Morbihan

Les observations relatives à l’occupation du sol, la consultation de photos aériennes anciennes, permettent d’apprécier certaines transformations des paysages consécutives aux révolutions agricoles et urbaines du XXe siècle. Entrée du bourg de Silfiac - Atlas des paysages du Morbihan. Carte des éoliennes construites ou prévues en janvier 2011 - Atlas des paysages du Morbihan. Bocage à Plumelec en 1952 et sa transformation en 2004 - Atlas des paysages du Morbihan. Atlas des paysages du Morbihan. Vue aérienne - Saint Gérand - Atlas des paysages du Morbihan. Des paysages ruraux issus de la révolution agricole bretonne - Atlas des paysages du Morbihan. Rappel historique régional Après la Seconde Guerre mondiale, la Bretagne est marquée par un retard et un déclin économique très importants. [2] Faible industrialisation, agriculture semi-autarcique ne générant que de très faibles revenus, solde migratoire déficitaire, taux d’équipement très en dessous de la moyenne nationale en termes d’infrastructures, d’électrification des campagnes, tourisme encore peu développé …Les élus bretons ainsi que l’ensemble des acteurs économiques et sociaux de la région s’émeuvent alors de cette situation aux retombées humaines, sociales et politiques inquiétantes.

Pour « sortir la Bretagne de l’ornière », il est nécessaire que l’Etat intervienne énergiquement et rapidement. L'Ouest en mémoire - Plantation de haies paysagères. Élément patrimonial essentiel des campagnes bretonnes, le bocage qui est un système de haies organisé en réseau a fait couler beaucoup d'encre depuis 50 ans.

Il a subi en effet une évolution rapide liée à la modernisation de l'agriculture : le maillage très dense des haies, les chemins étroits et profonds, la petite superficie des parcelles qui caractérisaient le bocage breton étaient incompatibles avec les tracteurs et les moissonneuses-batteuses exigés par l'agriculture intensive. Le remembrement va déstructurer le bocage : selon les communes, 50 à 80% du linéaire des haies va disparaître, cette disparition s'étalant jusqu'aux années 2000 (En Ille-et-Vilaine, 38% du linéaire a disparu entre 1980 et 1995). L'Ouest en mémoire - Le remembrement à Plumelec.

Remembrer, c'est aménager les structures d'exploitation afin de privilégier le regroupement des terres agricoles d'une même exploitation. L'opération était pratiquée depuis longtemps de façon individuelle mais après la Seconde guerre le remembrement prend une autre envergure car il devient une exigence collective face à la nécessaire modernisation des campagnes. Il concerne l'ensemble d'une commune et il est organisé dans le cadre de la loi. Le bocage breton, composé de multiples parcelles encadrées par des haies sur talus, comme on l'aperçoit rapidement sur une vue de l'ancien cadastre, est particulièrement concerné par l'opération. Plumelec, commune pilote, commence son remembrement en 1953. Nous avons retenu plusieurs documents concernant cet aménagement rural car cela a été - et cela reste en partie - un phénomène choc qui a fait naître des points de vue extrêmement divergents.

Sur le même thème, avec d'autres points de vue, Le remembrement à Plumelec. Martine Cocaud. L'Ouest en mémoire. Qu'est-ce qu'un paysage breton ? Cela dépend bien sûr du locuteur !