Le lapin de Peillon à Chabot et Besson

Facebook Twitter

La bisbille Peillon - France Télévisions vire à l'aigre - Libéra. La direction de France Télévisions s'est "indignée", samedi, "des propos injurieux et mensongers" tenus par l'eurodéputé PS Vincent Peillon, qui, dans le Monde, a accusé «certains» de ses dirigeants de «servilité», après avoir boycotté un débat sur l'identité nationale sur France 2.

La bisbille Peillon - France Télévisions vire à l'aigre - Libéra

«Depuis dix jours, Vincent Peillon multiplie les versions contradictoires sur les conditions et les modalités de sa participation à l'émission A vous de juger du 14 janvier 2010», réagit la direction de France Télévision dans un communiqué à l'AFP. «En déclarant aujourd'hui que "sept émissions sur neuf organisées aux heures de grande écoute ont été consacrées à l'identité nationale", Vincent Peillon profère un mensonge supplémentaire et inacceptable», poursuit-elle. Affaire Peillon Avous de Juger: Peillon préfère les Blondes - un. Vite dit. De la guerre des taxis aux solutions à la crise économique française : attaqué en diffamation par la G7, l'entrepreneur-blogueur Nicolas Colin réplique par une vaste synthèse esquissant les voies (forcément numériques) de la sortie de crise pour la France.

vite dit

Le lendemain de sa mise en examen pour un texte publié il y a six mois sur son blog et La Tribune.fr, jugé diffamatoire par le groupe G7, Colin a donc publié un second texte sur le même thème. Après "Les fossoyeurs de l'innovation", voici donc "L'industrie du taxi à la frontière de l'innovation" où il est davantage question des solutions à la crise française et d'innovation numérique que de taxis. Idem pour l'hôtellerie, où Google (avec Hotel Finder) a "réussi à unir contre lui hôtels et plateformes de réservation, autrefois ennemis jurés". Piratage(s) A vous de juger : Peillon pose un lapin à Arlette Chabot - une v. [La montée du populisme ; la menace terroriste en Europe] - Ina. Paillé: "Peillon est un fourbe" - a vous de juger, chabot identi. Dominique Paillé, porte-parole de l'UMP, s'en prend violemment à Vincent Peillon.

Paillé: "Peillon est un fourbe" - a vous de juger, chabot identi

(MaxPPP) Peillon : "grotesque" pour Patrice Duhamel - Info - Actualité Po. Peillon plante Chabot: il se fait flinguer sur Le Post - LePost. Réponse de la rédaction France2 à Vincent Peillon - LePostTV. Guy Carlier tacle Vincent Peillon : "Le débat démocratique a été. Flash actu : Débat/France 2 : Aubry soutient Peillon. La première secrétaire du Parti socialiste Martine Aubry a déclaré aujourd'hui qu'elle soutenait "pleinement" la décision de Vincent Peillon de ne pas participer au débat sur l'identité nationale sur France2 jeudi soir, reconnaissant qu'elle en avait été informée.

Flash actu : Débat/France 2 : Aubry soutient Peillon

Mélenchon: "Vincent Peillon a bien fait de ne pas aller dans ce. Jean-Luc Mélenchon 15/01/2010 à 18h07 - mis à jour le 15/01/2010 à 18h19 | vues | réactions Jean-Luc Mélenchon | MAX PPP Dimanche dernier, le Front de gauche a lancé officiellement sa campagne pour les élections régionales après des négociations difficiles entre ses différents partenaires (Le Parti communiste, le Parti de gauche et leurs alliés).

Mélenchon: "Vincent Peillon a bien fait de ne pas aller dans ce

Après son bon score aux Européennes (6,47% des voix), chacun se demande si le Front de gauche va rééditer sa performance aux élections régionales de mars prochain. Au sein de ce Front, le Parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon va présenter des listes communes avec le PCF dans 17 régions. Le coup d'éclat de Vincent Peillon embarrasse le PS. Martine Aubry a soutenu vendredi le coup d'éclat de Vincent Peillon, qui a fait faux bond la veille à France 2 lors d'un débat sur l'identité nationale, mais, en coulisses, des ténors socialistes, embarrassés, critiquaient l'eurodéputé, qui a décidé seul et engagé tout le parti.

"Il m'a prévenu de sa décision et je la soutiens pleinement", a déclaré la première secrétaire à Lille, au lendemain de la chaise laissée vide par M. Pour Aubry, «pas de décision collective du PS de boycotter» Fran. La brouille s’aggrave encore entre Vincent Peillon et France 2.

Pour Aubry, «pas de décision collective du PS de boycotter» Fran

Au lendemain du fracassant lapin posé par l’eurodéputé (PS) à Arlette Chabot, présentatrice d’A vous de juger, le PDG de France Télévisions, Patrick de Carolis, a écrit à Martine Aubry. Il lui demande si elle-même et le PS «cautionnaient l’appel à la démission» lancé jeudi par Peillon à l’encontre d’Arlette Chabot et des dirigeants de la chaîne qui ont programmé l’émission, avec un débat Le Pen-Besson.

Très remonté après la «désertion», «particulièrement déplaisante» de Peillon, le PDG, demande des comptes à la dirigeante socialiste sur cet «appel à la démission collective» qui est, «je crois, sans précédent depuis quelques dizaines d’années». Voulant apaiser, Aubry lui a assuré qu’il n’y avait aucune «décision collective du PS de boycotter» la chaîne. «Pas digne d’une télévision publique» La patronne du PS avait d’ailleurs été prévenue par son camarade, «48 heures avant».

«Des moyens d’entrer en résistance» Patrick de Carolis demande des explications à Aubry, qui soutien. La décision de Vincent Peillon de ne pas participer à l'émission «A vous de juger», jeudi 14 janvier, sur France 2, provoque des remous hors de l'Hexagone: en déplacement à l'étranger, Patrick de Carolis, le PDG de France Télévisions a fait parvenir une lettre sévère à Martine Aubry pour lui faire part de sa colère.

À quelques semaines de la campagne électorale des régionales, il demande à la première secrétaire du PS de s'expliquer sur les conditions du débat public et de faire connaître ses intentions. Il estime que le «boycott volontaire des antennes de France Télévisions par un élu socialiste menace le fonctionnement même du débat démocratique dans les médias audiovisuels, qu'ils ... AUBRY prend son téléphone... L'association Misereor, association caritative catholique allemande, vient de publier une réclame intitulée Zwei Euro - Für dich ein Eis, für 267 Menschen ein Tag ohne Durst (2 euros : une cornet de glace pour vous, une journée sans soif pour 267 personnes) : > Cliquez sur l'image pour un gros plan < L'illustration, signée Martin Maczurek, rappelle un peu les photos de Spencer Tunick, l'homme qui met à poil et empile des milliers de gens : Mer morte 15 par Spencer Tunick, 2011 Düsseldorf 4 (Museum Kunst Palast) par Spencer Tunick, 2006 L'affiche du film Le bal des actrices, de Maïwenn (2007), s'était largement inspirée de ces mises en scène : Mais ces empilements ont une origine plus ancienne : les tableaux montrant le Jugement dernier.

AUBRY prend son téléphone...

Le Jugement dernier par Stefan Lochner, vers 1435 Le Jugement dernier par Hans Memling, triptyque, 1467-1471 Détail Le Jugement dernier par Raphael Coxcie, XVIe siècle Le Jugement dernier par Frans Francken le Jeune, 1605-1610 Abonnez-vous ! Vincent Peillon continue à se faire étriller. Après Pierre Moscovici, le député PS Manuel Valls critique, samedi 16 janvier, la défection de son collègue de parti Vincent Peillon lors de l'émission télévisée où il devait être confronté au ministre Eric Besson sur le thème de l'identité nationale.

Vincent Peillon continue à se faire étriller

"Je crois qu'on a toujours intérêt à débattre, à présenter ses idées", a déclaré l'élu de l'Essonne interrogé par France Inter. "Et puis surtout il y a la méthode! ", a ajouté Manuel Valls. "Dire qu'on y va pour ne pas y aller après, ça pose forcément toujours un problème de crédibilité". Valls critique la défection de Peillon. Vincent Peillon : "J’ai décidé de ne pas participer au débat d’i. Vincent Peillon, l'invité de Guillaume Durand. Clash Peillon Chabot France 2 explications. "Acte de résistance", "coup de pub", "méthode de voyou"...

Clash Peillon Chabot France 2 explications

Dans le forum ci-dessous, dites nous ce que vous pensez de ce faux bond prémédité de Vincent Peillon à France 2. Pendant près de deux heures hier soir, Eric Besson s'est expliqué sur la politique d'immigration de la France et sur le débat sur l'identité nationale. Le ministre était opposé à Marine Le Pen, dans l'émission "A vous de juger", sur France 2. Ils auraient dû aussi débattre avec Vincent Peillon, mais, coup de théâtre, l'eurodéputé socialiste a annulé sa venue à la dernière minute. Qualifiant l'émission de « dérive indigne et inacceptable », il estime que ce débat n'avait pas lieu d'être sur une chaîne du service public et demande même la démission d'Arlette Chabot, directrice adjointe de France 2 et animatrice dudit débat.

Peillon plante France 2 : "Je voulais qu’il y ait un incident" Vincent Peillon à La Rochelle en août 2009 (Audrey Cerdan/Rue89). « J’ai décidé de ne pas participer au débat d’indignité nationale organisée ce [jeudi] soir sur France 2. » A peine l’émission « A vous de juger » sur France 2 commencée, Arlette Chabot, présentatrice et directrice de l’information de la chaîne, découvre et lit en direct la note que Vincent Peillon vient de publier sur son blog, alors qu’elle l’attendait en plateau après un débat opposant Eric Besson et Marine Le Pen.

Peillon plante France 2 : "Je voulais qu’il y ait un incident"

L’eurodéputé socialiste explique sa décision à Rue89 : « Nathalie Saint-Cricq [la rédactrice en chef] m’appelle la première fois vers le 15 décembre. Peillon : "je l'ai fait en conscience" - une vidéo Actu et Polit. Peillon chabot - WAT - Recherche vidéo sur Truveo. Peillon affirme avoir voulu créer ”un incident” - émission ”A vo. Eux-aussi ont refusé le débat. Aussi loin qu'on s'en souvienne, aucun homme politique n'avait jamais lâché un rendez-vous, à quelques minutes de prendre la parole et après avoir donné son accord.

Toutefois, il y eut, dans l'histoire récente, des absences suprises ou des départs précipités sous le coup de la colère. Dans le show-biz, c'est même un bon moyen de faire parler de soi. On se rappelle ainsi de la sortie spectaculaire de Milla Jovovich du plateau de Thierry Ardisson. Quelques années auparavant, en 1990, l'acteur allemand Klaus Kinski avait lui insulté Yves Mourousi. Dans le milieu politique, de tels incidents sont plus rares. À vous de juger : l’aveuglement médiatique. Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. Dans les médias, l’absence de Vincent Peillon a fait oublier la présence de Marine Le Pen face à Éric Besson le 14 janvier sur France 2, dans l’émission « À vous de juger » – et c’est bien dommage. Quant au débat lui-même, on n’en trouve guère de commentaires dans les médias : on pourrait croire qu’il n’a pas eu lieu. Le communiqué de Vincent Peillon invitait pourtant à le regarder autrement : « Que monsieur Besson, madame Le Pen et madame Chabot restent entre eux. » C’était poser la question essentielle : quelle est la différence entre la politique d’identité nationale et d’immigration menée par le gouvernement et l’idéologie du Front national ?

Le SNJ-CGT de France Télévisions s’en était inquiété avant l’émission : un débat entre « la représentante de l'extrême droite et celui qui banalise ses idées ne peut que mal tourner ». En même temps, leur confrontation devrait contraindre l’un et l’autre à se démarquer, ou sinon à se démasquer. Chez Michel Denisot (part1) - LePostT. Chez Michel Denisot (part2) Aphatie, Duhamel, et le mensonge de Peillon. Quand Alain Duhamel trouvait que la censure à la télé, c'est nor. Politique. “J’ai assisté à l’interrogatoire d’Eric B.”, par François E. - L. Peillon supprime les commentaires négatifs de. Vite Dit Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site.

Besson: "Peillon est comme un petit garçon qui a cassé son jouet. Eric Besson, acceptez-vous la proposition d'un nouveau débat, lancée ce vendredi par Vincent Peillon ? Je réponds: "Ni oui, ni non". Vincent Peillon seretrouve dans les sables mouvants.