background preloader

Penseurs

Facebook Twitter

Spinoza.fr › Une lecture continue de l’Ethique de Spinoza. Georges Bataille - Wikipedia. Georges Albert Maurice Victor Bataille (French: [ʒɔʁʒ batɑj]; 10 September 1897 – 9 July 1962) was a French intellectual and literary figure working in literature, anthropology, philosophy, economy, sociology and history of art.

Georges Bataille - Wikipedia

Eroticism, sovereignty, and transgression are at the core of his writings. Life and work[edit] Bataille attended the École des Chartes in Paris, graduating in February 1922. Though he is often referred to as an archivist and a librarian because of his employment at the Bibliothèque Nationale, his work there was with the medallion collections (he also published scholarly articles on numismatics). His thesis at the École des Chartes was a critical edition of the medieval manuscript L’Ordre de chevalerie which he produced directly by classifying the eight manuscripts from which he reconstructed the poem. Léon Chestov. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Léon Chestov

Léon Chestov en 1927. Léon Issaakovitch Chestov (en russe : Лев Исаакович Шестов), né Jehuda Leib Schwarzmann le à Kiev et mort le à Paris, est un avocat, écrivain et philosophe russe. Biographie[modifier | modifier le code] Chestov naît dans une famille juive de commerçants manufacturiers en tissus.

LIVRES AUDIOS

Histoire de la pensée. Citations. Philosophie francophone. Philosophie germanophone. Penseur & religieux. Penseurs italiens. Penseurs latins. Penseurs grecs. Penseurs anglophones. Les socialistes utopiques du XIX° Pensée islamique. Penseurs asiatiques. TRADUCTEUR. Edward Said. Edward Wadie Said (Arabic pronunciation: [wædiːʕ sæʕiːd]; Arabic: إدوارد وديع سعيد‎, Idwārd Wadīʿ Saʿīd; 1 November 1935 – 25 September 2003) was a professor of English and Comparative Literature at Columbia University, a literary theorist, and a public intellectual who was a founding figure of the critical-theory field of Post-colonialism.

Edward Said

Born a Palestinian Arab in the city of Jerusalem in Mandatory Palestine (1920–48), he was an American citizen through his father.[3] Said was an advocate for the political and the human rights of the Palestinian people and has been described by the journalist Robert Fisk as their most powerful voice.[4] As a public intellectual, Said discussed contemporary politics and culture, literature and music in books, lectures, and articles. Biography Early life Edward and his sister Rosemarie (1940) At school Said described his childhood as lived "between worlds", the worlds of Cairo and Jerusalem, until he was twelve.[19] In 1947, he attended the Anglican St. David Lewis (philosopher) Henri Maldiney.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Henri Maldiney

Henri Maldiney, né le à Meursault en Côte-d'Or et mort le 6 décembre 2013[1] à Montverdun (dans la Loire) à l'âge de 101 ans, est un philosophe français. Biographie[modifier | modifier le code] Philosophie[modifier | modifier le code] Nourrissant sa réflexion de la psychiatrie comme lieu d'expression de l'humain, il a influencé en retour nombre de psychiatres, de philosophes et d'artistes dont certains furent de ses amis (Docteur Jean Oury, Prof.

Penseurs grecs

Józef Maria Bocheński. Théophraste. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théophraste

Selon Théophraste, l’ambition légitime du savant est de parvenir, malgré les obstacles et les difficultés, à énoncer les causes de ce qu’il constate et analyse, à quoi il ne parvient qu’en manifestant à l'égard des théories générales une attitude critique qui le conduit à accumuler les observations, recourir à l’analogie et construire de nouvelles hypothèses, si c’est pertinent[3] ; l’aporie dans l’utilisation d’une théorie impose la recherche[4].

Il faut exhorter les hommes à acquérir plutôt de la science qu'à compter sur les richesses. Il est typique de Théophraste de retrouver plusieurs explications, et de tenter de distinguer les circonstances dans lesquelles elles ont été élaborées. Wilhelm Reich. Alfred Schütz. Hildegarde de Bingen. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hildegarde de Bingen

Hildegarde de Bingen (en allemand : Hildegard von Bingen), née le à Bermersheim vor der Höhe près de Alzey (Hesse rhénane) et morte le à Ruppertsberg (près de Bingen), est une religieuse bénédictine mystique, compositrice et femme de lettres franconienne du XIIe siècle[1]. Le 10 mai 2012, le pape Benoît XVI étend le culte liturgique de sainte Hildegarde à l'Église universelle, dans un processus connu sous le nom de « canonisation équipollente », ou canonisation équivalente. Le 28 mai 2012, Benoît XVI annonce la proclamation d'Hildegarde de Bingen comme Docteur de l'Église, qui a eu lieu le 7 octobre 2012[2],[3], faisant d'elle la quatrième femme Docteur de l'Église après Catherine de Sienne, Thérèse d'Avila et Thérèse de Lisieux.

Eugen Fink

Alfred North Whitehead. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alfred North Whitehead

Alfred North Whitehead (1861-1947) est un philosophe, logicien et mathématicien britannique. Biographie[modifier | modifier le code] Son premier grand ouvrage porte sur les mathématiques, A Treatise on Universal Algebra (de) with applications (1898). Il propose de retrouver une unité dans l'algèbre tout comme on a cherché une unité dans les différentes géométries non-euclidiennes (Hilbert, Les fondements de la géométrie). Il se rapproche de Russell qui a été son élève et tous deux publient les Principia Mathematica. Bertrand Russell. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bertrand Russell

Pour les articles homonymes, voir Russell. Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes. Søren Kierkegaard. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Søren Kierkegaard

Kierkegaard vers 1840. Søren Kierkegaard, selon l'état civil Søren Aabye Kierkegaard (ˈzøːr ̩n ˈkikəɡɔːr), né le et mort le à Copenhague, est un écrivain, théologien protestant et philosophe danois, dont l’œuvre est considérée comme une première forme de l'existentialisme. Biographie[modifier | modifier le code] Gottlob Frege. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gottlob Frege

Friedrich Ludwig Gottlob Frege (né le à Wismar – mort le à Bad Kleinen) est un mathématicien, logicien et philosophe allemand, créateur de la logique moderne et plus précisément du calcul propositionnel moderne : le calcul des prédicats. Il est en outre considéré comme l'un des plus importants représentants du logicisme. C'est à la suite de son ouvrage Les Fondements de l'arithmétique, où il tente de dériver l'arithmétique de la logique, que Russell lui a fait parvenir le paradoxe qui porte son nom. Néanmoins Frege n'entendait nullement réduire le raisonnement mathématique à sa seule dimension logique.

Willard Van Orman Quine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Quine. Comme l’écrit Diego Marconi, « la pensée de Quine a été un des facteurs qui a déterminé l’évolution du courant principal de la philosophie anglo-saxonne depuis le néo-positivisme jusqu’à l’ample et variée koiné, désignée sous le nom de “philosophie analytique”[1] ». En logique mathématique il est principalement connu pour avoir produit une théorie des ensembles alternative appelée New Foundations. George Dickie. Arthur Danto. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Arthur Coleman Danto, né le et mort le , est un philosophe et critique d'art américain. Bien qu'il ait écrit sur de nombreux sujets (philosophie de l'action, philosophie de l'histoire et philosophie de la connaissance), il est principalement connu pour ses travaux en esthétique.

Nelson Goodman. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Goodman. Biographie[modifier | modifier le code] Diplômé de Harvard en 1928, il y poursuivit une thèse de philosophie soutenue en 1941. Parallèlement, il géra une galerie d'art à Boston. Son expérience en tant que marchand d'art explique son penchant vers le domaine de l'esthétique, où sa contribution est mieux reconnue qu'en logique et en philosophie analytique. Il enseigna à l'université de la Pennsylvanie, durant la période 1946-1964, et compta parmi ses étudiants Noam Chomsky et Hilary Putnam. On lui doit d'avoir hautement contribué dans Langages de l'art à la réflexion esthétique et plus précisément, à la théorie des systèmes symboliques ainsi qu'au questionnement sur la fonction et l'essence de l'art — à cet égard, sa thèse s'écarte significativement des théories développées notamment par Ernst Cassirer ou Erwin Panofsky.

Francisco Suárez. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Suárez. Francisco Suárez. Thomas d'Aquin. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Thomas d'Aquin (né en 1224/1225 au château de Roccasecca près d'Aquino, en Italie du Sud, mort le à l'abbaye de Fossanova près de Priverno dans le Latium), est un religieux de l'ordre dominicain, célèbre pour son œuvre théologique et philosophique. Considéré comme l'un des principaux maîtres de la philosophie scolastique et de la théologie catholique, il a été canonisé le [1], puis proclamé docteur de l'Église par Pie V, en 1567 et patron des universités, écoles et académies catholiques, par Léon XIII en 1880. Il est également un des patrons des libraires. Il est aussi qualifié du titre de « Docteur angélique ».

Thomas Samuel Kuhn. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Kuhn. Thomas Samuel Kuhn, né le à Cincinnati, Ohio, mort le à Cambridge, Massachusetts, est un philosophe des sciences et historien des sciences américain. Il s’est principalement intéressé aux structures et à la dynamique des groupes scientifiques à travers l’histoire des sciences. Il est le promoteur d'une interprétation de l'histoire des sciences selon laquelle le développement historique des théories est discontinu ; pour rendre compte de ce processus il reprend, à Alexandre Koyré notamment, le concept de révolution scientifique et introduit celui, devenu classique, de changement de paradigme (paradigm shift en anglais).

Biographie[modifier | modifier le code] Richard Rorty. Thorstein Veblen. George Herbert Mead. John Dewey. Max Weber. Hannah Arendt. Raymond Aron. Michel Crozier. Alexis de Tocqueville. Adam Smith. Edmund Burke. Friedrich Hayek. Thomas Malthus. Max Stirner. Ludwig Feuerbach. Claude Henri de Rouvroy, comte de Saint Simon. Friedrich Engels. Karl Marx. Mikhaïl Bakounine. Edmund Husserl. Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling. Georg Wilhelm Friedrich Hegel. Johann Wolfgang von Goethe. Johann Gottfried von Herder. Jean-Jacques Rousseau.

Denis Diderot. Voltaire. Jean Bodin. Carl Schmitt. Thomas Hobbes. Blaise Pascal. Baruch Spinoza. Nicolas Malebranche. Gottfried Wilhelm Leibniz. René Descartes. Hermann von Helmholtz. Baltasar Gracián. Wilhelm Scherer. René Schérer. Wilhelm Dilthey.