background preloader

Sophiaterrak

Facebook Twitter

Publicité mensongère : L'Oréal accepte un accord à l'amiable avec les autorités américaines - L'Usine de la Santé. Contrefaçon : L'Oréal débouté de ses poursuites contre eBay. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Contrefaçon : L'Oréal débouté de ses poursuites contre eBay

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Accueil. L'entente qui valait (presque) 1 milliard d'euros : amende record pour l'Oréal et ses concurrents - Entretien / Hygiène. INFOS REUTERS MADE IN FRANCE L'Autorité de la concurrence annonce le 18 décembre qu'elle inflige pour 951,1 millions d'euros d'amende au total à plusieurs fabricants de produits d'hygiène et d'entretien pour avoir coordonné leur politique commerciale auprès de la grande distribution et s'être concertés sur les hausses de prix entre 2003 et 2006.

L'entente qui valait (presque) 1 milliard d'euros : amende record pour l'Oréal et ses concurrents - Entretien / Hygiène

L'Autorité de la concurrence inflige 951,1 millions d'euros d'amende (en tout) à plusieurs fabricants de produits d'hygiène et d'entretien pour entente. Ils se sont concertés sur les hausses de prix entre 2003 et 2006. Gare à la panthère : L'Oréal condamnée pour parasitisme. Depuis des décennies, la maison de luxe Cartier a adopté, parmi ses signes distinctifs, l'image d'une panthère, représentée tant en bijou que sous une forme publicitaire.

Gare à la panthère : L'Oréal condamnée pour parasitisme

En reprenant l'image d'un félin tacheté dans le cadre d'une publicité pour le parfum Opium de la marque "Yves Saint-Laurent", L'Oréal, licenciée de cette marque, a commis une faute source de parasitisme. Les marques de luxe s'appuient chacune sur un univers bien précis, qui se caractérise par des motifs graphiques, des couleurs ou des sons, et que leurs titulaires respectifs défendent bec et ongles pour dissuader quiconque de se les approprier.

L'Oréal : condamné à une lourde amende pour pratiques anti-concurrentielles. (Boursier.com) — Lourde sanctions pour plusieurs grands groupes des biens de consommation.

L'Oréal : condamné à une lourde amende pour pratiques anti-concurrentielles

Publicité mensongère : L'Oréal épinglé pour ses mentions "antivieillissement" Le n°1 de la cosmétique va devoir revoir ses promesses de peau "visiblement plus jeune en sept jours".

Publicité mensongère : L'Oréal épinglé pour ses mentions "antivieillissement"

A partir de ce mardi, L'Oréal ne peut plus revendiquer des propriétés antivieillissement sur certains de ses produits, commercialisés sous sa marque en propre L'Oréal Paris ou celles dont il est propriétaire. Il vient en effet de signer un accord avec la FTC (Commission Fédérale du Commerce) qui gère aux Etats-Unis le principe de concurrence commerciale. Un compromis qui permet au groupe d'échapper à des poursuites plus graves au motif de publicité mensongère. Dans le viseur de la FTC, deux gammes phares du groupe : Génifique de Lancôme et Youth Code (ou Code Jeunesse en France) de L'Oréal Paris qui mettaient toutes deux en avant une action antivieillissement "scientifiquement prouvée".

Elles promettaient également "une peau visiblement plus jeune en juste sept jours", grâce à l'action des actifs sur les gènes. "Ce serait bien si les cosmétiques pouvaient modifier nos gènes mais... " Publicité mensongère : L'Oréal risque une amende de 120 000 euros en Suède. Le numéro un mondial des cosmétiques, le français L'Oréal, a été condamné en Suède, mercredi 13 mars, pour avoir diffusé des publicités pour des crèmes antirides jugées mensongères.

Publicité mensongère : L'Oréal risque une amende de 120 000 euros en Suède

L'Oréal risque une amende de un million de couronnes (120 000 euros) s'il ne retire pas ces publicités, a annoncé dans un communiqué l'autorité de défense des consommateurs qui attaquait la filiale suédoise du groupe. Les affirmations litigieuses, mentionnées sur les sites Internet vichyconsult.se et loreal-paris.se, concernaient six crèmes : Vichy Liftactive CXP, Vichy Liftactiv Retinol HA, L'Oréal Revitalift, Age Perfect et Garnier Ultra Lift. La justice a reproché au fabricant d'avoir continué de vanter la capacité de ses crèmes à réduire les rides du visage, pourcentages à l'appui, ou à redonner à la peau une capacité à se régénérer, sans une base scientifique suffisante.

L'Oréal avait déjà été condamné en 2010 à ne plus publier ces affirmations, visibles dans des publicités publiées dans des magazines. Accord entre L'Oréal et eBay face à la contrefaçon. Les détails de l'accord sont restés «confidentiels», ont précisé les deux groupes qui évoquent toutefois «des termes financiers en faveur de L'Oréal», qui sont également maintenus secrets.

Accord entre L'Oréal et eBay face à la contrefaçon

Pour sa part, le numéro un mondial des cosmétiques, a finalement reconnu «l'engagement» d'eBay «dans la lutte contre la violation des droits de propriété intellectuelle». Cosmétiques: l'Autorité de la concurrence condamne 13 entreprises pour entente sur les prix. ECONOMIE - L'Autorité de la concurrence a prononcé jeudi 18 décembre deux amendes d'un montant cumulé de près de 950 millions d'euros à l'encontre de 13 des principaux fabricants du secteur de l'entretien/hygiène/beauté pour une entente sur les prix.

Cosmétiques: l'Autorité de la concurrence condamne 13 entreprises pour entente sur les prix

La première amende, d'un montant de 345,2 millions d'euros, concerne le secteur de l'entretien de la maison, et vise notamment les sociétés Colgate-Palmolive, Henkel, Unilever, Procter et Gamble.