Anonymat des blogueurs

Facebook Twitter

Les blogueurs anonymes sont “une bande de lâches” selon CNN » Article » OWNI_Live!, “Une bande de lâches”.

Les blogueurs anonymes sont “une bande de lâches” selon CNN » Article » OWNI_Live!,

Ainsi la journaliste de CNN Kyra Phillips a t-elle qualifié les «blogueurs anonymes” il y a une semaine. “Ils disent des choses pourries sur les gens et on leur donne de la crédibilité, ce qui est dingue. C’est une bande de lâches, qui cherchent simplement à attirer l’attention” a-t-elle déclaré. Et son confrère, John Roberts de lancer : “Si vous critiquez quelqu’un sur un forum public, ayez au moins le courage de mettre votre nom !». “Quelque chose doit être fait légalement” Durant cinq minutes, les deux journalistes de la chaîne américaine ont exprimé leurs vives préoccupations sur ce qu’ils appellent «le côté obscur” d’Internet. Le contexte de leur discussion est l’affaire Shirley Sherrod. L’anonymat, outil central des journalistes De son côté, sur le site Salon, Glenn Greenwald montre comme les médias traditionnels, dont CNN, utilisent constamment l’anonymat — les sources anonymes — qu’ils critiquent tant.

CNN claims ‘credible threat’ from Yemen, writes hilariously bad propaganda piece - John Knefel - Making a Mockery. News-parody channel CNN has a great satirical piece today about a new, super scary threat coming straight outta Yemen and into your house.

CNN claims ‘credible threat’ from Yemen, writes hilariously bad propaganda piece - John Knefel - Making a Mockery

It’s really, really goofy, and if they published it in seriousness you’d think they existed purely as a propagandist arm of the government. CNN Claims 'Something Must Be Done' About Anonymous Bloggers. CNN Host Calls for Crackdown on 'Bloggers' in Wake of Sherrod Incident: 'Something’s Going to Have to be Done Legally. Should there be a "gatekeeper" regulating internet bloggers? In the aftermath of the Shirley Sherrod incident, that's what CNN promoted on July 23 . Anchors Kyra Phillips and John Roberts discussed the "mixed blessing of the internet," and agreed that there should be a crackdown on anonymous bloggers who disparage others on the internet. "There are so many great things that the internet does and has to offer, but at the same time, Kyra, as you know, there is this dark side," Roberts said.

"Imagine what would have happened if we hadn't taken a look at what happened with Shirley Sherrod and plumbed the depths further and found out that what had been posted on the internet was not in fact reflective of what she said. " But Phillips replied that the mainstream media "can't always do that. " "There's going to have be a point in time where these people have to be held accountable," Phillips said. Phillips demanded to know what Andrew Keen thought needed to be done. Untitled.

Les faits

Réactions. Infos dans la Presse (online) Appel pour la défense du droit à l’anonymat sur Internet. Appel pour la défense du droit à l’anonymat sur Internet. Détail d'un texte. CHAPITRE II : Les prestataires techniques. I.-1. Les personnes dont l'activité est d'offrir un accès à des services de communication au public en ligne informent leurs abonnés de l'existence de moyens techniques permettant de restreindre l'accès à certains services ou de les sélectionner et leur proposent au moins un de ces moyens. C’est la fin du monde. La fin du monde je vous dit.

C’est la fin du monde

Genre les 10 plaies d’Egypte, en pire. Les 4 cavaliers de l’Apocalypse, l’Antéchrist et tout ça. Et puis c’est pour demain hein. Mais genre vraiment. Et le grand instigateur de cette chute définitive de la civilisation dans les entrailles des enfers, c’est lui: Oui oui. Haut les masques. Depuis une quinzaine de jours, on parle beaucoup sur la toile d’une proposition de loi déposée par le sénateur Jean-Louis Masson (Moselle, non inscrit), tendant à faciliter l’identification des éditeurs de sites de communication en ligne et en particulier des « blogueurs » professionnels et non professionnels, dont le titre est presque plus long que le contenu.

Haut les masques

Le contenu de la proposition de loi Rappelons qu’on parle de projet de loi quand le Gouvernement en est à l’origine, et proposition de loi quand c’est un parlementaire, député ou sénateur. Anonymat des blogueurs : quand le sénateur cachait son identité. Jean-Louis Masson, sénateur non-inscrit de Moselle, est devenu en quelques jours une véritable célébrité sur le web, s'attirant les foudres de la "toile".

Anonymat des blogueurs : quand le sénateur cachait son identité

La raison ? Le sénateur a déposé le 3 mai dernier une proposition de loi visant à mettre fin à la possibilité pour les blogueurs non professionnels de rester anonymes. Le sénateur s'inquiète, notamment, de la multiplication des "propos inexacts, mensongers ou diffamations qui sont, hélas, de plus en plus souvent colportés", selon lui, sur Internet. Le web s'est depuis mobilisé contre la mesure, et plusieurs acteurs de l'Internet français ont publié, mercredi 26 mai, un appel accompagné d'une pétition contre la proposition. Le sénateur Masson s'embourbe - Espacerezo's Blog. La fête continue sur EspaceRezo puisque MobileFun, notre partenaire le plus fidèle a décidé de vous faire jouer, une fois encore, pour fêter ce début d’année. Jean-Louis Masson cherche à gagner un prix du ridicule politique. Peut-on être plus grotesque que le sénateur Jean-Louis Masson ? Le mois dernier, l'ancien membre de l'UMP a déposé une proposition de loi pour interdire l'anonymat aux blogueurs, et les obliger à divulguer leurs nom, prénoms, numéro de téléphone, adresse e-mail et adresse de domicile.

Une majorité de Français contre l'anonymat des blogueurs, ou mal. Tout est dans l'art de poser les questions.

Une majorité de Français contre l'anonymat des blogueurs, ou mal

Un blogueur se pourvoit en cassation dans une affaire de dénigre. La caricature s'accomode-t-elle de l'anonymat, qui plus est lorsqu'elle est orchestrée en période électorale par un candidat à l'encontre d'un adversaire ?

Un blogueur se pourvoit en cassation dans une affaire de dénigre

Condamné une première fois en octobre 2008, puis par la cour d'appel d'Orléans le 22 mars 2010, Antoine Bardet a décidé de se pourvoir en cassation pour dénoncer les "graves atteintes à la liberté d'expression et aux droits fondamentaux" constituées par sa condamnation. En pleine campagne pour les élections municipales de mars 2008, l'homme avait créé un blog anonyme intitulé "les amis de Serge Grouard", dont le ton humoristique et les fautes d'orthographes extrêmement grossières ne pouvaient laisser de doute sur sa nature satirique. Mais ledit Serge Grouard, maire de la ville d'Orléans en quête d'un nouveau mandat, n'avait pas apprécié la blague. Untitled. Anonymat : Jean-Louis Masson assouplit sa position... très théor. Anonymat : Bernard Montiel, le sénateur Masson, Rupert et Twitte.