background preloader

Théoricien socio-économique

Facebook Twitter

Ivan Illich

Murray Rothbard. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Murray Rothbard

Murray Newton Rothbard ( - ) est un économiste et un philosophe politique américain, théoricien de l’école autrichienne d'économie (élève de Ludwig von Mises), du libertarianisme et de l’anarcho-capitalisme[1]. L'ambition de Rothbard était d'élaborer un système théorique complet : c'est ainsi que son œuvre, composée d'une vingtaine d'ouvrages et de nombreux articles, explore à la fois les champs de l'économie, de la philosophie politique et de l'Histoire. En tant que philosophe politique, Murray Rothbard a développé dans L'Éthique de la Liberté (en) la théorie de l'anarcho-capitalisme fondée sur le droit naturel.

Ses incursions dans la politique pratique se sont caractérisées par la recherche d'alliés aux franges de la société politique américaine, la "nouvelle gauche" dans les années 1970[2] (avec For a New Liberty), la droite conservatrice dans les années 1980[3]. Biographie[modifier | modifier le code]

Positive economics. Positive economics (as opposed to normative economics) is the branch of economics that concerns the description and explanation of economic phenomena.[1] It focuses on facts and cause-and-effect behavioral relationships and includes the development and testing of economics theories.[2] Earlier terms were value-free economics and its German counterpart wertfrei economics.

Positive economics

Positive economics as science, concerns analysis of economic behavior.[3] A standard theoretical statement of positive economics as operationally meaningful theorems is in Paul Samuelson's Foundations of Economic Analysis (1947). Positive economics as such avoids economic value judgements. For example, a positive economic theory might describe how money supply growth affects inflation, but it does not provide any instruction on what policy ought to be followed.

Still, positive economics is commonly deemed necessary for the ranking of economic policies or outcomes as to acceptability,[1] which is normative economics. Maurice Halbwachs. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maurice Halbwachs

Maurice Halbwachs Maurice Halbwachs est un sociologue français de l'école durkheimienne né à Reims le et mort en déportation à Buchenwald le . Il est l'auteur d'une thèse sur La classe ouvrière et les niveaux de vie, et Les Cadres sociaux de la mémoire, son œuvre la plus célèbre, étudie le concept de mémoire collective, qu'il a créé. Biographie[modifier | modifier le code] Famille et formation[modifier | modifier le code] Il épouse en deuxièmes noces Yvonne Basch, fille de Victor Basch, cofondateur avec Ludovic Trarieux et Lucien Herr puis président de la Ligue française pour la défense des droits de l'homme et du citoyen.

Albert Hirschman. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Albert Hirschman

Albert Otto Hirschman (né le à Berlin sous le nom de Hirschmann, et mort le [1]) est un économiste américain de formation et un socio-économiste hétérodoxe. Ses recherches pluridisciplinaires rendent difficile sa classification dans une des disciplines auxquelles il a contribué telles que l'économie, les sciences politiques ou la sociologie. Biographie[modifier | modifier le code] Hirschman est né à Berlin (Allemagne) de Carl et Hedwig Marcuse Hirschmann (famille juive). Il est le frère cadet de Ursula Hirschmann, qui deviendra la femme de Altiero Spinelli. En 1933, après la prise de pouvoir d'Adolf Hitler, il quitte l'Allemagne pour la France, où il poursuit ses études supérieures à l'École des hautes études commerciales et à la Sorbonne, puis au Royaume-Uni à la London School of Economics.

Recherches[modifier | modifier le code] Économie du développement[modifier | modifier le code] — The Strategy of Economic Development, p.66. Carl Menger. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Carl Menger

Pour les articles homonymes, voir Menger. Carl Menger, fondateur de l'école autrichienne Biographie[modifier | modifier le code] En 1867, il obtient un doctorat de Droit (jurisprudence) à l'Université Jagellonne de Cracovie. Il rejoint la section de la presse au cabinet du premier ministre à Vienne. La pensée économique de Carl Menger[modifier | modifier le code] Untersuchungen über das Methode der socialwissenschaften und der politischen Ökonomie insbesondere, 1933.