background preloader

Surveillance

Facebook Twitter

La Russie exige les données des internautes à Google, Facebook et Twitter sous peine de blocage. La Russie menace.

La Russie exige les données des internautes à Google, Facebook et Twitter sous peine de blocage

Dans une lettre envoyée par la Roskomnador à Google, Twitter et Facebook, l’agence de supervision des communications et des médias exhortent les géants du web à respecter la loi régissant Internet sous peine de voir leur service bloqué en Russie, rapporte le journal russe Izvestia. En jeu, la levée d’anonymat de milliers d’internautes… et un peu plus. Facebook : traquez vos contacts avec Marauders Map.

On le sait, la plupart des services web en veulent à vos données personnelles.

Facebook : traquez vos contacts avec Marauders Map

Pour certain, les applications et les systèmes d’exploitation les plus réputés peuvent être considérés comme des malwares, c’est en tout cas ce que pense Richard Stallman, l’un des fondateurs de Linux. Facebook Messenger devrait rejoindre ce clan très fermé depuis qu’un étudiant d’Harvard s’est lancé dans le développement d’une extension Chrome permettant de géolocaliser précisément ses contacts sans que ces derniers ne partagent forcément leur position avec vous. Surveillez vos amis grâce à Marauder’s Map Le nom de l’extension développée par Aran Khanna, étudiant en informatique, en dit long sur son fonctionnement puisqu’elle s’appelle « Marauders Map » en référence à la carte qui permet à Harry Potter d’observer en direct la position des occupants de Poudlard.

Dénoncer les parents qui laissent leurs enfants jouer à des jeux 18+, une réalité en Angleterre. Géolocalisation - Restez maître de votre situation. Géolocalisation – Restez maître de votre situation Maintenant, tous les navigateurs modernes sont équipés d'une fonction de géolocalisation.

Géolocalisation - Restez maître de votre situation

Cela permet aux éditeurs de sites, de proposer du contenu ciblé en fonction de l'endroit où vous vous trouvez. Vous pouvez bien sûr refuser cette autorisation aux sites, mais cela vous sera régulièrement demandé. Puis parfois, ça peut être pratique. Yahoo veut utiliser les données d'objets connectés pour enrichir les emails. Yahoo!

Yahoo veut utiliser les données d'objets connectés pour enrichir les emails

Veut enrichir le contenu des courriers électroniques afin de mieux représenter les émotions de chacun en tirant parti des capteurs qui nous entourent. Le FBI voudrait que nous laissions tous nos smartphones non chiffrés. Pouvoir chiffrer son téléphone est une bonne chose pour votre vie privée.

Le FBI voudrait que nous laissions tous nos smartphones non chiffrés

Cela permet notamment d'éviter que toutes vos données ne tombent entre les mains d'un voleur. Mais lorsque Apple avait décidé de chiffrer ses iPhone par défaut, le FBI avait fait grise mine. Son but ? Rendre le chiffrement illégal, pour notre propre sécurité, évidemment. [Etude Aruco] Les français sont-ils prêts à céder leurs données aux objets connectés ? Nous avons récemment diffusé un questionnaire destiné à comprendre les motivations et peurs qu’ont les français à céder leurs données aux objets connectés.

[Etude Aruco] Les français sont-ils prêts à céder leurs données aux objets connectés ?

Analyse des résultats dans cet article. Quel enjeu pour les données utilisateurs ? Nous avons d’abord interrogé les participants de l’étude sur les raisons qui les poussaient à acheter un objet connecté. Chez le grand public, les critères : l’objet et ses fonctionnalités (20%), la sécurité des données (19%), le prix (18%), le service associé à l’objet connecté (17%), le design (14%) et enfin l’absence de publicité (13%) sont ressortis. Facebook veut nous faire vivre dans la « Matrice » Facebook : La Commission européenne conseille de fuir le géant. Continueriez-vous à utiliser Facebook si vous appreniez que le réseau social jetait vos données personnelles en pâture à la NSA ?

Facebook : La Commission européenne conseille de fuir le géant

Si oui, il semblerait que vous pouvez dès à présent songer à clôturer votre compte ! En effet, en plein procès de la CNIL irlandaise concernant le non-respect de la confidentialité des données personnelles des internautes européens, l’avocat de la Commission européenne a déclaré qu’il valait mieux fermer sa page Facebook pour quiconque a le souci de protéger ses données personnelles.

Rappelons que la CNIL irlandaise est poursuivie par Max Schrems, un activiste pro-vie privée, qui est le chef de file d’un recours collectif. Les données personnelles des Européens pas protégées de la surveillance Il existe en effet un accord entre les États-Unis et l’Union européenne du nom de « Safe Harbor ». Lettre ouverte des géants du web au Congrès afin de stopper la collecte massive de données.

Moins d’un an après la première missive, les géants du web récidivent et réclament la fin de la collecte de masse de données et la mise en place de mécanisme de protection, de transparence et de responsabilisation dans une lettre ouverte au Congrès.

Lettre ouverte des géants du web au Congrès afin de stopper la collecte massive de données

Le 6 juin 2014, le jour anniversaire du déclenchement du scandale NSA/PRISM, ils avaient interpelé le Sénat dans une lettre ouverte en appelant à moins de surveillance et plus de transparence. Ils réitèrent aujourd’hui l’opération dans une missive adressée cette fois-ci à Barack Obama et plusieurs membres du Congrès, dont Dianne Feinstein, Présidente de la Commission du Renseignement. Le but ? Mettre fin à la collecte massive de données rendue possible par la section 215 du Patriot Act qui expire fin mai et est susceptible d’être renouvelée. En novembre dernier, le Sénat, à majorité républicaine depuis les récentes élections, rejette cette réforme pourtant aseptisée et renvoie le texte pour examen à la Chambre haute du Congrès.

Facebook traque tous ses visiteurs, et nous avons signé pour cela ! Facebook fait encore des siennes.

Facebook traque tous ses visiteurs, et nous avons signé pour cela !

Nous vous e parlions ce matin, selon une nouvelle étude, le réseau traque tous ses visiteurs, y compris ceux qui n’ont pas de compte et même ceux qui ont explicitement choisi de ne pas être suivis ! Vous n’êtes pas inscrit sur Facebook ? Le réseau social vous piste quand même. Selon une enquête réalisée par des universitaires belges, le réseau social piste non seulement ses utilisateurs, mais aussi ceux non inscrits sur le réseau social, contrevenant ainsi aux règles européennes en vigueur. crédits : Matthew LaPenta Nous savions déjà que Facebook traquait ses membres même en dehors de ses pages grâce aux fameux cookies et au « plug-in sociaux » ‘Like’ ou ‘Partager’ intégrés sur les sites internet tiers.

Vous n’êtes pas inscrit sur Facebook ? Le réseau social vous piste quand même

Cela, afin d’analyser encore plus finement le comportement de ses usagers et pouvoir leur proposer des publicités toujours plus ciblées. Faisant ainsi la joie des quelques 2 millions d’annonceurs présents sur Facebook. « Quand un utilisateur logué sur Facebook visite un site contenant des plug-in sociaux, Facebook reçoit l’identifiant Facebook de l’utilisateur, l’identifiant de son navigateur et l’URL de la page visitée », souligne ainsi le rapport. La Corée du Nord devrait s'inspirer de la loi Valls sur le renseignement. "Brillant", "subtil", "astucieux", "intelligent". Critiqué dans son propre pays, Manuel Valls est pourtant adulé en Corée du Nord où les mesures du premier ministre français en matière de surveillance électronique font l'unanimité.

Le projet de loi Valls sur le renseignement, qui devrait faire l’objet d’un débat au parlement le 13 avril prochain, a en effet été décortiqué le week-end dernier, lors d’un grand sommet international sur le renseignement. Organisé à PyongYang, le colloque réunissait près de 1500 spécialistes de la sécurité numériques venant d’une dizaine de pays différents, pour la plupart issus de l’ancien bloc soviétique ou du golfe arabo-persique. « Nos méthodes de renseignement sont directement inspirées de celles du KGB russe ou de la Stasi est-allemande. Espionnage : la NSA aurait effectivement demandé l'intégration d'un backdoor dans Linux, selon le père de Linus Torvalds. La NSA aurait approché Linus Torvalds, le père du kernel Linux, pour savoir s’il était possible d’ajouter une porte dérobée dans le noyau. Les documents publiés par Edward Snowden ont levé le voile depuis plusieurs mois sur un vaste programme d’espionnage à l’échelle mondiale des services secrets américains.

Selon plusieurs rapports, la NSA et le FBI auraient approché des développeurs et plusieurs entreprises pour intégrer des backdoor dans des outils de sécurité ou pour contourner les mesures de protection (SSL, VPN) couramment utilisées par les internautes. Dans la foulée du tollé médiatique créé par cette affaire, Linus Torvalds, lors d’une séance de questions/réponses pendant la conférence LinuxCon, avait été interrogé le 18 septembre dernier pour savoir s’il avait déjà été approché par une agence du gouvernement américain pour ajouter une porte dérobée à Linux. Les technologies « finger printing » permettent de tourner la page du cookie ? Après l’affaire PRISM de l’été 2013 et la joute entre Google et la CNIL (Commission Nationale Informatique et Liberté) en France, la collecte et l’utilisation de données digitales personnelles ou anonymes sont des sujets qui suscitent des interrogations légitimes chez les consommateurs dans tous les pays.

La NSA cherche à casser tous les cryptages avec un ordinateur quantique. En fournissant près de 80 millions de dollars à l’Université du Maryland pour développer un ordinateur quantique capable de casser tous les codes de chiffrement, la NSA veut devenir un super Big Brother. Crédit D.R. L'agence d'espionnage américaine finance un projet d'ordinateur quantique capable de casser tous les systèmes de chiffrement, selon le Washington Post. L'Agence de sécurité nationale US tente de construire une nouvelle génération de super-ordinateurs qui pourrait théoriquement ne faire qu'une bouchée des systèmes de chiffrement actuellement utilisés pour sécuriser les communications numériques.

Des ingénieurs choqués d'apprendre jusqu'à quel point leur société est espionnée par les services de renseignements britannique. Des ingénieurs choqués d’apprendre jusqu’à quel point leur société est espionnée par les services de renseignements britannique Dans tous les documents révélés par Snowden, on trouve en autre la preuve que les services de renseignement britannique (GCHQ) ont pénétré au plus profond du réseau de la société allemande Stellar, un FAI qui fournit des accès Internet satellitaires à ses clients dans le monde entier.

Un journaliste allemand du Spiegel présente les dernières révélations de Snowden aux ingénieurs en chef de Stellar et ces derniers se décomposent au fur et à mesure de ce que le journaliste leur montre. Giganews / VyprVPN infiltré par le FBI jusqu'à la moelle ? Êtes-vous placé sous surveillance ? Êtes-vous placé sous surveillance ? Nous sommes tous à poil (ou presque) face à la NSA. Un oeil sur vous - Citoyens sous surveillance ! - ARTE. La surveillance massive au Royaume Uni violait bien les Droits de l'Homme. Nous sommes les télévisions connectées, et nous venons envahir le monde pour prendre le contrôle de votre cerveau. Espionner un ordinateur déconnecté grâce... à ses émanations de chaleur. Aéroports : la reconnaissance faciale aux frontières.

L’aéroport Dulles de Washington DC a équipé son département immigration d’un système de reconnaissance faciale destiné à repérer plus facilement les faux papiers. En arrivant aux États-Unis, les voyageurs étrangers doivent passer par la frontière, zone tampon des aéroports américains. Microsoft, Apple, Google et Facebook s'engagent contre la surveillance en ligne. Surveillance/NSA : Lettre ouverte de 9 géants du web au Sénat, « il est temps d’agir » Le Canada aussi dispose d’un véritable arsenal de cyberespionnage.