background preloader

Souchemartin

Facebook Twitter

S'épanouir au travail : une utopie ? Bonheur au travail : une question de choix! Crédit photo : 123RF / goodluz Le bonheur au travail, la qualité de vie et la conciliation travail-famille sont des sujets auxquels on accorde de plus en plus d’importance dans le monde du travail. Qu’en est-il en agriculture? Le Regroupement des CRÉA du Québec s’y est intéressé et a réalisé un sondage internet auprès d’agriculteurs du Québec. Bien que « non scientifiques », les résultats révèlent quand même certaines tendances. Qu’est-ce que le bonheur? Selon Pierrette Desrosiers, psychologue du travail, « le bonheur est le degré selon lequel une personne évalue positivement la qualité de sa vie dans son ensemble ». À la question : Comment évaluez-vous votre état actuel ou votre niveau de bonheur général, et pourquoi? 84 % ont indiqué être très satisfaits et satisfaits de leur niveau de bonheur,14 % sont peu satisfaits,et 2 % sont insatisfaits.

Les raisons qui contribuent au bonheur au travail sont : La qualité de vie en agriculture Critères définissant la qualité de vie en agriculture. Le bonheur, nouvel objectif de l'entreprise ? Travailler peut-il rendre heureux ? Deux sociologues répondent (dossier : le bonheur) Agriculteur, un métier qui rend heureux ! - enquête nouvel Obs - Viavoice. Le Nouvel Observateur de ce jeudi 24 octobre publie un dossier sur « les métiers qui rendent heureux ».

Agriculteur, un métier qui rend heureux ! - enquête nouvel Obs - Viavoice

Les résultats de l'enquête réalisée auprès de 5.000 actifs français sont surprenants : parmi les 25 corps de métiers analysés, celui d’agriculteur arrive à la deuxième place du palmarès du bonheur professionnel, après le métier de cadre de la fonction publique et devant les enseignants et artisans. Les agriculteurs bénéficient d’un cadre de travail que beaucoup d’autres professions n’ont pas : un métier concret, sensé et passionnant, pas de temps passé dans les transports pour se rendre au travail, une certaine « sécurité de l’emploi », pas de supérieur hiérarchique, ne pas être « enfermé dans un bureau »,… (©Terre-net Média) Revenus disparates, isolement, suicides, pénibilité du travail, peu de vacances,… les souffrances et les contraintes de la profession agricole ne manquent pas.

Et pourtant, 86 % des agriculteurs sondés se disent heureux dans leur travail ! Etre le maitre à bord. Travailler pour être heureux ? : le bonheur et le travail en France. Aimer son travail (travail et bonheur) .

Aimer son travail (travail et bonheur)

Faut-il aimer son travail pour être heureux? Il n’y a aucun doute que tous ceux qui ont la possibilité d’exercer un métier qui leur plait et surtout de le faire dans un cadre qui soit à la fois enrichissant et valorisant jouissent de conditions idéales. Mais de là à penser qu’il faut cela pour être heureux, c’est un peu comme dire qu’il est faut être beau, jeune, riche et en santé pour avoir du succès dans la vie. Nul doute que ce sont là de gros avantages.

Mais si on commence à croire que telles sont les conditions du succès et donc du bonheur, autant dire adieu la planète pour le commun des mortels! Le travail, un moyen et non une fin en soi Le travail occupe une place importante dans nos vies, ne serait-ce que par le temps qu’on y consacre. Pour ceux qui en douteraient, je vous invite à faire l’expérience suivante. Autre temps, autres mœurs Aimer son travail… Évidemment, il est facile de déclarer qu’ils n’ont qu’à changer d’emploi s’ils ne sont pas heureux dans ce qu’ils font.