background preloader

M Y T H O L O G Y

Facebook Twitter

Hydre de Lerne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hydre de Lerne

Pour les articles homonymes, voir Hydre. L’Hydre de Lerne (en grec ancien Λερναία Ὕδρα / Lernaía Húdra) est une créature de la mythologie grecque : tuer l'Hydre de Lerne constitue le deuxième des douze travaux d'Héraclès. Déroulement du combat[modifier | modifier le code] Fragment de jarre italiote à figures rouges montrant Héraclès contre l'hydre de Lerne. Italie du Sud, -375/-340 Le monstre est décrit de façon différente selon les versions. Léto. Muses. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Muses

Pour les articles homonymes, voir Muse. Dans la mythologie grecque, les Muses (grec Μοῦσαι / Moûsai) sont les neuf filles de Zeus et de Mnémosyne. Étymologie[modifier | modifier le code] S'il est établi que leur nom (sing. Μοῦσα [ˈmoːˌsa]) reflète un ancien *montya, l'étymologie de cette dernière forme reste incertaine. Mythe[modifier | modifier le code] Dans l’Iliade et l’Odyssée, Homère invoque une Muse, sans doute Calliope, peut-être Erato, pour raconter l'histoire de la guerre de Troie et du retour d'Ulysse à Ithaque à la fin de la guerre en deux textes (comparables à Guerre=Vies de désespoir (Iliade) et Paix=Vie d'espérance (Odyssée)) qui parlera par sa voix : "Chante par ma voix, Ô Muse, l’Homme aux nombreuses ruses qui tant et tant fût brimbalé, après la mise à sac de l’Acropole sacrée de Troie" ;

Mount Helicon - Wikipedia. Mount Helicon (Ancient Greek: Ἑλικών; Modern Greek: Ελικώνας) is a mountain in the region of Thespiai in Boeotia, Greece,[1] celebrated in Greek mythology.

Mount Helicon - Wikipedia

With an elevation of 1,749 metres (5,738 ft), it is located approximately 10 kilometres (6 mi) from the north coast of the Gulf of Corinth. Greek mythology[edit] In his Aitia, Callimachus recounts his dream in which he was young once more and conversed with the Muses on Helicon.[3] There had been a temple built on Helicon in their honor which contained statues of these Muses,[4] and in his Metamorphoses the Roman poet Ovid writes of Minerva visiting the muses on Mount Helicon.[5] In Hesiod's Theogony Helicon was mentioned: "From the Heliconian Muses let us begin to sing, Who hold the great and holy mount of Helicon, And dance on soft feet about the deep-blue spring.

Moires. Omphalos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Omphalos

Copie romaine de l'omphalos de Delphes. Hécatonchires. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hécatonchires

Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Par la suite on les retrouve mêlés (notamment Briarée) à plusieurs légendes où ils interviennent pour restaurer l'ordre sur l'Olympe. Briarée est l'un des cinq géants cités par Dante dans la Divine Comédie[1]; enchaîné dans les Enfers, il y est représenté comme malfaisant, alliant la ruse et la raison à la force. Dans la culture populaire[modifier | modifier le code] Cet article contient une ou plusieurs listes. Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture. Sources[modifier | modifier le code] Égide. Épiméthée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Épiméthée

Pandore offrant la boite à Épiméthée. Épiméthée est le créateur des animaux : alors que Zeus s’apprêtait à faire apparaître la Lumière, il fallait embellir les divers éléments terrestres, or Épiméthée supplia qu'on le laisse faire, il répartit fort bien les qualités et défauts parmi les animaux, si bien qu'à la fin, il ne restait plus rien pour l'homme, qui se trouva donc nu et faible[5]. Prométhée et Épiméthée s'opposent, ils représentent deux aspects de la réflexion: la prévoyance et l'étourderie.

Après avoir combattu Zeus par deux fois, Prométhée comprend qu'il y a danger à accepter un présent des dieux. Bellérophon. Bellérophon reçoit Pégase des mains d'Athéna Héros corinthien, Bellérophon (Βελλεροφόντης) fils de Glaucos (ou de Poséidon) répondait à l'origine au nom de Hipponoos; sa mère était la fille du roi de Mégare, Nisos, qui s'appelait soit Eurymédé soit Eurynome.

Bellérophon

Après le meurtre involontaire de son frère (Déliadès), ou suivant d'autres récits, d'un noble Corinthien tyran de son état, nommé Belléros, il dut s'expatrier et se retira à la cour de Praetos, roi de Corinthe en prenant le nom de Bellérophon. Sténébée (ou Antéia), femme du prince, l'accusa faussement d'avoir tenté de la séduire parce qu'il avait refusé ses avances. Praetos qui ne voulut pas s'attirer le courroux des Erinyes en le tuant lui-même, envoya le héros à Iobatès, son beau-frère, roi de Lycie, avec des tablettes scellées disant de le faire périr.

Bellérophon et Pégase par Tiepolo © Palais Labia à Venise Iobatès lui ordonna de combattre Chimère, persuadé qu'il succomberait dans cette lutte. Chimère d'Arezzo du IVème Av.

Termini