Les personnalités

Facebook Twitter

Hadopi défendue dans un livre par l'ancien directeur de cabinet d'Albanel - Numerama. Le livre "Internet et Libertés" est sorti très discrètement à la fin du mois dernier.

Hadopi défendue dans un livre par l'ancien directeur de cabinet d'Albanel - Numerama

Il est écrit par Christophe Tardieu, l'ancien directeur de cabinet de Christine Albanel, célèbre pour avoir provoqué le licenciement de Jérôme Bourreau-Guggenheim en renvoyant au lobbyiste en chef de TF1 le mail contre Hadopi qu'avait envoyé le salarié à sa députée UMP Françoise de Panafieu. L'auteur a l'ambition de nous faire réfléchir, et il faut admettre qu'il y parvient.

Impossible en effet de quitter la lecture du petit livre de 75 pages à la police d'écriture généreuse sans ce questionnement intérieur qui vous envahit : comment le CNRS, qui se targue d'éditer "le meilleur de la recherche française et européenne, qu'elle provienne des laboratoires, des universités ou des centres d'excellence", a-t-il pu ajouter cette chose à son prestigieux catalogue ? Le livre est une compilation des poncifs les plus affligeants, argumentés avec la rigueur intellectuelle et scientifique d'une huitre. Le Président des jeunes UMP dit qu'Hadopi protège la liberté d'expression - Numerama. Récemment réélu à la présidence des Jeunes Populaires, le très contesté Benjamin Lancar était invité de l'émission "Le Buzz" sur la chaîne d'information LCI.

Le Président des jeunes UMP dit qu'Hadopi protège la liberté d'expression - Numerama

Plus radical encore que ses aînés, jamais à court d'une exagération idiote faite pour plaire à ceux qui favoriseront son ascension politique, Lancar s'était fait remarqué récemment en fustigeant Mediapart et "la Gauchosphère". Il résume les révélations sans cesse renouvelées dans l'affaire Woerth-Bettencourt à une sorte de complot organisé par les trotskistes qui peuplent Internet. Face à lui, LCI a invité Carlo Sentulli, co-fondateur du blog satirique La Mèche, réalisé par des anciens de Siné Hebdo. Sur le plateau, Sentulli accuse Lancar et l'UMP de vouloir censurer le net. "Vous voulez contrôler Internet. L'ancien manager des Pink Floyd : "empêcher le piratage est une perte de temps" - Numerama.

On savait déjà que les Pink Floyd n'étaient pas les plus fervents partisans des solutions anti-piratage de l'industrie musicale, comme la riposte graduée.

L'ancien manager des Pink Floyd : "empêcher le piratage est une perte de temps" - Numerama

En 2009, le groupe avait d'ailleurs soutenu l'initiative de la Featured Artists Coalition, un regroupement d'artistes qui a manifesté son opposition à l'instauration de la riposte graduée au Royaume-Uni. Le célèbre groupe de rock n'était d'ailleurs pas la seule formation de renom à montrer un net désaccord face aux ambitions du gouvernement britannique. Parmi les opposants les plus fameux, nous retrouvions notamment Annie Lennox, Ed O'Brien (Radiohead), George Michael ou encore Billy Bragg. Même Lily Allen était de la partie. Or, il semble bien que les positions des Pink Floyd aient déteint sur leur ancien manager, à moins que ce ne soit l'inverse.

"La meilleure chose que j'ai entendu est tout ce qui touche à RapidShare - les gens paient pour RapidShare, donc ça semble être un modèle que nous pouvons utiliser" a-t-il poursuivi. Le réalisateur des Choristes à la tête du lobby pour la taxe cop. Le réalisateur Christophe Barratier, qui a connu son plus grand succès avec Les Choristes en 2004, a été élu à la tête de l'association "La Culture avec la Copie Privée".

Le réalisateur des Choristes à la tête du lobby pour la taxe cop

Elle avait été créée il y a trois ans pour défendre, non pas l'affirmation d'un droit à la copie privée comme peut le supposer son intitulé, mais défendre la taxe pour copie privée dont plus personne ne semble se préoccuper de son fondement. Il suffit d'ailleurs de lire les premiers mots de la page d'accueil du site de l'association copieprivee.org pour y constater que la copie privée est réduite à un simple "système de rémunération", sans que la contrepartie juridique à cette rémunération soit véritablement définie.

On y parle de "copie privée", sans dire ce que c'est. "A volonté", pas tout à fait. Sur son site, l'association dit que la loi permet de "copier les œuvres que vous aimez pour votre usage privé". Jean-Luc Godard : "le droit d'auteur, à fusiller tout de suite" Jean-Luc Godard et le droit d'auteur, c'est une longue histoire.

Jean-Luc Godard : "le droit d'auteur, à fusiller tout de suite"

Pourfendeur de la propriété intellectuelle, il n'a jamais été un grand partisan d'une quelconque restriction de l'accès à la culture. Dernièrement, l'entretien que le réalisateur a accordé aux Inrocks, en mai dernier, lui a donné une tribune inespérée pour fustiger la loi Hadopi. On se souvient des propos particulièrement incisifs tenus contre les droits d'auteur tels qu'ils sont appliqués aujourd'hui : "le droit d'auteur, vraiment c'est pas possible. Un auteur n'a aucun droit. Je n'ai aucun droit. D'aucuns auraient pu imaginer qu'en tenant de tels propos, jamais plus Godard n'approcherait un plateau de télévision. Revenant sur la fin de l'émission, Frédéric Bonnaud, chroniqueur TV pour Europe 1 explique : "Et puis il y a eu un très très grand moment dans cette émission, c'est quand elle le branche, comme on dit, sur la question de droit d'auteur, vous savez Hadopi, tout ça, le piratage".