background preloader

Judéité

Facebook Twitter

Tsedaka. Haskala. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Haskala

Introduction[modifier | modifier le code] De nombreux historiens définissent la période de la Haskala comme le commencement d'une nouvelle ère dans l'histoire du peuple juif. L'introduction de la Haskala au sein des communautés juives de Diaspora marque les prémices de la modernisation des Juifs, dont les premiers à adhérer aux idées de ce mouvement sont les Juifs allemands. Ce dernier s'étend par la suite au reste de l'Europe occidentale comme orientale. Les idées de la Haskala atteignent également les communautés d'Afrique du Nord et celles des pays musulmans au XIXe et début du XXe siècle. Bava Metzia - Wikipedia. Bava Metzia (Talmudic Aramaic: בבא מציעא, "The Middle Gate") is the second of the first three Talmudic tractates in the order of Nezikin ("Damages"), the other two being Bava Kamma and Bava Batra.

Bava Metzia - Wikipedia

Originally all three formed a single tractate called Nezikin (torts or injuries), each Bava being a Part or subdivision. Mezouzah. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mezouzah

Cet article ou cette section concernant les Juifs et le judaïsme doit être recyclé. () Discutez des points à améliorer en page de discussion. Une réorganisation et une clarification du contenu est nécessaire. Tsitsit. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tsitsit

Le tsitsit ou tsitsit (tzitzis ou tsitsis selon la prononciation ashkénaze; hébreu biblique: ציצת; hébreu mishnaïque: ציצית) sont des "franges" ou "tresses" façonnées au coin des vêtements, souvent retrouvées sur les bords du Talit. Les Juifs observants portent des vêtements munis de tsitsit afin de se conformer à une prescription biblique. Tsedaka. Azazel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Azazel

Selon d'autres sources, Azazel proviendrait du terme « azel » qui signifie retirer, azazel signifierait alors retirer entièrement (voir le Brown–Driver–Briggs Hebrew Lexicon[3]). La traduction hébraïque en grec de la Septante soutient cette interprétation. Gesenius dans sa Grammaire hébraïque partage la même opinion [4]. Par contre, selon le lexique Strong, Azazel signifie simplement « bouc émissaire »[5]. Talit. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Talit

Le talit (judéo-araméen : טלית « habit », prononcé talit en hébreu moderne, talith dans certaines communautés séfarades, talèth dans celles d’Afrique du Nord, talis, tolis ou talès en hébreu ashkénaze) est un vêtement à quatre coins, propre au judaïsme, dont chaque coin est, en vertu de la prescription biblique, pourvu de franges. L’usage distingue le talit gadol (grand talit), châle généralement fait de laine dont les juifs adultes s’enveloppent pour la prière, et le talit katan (petit talit), pièce textile le plus souvent portée au-dessous des vêtements dès le plus jeune âge. Le talith, un commandement[modifier | modifier le code] Le commandement prescrivant de porter les tsitsit (franges) est donné dans les passages suivants de la Torah : « Et l'Éternel dit à Moïse : Parle aux Enfants d'Israël et dis-leur qu'ils se fassent, de génération en génération, des tsitsit aux bords de leurs vêtements… » — Nombres, 15:37-41.

Golem, la légende de l'Homme. Échelle de Jacob (Bible) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Échelle de Jacob (Bible)

Les anges montent l'échelle de Jacob. Sculpture sur la façade ouest de l'Abbaye de Bath. « Jacob quitta Beer-Sheva, et s'en alla vers Haran. Il arriva en ce lieu et y resta pour la nuit car le soleil s'était couché. Prenant une des pierres de l'endroit, il la mit sous sa tête et s'allongea pour dormir. Après quoi, Jacob nomma le lieu Béthel (littéralement : Maison de Dieu). Les commentaires juifs classiques offrent plusieurs interprétations de l'échelle de Jacob :

Mikvé. 613 Commandements. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

613 Commandements

Pour un article plus général, voir Mitzvah. 613 commandements (hébreu : תרי"ג מצוות Tarya"g mitzvot) sont, selon la tradition rabbinique, contenus dans la Torah. La tradition selon laquelle le Pentateuque comporterait 613 prescriptions apparaît à l’ère des docteurs du Talmud et leur décompte précis à l’ère des gueonim. Aux azharot, pièces liturgiques énumérant chacune selon son inspiration les commandements, font suite les Sifrei Hamitzvot qui les cataloguent.

Le plus célèbre d’entre ceux-ci, composé par Moïse Maïmonide, suit une distribution arbitraire tandis que le Sefer Hahinoukh les agence selon les lections hebdomadaires. Pourquoi 613 ? La tradition des 613 mitzvot a été développée par Rabbi Simlaï : « Rabbi Simlaï a dit : 613 commandements furent donnés à Moïse, 365 "tu ne feras pas", égales au nombre de jours dans l'année solaire, et 248 "tu feras", correspondant aux membres du corps. La judéité a-t-elle toujours été matrilinéaire? - Etude & Valeurs. Question : Moïse a épousé la fille d’un prêtre non-juif.

La judéité a-t-elle toujours été matrilinéaire? - Etude & Valeurs

Et, bien qu’il semble qu’elle se soit convertie plus tard, elle n’était pas juive au moment où Moïse l’a prise pour épouse, bien qu’elle ait pu adhérer à sa foi et à ses convictions. En revanche, les enfants de Moïse étaient clairement juifs.