background preloader

Droits fondamentaux & questions de société

Facebook Twitter

Bon gouvernement

Démocratie, démocratisation et les élections. CRIMES CONTRE L HUMANITE (genocide) Développement durable (Objectifs du millénaire) Territorialisation... (colonie) Le droit de la guerre (dont arme nucléaire) Revolte . action . contestation . greve . manifestation. Propos sur les Droits de l'Homme. Institutions. Principe de fraternité.

B) - La protection constitutionnelle des libertés. H) - Droit au procès équitable. I) - Egalité Les Organes de traité des droits de l'homme. ETHIQUe & DIGNITé.

Ressources LPLF

G) - Liberté contractuelle. PREPARATION DES SUJETS. The Response | The Official Movie Website. 10 | 2016. Nul n'est censé ignorer la loi. La séparation des pouvoirs  <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation. </p> Élaborée par Locke (1632-1704) et Montesquieu (1689-1755), la théorie de la séparation des pouvoirs vise à séparer les différentes fonctions de l’État, afin de limiter l’arbitraire et d’empêcher les abus liés à l’exercice de missions souveraines. Si cette théorie est souvent invoquée dans les régimes démocratiques, elle a été plus ou moins rigoureusement mise en pratique.

La France a, pour sa part, développé sa propre conception de la séparation des pouvoirs, fondée sur la limitation des attributions de l’autorité judiciaire à l’égard de la puissance publique. La théorie classique La théorie classique de la séparation des pouvoirs distingue trois fonctions principales au sein des différents régimes politiques : – la fonction d’édiction des règles générales constitue la fonction législative ; – la fonction d’exécution de ces règles relève de la fonction exécutive ; Freedom House. Key Findings With populist and nationalist forces making significant gains in democratic states, 2016 marked the 11th consecutive year of decline in global freedom. There were setbacks in political rights, civil liberties, or both, in a number of countries rated “Free” by the report, including Brazil, the Czech Republic, Denmark, France, Hungary, Poland, Serbia, South Africa, South Korea, Spain, Tunisia, and the United States. Of the 195 countries assessed, 87 (45 percent) were rated Free, 59 (30 percent) Partly Free, and 49 (25 percent) Not Free.

The Middle East and North Africa region had the worst ratings in the world in 2016, followed closely by Eurasia. Overview Essay Populists and Autocrats: The Dual Threat to Global Democracy By Arch Puddington and Tyler Roylance The troubling impression created by the year’s headline events is supported by the latest findings of Freedom in the World. Worst of the Worst Freedom in the World 2017 by Score Freedom in the World 2017 by Aggregate Score. Enquête sur l’accès aux droits Volume 1 - Relations police / population : le cas des contrôles d'identité | Défenseur des Droits. Art/Styles and movements. Computer rendering of a photograph in the style of five well-known paintings: The Shipwreck of the Minotaur by J.M.W. Turner, 1805; The Starry Night by Vincent van Gogh, 1889; Der Schrei by Edvard Munch, 1893; Femme nue assise by Pablo Picasso, 1910; and Composition VII by Wassily Kandinsky, 1913.

From Gatys et al 2015: 5. An annotated index of styles and movements in modern and contemporary art[1] worldwide. The page brings together some 350 art styles and movements from the 1860s until today. Introduction[edit] Art historians have debated the limits and bias of style analysis and classification for decades.[2] Despite that, the style remains "inseparable from working concepts of art and its history"[3], while its relevance is now being reaffirmed in an unsuspected way--as a database column in an ever-growing number of art collections. Entries are structured in the following way: The term under which a given style, movement, ism or school came to be established. Major events. Media. David Irving jailed for Holocaust denial. The British revisionist historian and Nazi apologist David Irving was today sentenced to three years in prison after he admitted denying the Holocaust. An eight-member jury at a court in Vienna convicted Irving, 68, a few hours after it began its deliberations on the first day of his trial.

Irving had pleaded guilty to denying the Holocaust in two speeches on a visit to Austria in 1989, but said at the trial that he had later changed his views. The speeches included a call for an end to the "gas chambers fairy tale", and claims that Adolf Hitler had helped Europe's Jews and that the Holocaust was a myth. Irving told the court today he had revised his opinion after seeing the personal files of Adolf Eichmann. Speaking in German, he told the court he now accepted that the Nazis had killed millions of Jews. At one stage, while giving evidence, he expressed sorrow for "all the innocent people" who died during the war.

Irving appeared shocked as the sentence was read out. List of landmark court decisions in the United States. The following is a partial list of landmark court decisions in the United States. Landmark decisions establish a significant new legal principle or concept or otherwise substantially change the interpretation of existing law. Such a decision may settle the law in more than one way: distinguishing a new principle that refines a prior principle, thus departing from prior practice without violating the rule of stare decisis;establishing a "test" or a measurable standard that can be applied by courts in future decisions.

In the United States, landmark court decisions come most frequently from the Supreme Court. United States courts of appeals may also make such decisions, particularly if the Supreme Court chooses not to review the case or if it adopts the holding of the lower court, such as in Smith v. Individual rights[edit] Discrimination based on race and ethnicity[edit] Discrimination based on sex[edit] Discrimination based on sexual orientation[edit] Birth control and abortion[edit] Town of Castle Rock v. Gonzales. United States Supreme Court case Castle Rock v. Gonzales, 545 U.S. 748 (2005),[1] is a United States Supreme Court case in which the Court ruled, 7–2, that a town and its police department could not be sued under 42 U.S.C. § 1983 for failing to enforce a restraining order, which had led to the murder of a woman's three children by her estranged husband.

Background synopsis[edit] Restraining order and police inaction[edit] United States District Court for the District of Colorado[edit] Gonzales filed suit in the United States District Court for the District of Colorado against Castle Rock, Colorado, its police department, and the three individual police officers with whom she had spoken under 42 U.S.C. § 1983,[2] claiming a federally protected property interest in enforcement of the restraining order and alleging "an official policy or custom of failing to respond properly to complaints of restraining order violations. " Opinion of the Court[edit] Stevens' dissent[edit] Response[edit]

Accords d'Helsinki. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les accords d’Helsinki, dont la discussion débute le 3 juillet 1973[1], sont signés le 1er août 1975 à Helsinki (Finlande) par 35 États, dont les deux grands (l’Union soviétique et les États-Unis), le Canada et tous les États européens à l’exception de l’Albanie et d’Andorre. Ce texte (qui n’est pas un traité au sens juridique du terme) marque la fin de la première Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE)[2].

On croit à une tentative de rapprochement entre les deux blocs mais en réalité, Brejnev voulait éloigner les pays d'Europe Occidentale des États-Unis en les englobant dans la CSCE qui serait une rivale de l'OTAN. Articles[modifier | modifier le code] La Déclaration sur les principes régissant les relations entre les États participants (aussi connu comme le « Décalogue ») a énuméré les 10 points suivants : États signataires[modifier | modifier le code] Dans l’ordre alphabétique : Bibliographie[modifier | modifier le code]

Charte 08. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Charte 08 (chinois : 零八宪章 ; pinyin : Língbā Xiànzhāng) est un manifeste publié le 10 décembre 2008 et signé par plus de 303 intellectuels chinois et militants des droits de l'homme pour promouvoir la réforme politique et le mouvement démocratique chinois dans la République populaire de Chine[1]. Liu Xiaobo en est l'un des auteurs, voire l'auteur principal[2],[3]. Liu Xiaobo a reçu le prix Nobel de la paix en 2010 et se trouve emprisonné depuis 2009[4]. Préambule de la Charte 08[modifier | modifier le code] « Cette année est celle du centenaire de la constitution chinoise, elle est également le soixantième anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme, le trentième anniversaire de l’apparition du « Mur de la démocratie » et le dixième anniversaire de la signature par la Chine du Pacte international des droits civiques et politiques des Nations Unies.

Contenu de la Charte 08[modifier | modifier le code]

Thème : Justice / effectivité

Les animaux. Thème : Matière pénale. Atteinte à la démocratie - élection. Thème : Monde des affaires. GUERRE & PAIX. Thème : Détention / punir / torture. Ecologie (environnement sain, changement climatique, diversité biologique et obligation envers le futur) Religion. Esclavage. Pour la CEDH, un employeur peut ouvrir les fichiers non identifiés « privés » d’un salarié. Mercredi 28 février 2018 Dans un arrêt du 22 février 2018, la Cour européenne des droits de l’homme a confirmé qu’un employeur peut consulter les fichiers d’un salarié, en son absence, s’ils ne sont pas identifiés comme étant privés.

Le salarié avait pourtant utilisé les termes « données personnelles » très proches du mot « personnel » lié à la jurisprudence de la Cour de cassation. Mais la CEDH s’est appuyée sur la charte de l’utilisateur qui tolère un usage personnel ponctuel et raisonnable de la messagerie et de l’internet, à condition que les informations à caractère privé soient identifiées précisément comme « privé » dans Outlook et dans les répertoires. La Cour européenne a donc estimé que la cour d’appel d’Amiens, confirmée en cassation, n’avait pas excédé son pouvoir d’appréciation en jugeant que l’employeur avait régulièrement ouvert les fichiers du salarié et avait ainsi jugé que la radiation de cet employé des cadres n’était pas disproportionnée.

Les armes

Pauvreté. Thème : Interdiction de la discrimination. Thème : Opinions , croyances, conscience, pensée et religion (LAICITE) BIOETHIQUE. Folie - troubles psychologiques. Viol, attouchement et abus sexuel. Discrimination (sur l'identité de la personne/groupe) Thème : Parents et enfants. Thème : Expulsion / lib d'aller & venir. Les enjeux de société dans l'UE. Diversité culturelle. Drogue & droit. Famille (homoparentale, adoption...) Avortement. Sur la fin de vie / euthanasie.

Education. TRAHISON. Droit humanitaire & crime contre l'humanité. FAVORITSIME. Handicapé - troubles psycho. Ressources^energie. Bonheur et souffrance. Préjugés. Impôt. La liberté religieuse, la démocratie & le vivre ensemble. DANGER - RISQUE (guerre)