background preloader

Notions & concepts ( Ψ )

Facebook Twitter

Mesmerize. Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

mesmerize

Anglais[modifier] Étymologie[modifier] Du nom du médecin allemand Franz-Anton Mesmer, fondateur de la théorie du magnétisme animal (ou mesmérisme) Verbe[modifier] mesmerize (États-Unis)/(Royaume-Uni) ou mesmerise (Royaume-Uni)

Concepts-notions

Théories. Analyse transactionnelle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Analyse transactionnelle

Cet article présente des problèmes multiples. En psychologie, l'analyse transactionnelle, appelée aussi AT, est une théorie de la personnalité, des rapports sociaux[1] et de la communication. Créée dans les annéees 1950 par le médecin psychiatre et psychanalyste Éric Berne[2], elle postule des « états du Moi » (Parent, Adulte, Enfant), et étudie les phénomènes intrapsychiques à travers les échanges relationnels de deux personnes ou plus, appelés « transactions ». L'analyse transactionnelle vise à permettre une prise de conscience ainsi qu'une meilleure compréhension de « ce qui se joue ici et maintenant » dans les relations entre deux personnes et dans les groupes.

L'analyse transactionnelle propose des grilles de lecture pour la compréhension des problèmes relationnels ainsi que des modalités d'intervention pour résoudre ces problèmes. L'exploration de la personnalité peut se réaliser à 2 niveaux (p. 5 à 14)[3] : Dans l'exemple de M. Exemple : Syndrome de Stockholm. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Syndrome de Stockholm

Le syndrome de Stockholm désigne un phénomène psychologique observé chez des otages ayant vécu durant une période prolongée avec leurs geôliers et qui ont développé une sorte d'empathie, de contagion émotionnelle vis-à-vis de ceux-ci, selon des mécanismes complexes d'identification et de survie. Le terme « syndrome de Stockholm » a été créé par le psychiatre Nils Bejerot en 1973, mais le mécanisme était déjà bien connu et avait été décrit, entre autres, par des psychanalystes comme Sandor Ferenczi – qui parle d'« identification à l'agresseur » – comme modalité psychique d'adaptation à toutes sortes de situations traumatiques[1], ou par Janine Puget[2].

Ce comportement paradoxal et apparemment incompréhensible, qu'on retrouve notamment chez les victimes de prises d'otages, a également été décrit et analysé en 1978 par le psychiatre américain Frank Ochberg, en relation avec un fait divers. Le fait divers à l'origine[modifier | modifier le code]

Maslow's hierarchy of needs

Systematic desensitization. Systematic desensitization, also known as graduated exposure therapy is a type of behavior therapy used in the field of psychology to help effectively overcome phobias and other anxiety disorders.

Systematic desensitization

More specifically, it is a form of counter conditioning, a type of Pavlovian therapy developed by South African psychiatrist, Joseph Wolpe. In the 1950s, Wolpe discovered that the cats of Wits University could overcome their fears through gradual and systematic exposure.[1] The process of systematic desensitization occurs in three steps. The first step of systematic desensitization is the identification of an anxiety inducing stimulus hierarchy. The second step is the learning of relaxation or coping techniques. When the individual has been taught these skills, he or she must use them in the third step to react towards and overcome situations in the established hierarchy of fears.

フラッディング:心理学用語集. Schéma (psychologie cognitive) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Schéma (psychologie cognitive)

Pour les articles homonymes, voir Schéma. En psychologie cognitive, les schémas sont des représentations mentales abstraites qui résument de façon structurée des événements, des objets, des situations ou des expériences semblables. Les schémas, stockés en mémoire à long terme, permettent d'analyser, de sélectionner, de structurer et d'interpréter des informations nouvelles. Ils servent donc en quelque sorte de modèle, de cadre (pour reprendre l'expression équivalente utilisée en intelligence artificielle) pour traiter l'information et diriger les comportements. Dans le modèle du contrôle de l'action de Norman et Shallice (1980), les schémas sont des routines (=action rodées et habituelles), exécutées automatiquement à partir d'indices internes ou environnementaux. La notion de schéma trouve des applications en psychologie pathologique et en psychologie du travail.

Portail de la psychologie. Electra complex. Background[edit] Electra and Orestes, matricides In forming a discrete sexual identity (ego) a girl's decisive psychosexual experience is the Electra complex—daughter–mother competition for possession of father.[9] It is in the phallic stage (ages 3–6), when children become aware of their bodies, the bodies of other children, and the bodies of their parents that they gratify physical curiosity by undressing and exploring each other and their genitals—the erogenous center—of the phallic stage; thereby learning the physical differences between "male" and "female" and the gender differences between "boy" and "girl".

Electra complex

When a girl's initial sexual attachment to mother ends upon discovering that she has no penis, she then transfers her libidinal desire (sexual attachment) to father and increases sexual competition with her mother. L'inquiétante étrangeté. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'inquiétante étrangeté

L'inquiétante étrangeté (Das Unheimliche en allemand) est un concept freudien. L'essai, paru en 1919 et traduit en français par Marie Bonaparte, analyse le malaise né d'une rupture dans la rationalité rassurante de la vie quotidienne. D'après sa correspondance avec Sándor Ferenczi dans une lettre datée du 12 mai 1919, Freud déclare avoir exhumé un vieux travail. Les notes en bas de page indiquent que son ouvrage Totem et Tabou était déjà paru.

La date exacte de cette première version n'est pas connue. Unheimlich dans la littérature germanophone[modifier | modifier le code] Leopold von Sacher-Masoch emploie « unheimlich » pour qualifier l'impression faite par Nadeshda, comtesse Baragreff, sur le héros, Henryk Tarnow, dans la nouvelle L'Amour de Platon[3].