background preloader

Novels

Facebook Twitter

Livres

Reproduction. Au moment où il embarque dans un avion pour Pékin un homme, l’étudiant de chinois, se trouve pris dans un étrange imbroglio avec son ancienne professeur de chinois.

Reproduction

Arrêté et interrogé, il se met à exposer une série de préjugés racistes et sectaires contre les noirs, les arabes, les juifs, les homosexuels, les pauvres, les gros… Ce personnage paranoïaque apparaît comme un des produits de notre époque : lecteur de magazines, blogueur et producteur de commentaires vitupérant en majuscules, aux connaissances encyclopédiques pêchées dans Wikipedia, il incarne un archétype anti-intellectuel qui se développe sur l’espace du Net. Il étudie le chinois pour pouvoir, dit-il, faire partie des cadres dominants lorsque la Chine aura envahi le Brésil. Laissé seul dans un bureau, il va entendre à travers la cloison une voix féminine qui s’adresse au commissaire. Tout commence quand l’étudiant de chinois décide d’apprendre le chinois. Salon du livre de Paris. Salon du livre de Paris. Salon du livre de Paris. Salon du livre de Paris. Salon du livre de Paris. Salon du livre de Paris. Les mémorables. La photo était là sur l’étagère tout en haut de la bibliothèque de son père.

Les mémorables

Un groupe d’hommes et de femmes autour d’une table de restaurant et parmi eux ses parents, l’éditorialiste lucide et la comédienne étrangère. Lorsque la CBS lui commande un documentaire revisitant les mythes de la révolution des Œillets, Ana Maria réalise que tous les acteurs du coup d’État qui renverse la dictature se trouvent sur cette photo.

En compagnie de deux journalistes aussi jeunes qu’elle, elle les retrouve et, au fil de son enquête, découvre l’effet du passage du temps non seulement sur ces héros, mais aussi sur la société portugaise. Survivants d’un temps oublié, les personnages de la photo essaient de recréer ce qu’a été l’illusion révolutionnaire, et le difficile chemin vers la démocratie. Le regard des jeunes gens sur les protagonistes d’une histoire que personne ne veut plus entendre réécrit cruellement leur épopée. Bienvenue au paradis. Après trente ans d’exil à Paris, Andrés revient au Chili.

Bienvenue au paradis

Madeleine, sa compagne parisienne, lui a offert son billet en l’informant qu’elle le quitte pour un joueur de bandonéon, excellent danseur de tango. Au paradis chilien il est accueilli avec un barbecue succulent et du pisco, il va manger à satiété pour soigner sa nostalgie mais va mal digérer ce que lui révèle l’histoire de la famille, reflet de la nouvelle société chilienne. Hanoï. Alex est mère célibataire, elle essaie de concilier les études et le travail dans une épicerie asiatique.

Hanoï

Elle vient d’une lignée de femmes vietnamiennes qui ont aimé des Américains, d’abord pendant la guerre du Viêtnam puis aujourd’hui à Chicago, où Alex a toujours vécu sans jamais avoir mis les pieds à Hanoï. Fils d’une mère mexicaine et d’un père brésilien, David est passionné de jazz, il joue de la trompette et le futur devrait s’ouvrir à lui sans cette nouvelle inattendue : il est atteint d’une maladie au stade terminal. Felix J. Palma - La carte du temps.

Voilà un auteur espagnol qui promet.

Felix J. Palma - La carte du temps

Et voilà un gros roman qui m'a globalement bien plu. J'ai eu la sagesse d'attendre quelques jours pour écrire mon billet et heureusement. Si le roman m'a séduite, il n'est pas exempt de défauts et maladresses pour autant. Or, ce sont ces détails qui m'ont agacée durant les premiers jours qui ont suivi ma lecture, de sorte que mon avis aurait été plus négatif si je n'avais attendu. Et puis en parcourant à nouveau les pages pour lister les noms des personnages importants, il m'est apparu que le plaisir de la lecture était plus vivace que les menus défauts du roman. Joey goebel - blue gene. C’est comme si Sarah Palin tombait enceinte de George Bush et accouchait du Big Lebowski.

joey goebel - blue gene

Reste à imaginer la suite. A 30 ans et deux romans déjà traduits, dont Torturez l’artiste, Joey Goebel conforte dans l’idée que la littérature américaine a encore quelques sales gosses à son arc, une série de trublions prêts à en découdre avec l’ordre établi. Ex-chanteur dans un groupe de punk, critique musical et scénariste, ce jeune auteur culotté érige dans Blue Gene un portrait décapant de l’Amérique des disparités sociales.

Le décor du livre est une ville ouvrière du Middle West "d’environ cinquante mille habitants, soit trois McDonald’s". Bienvenue au pays des rednecks : ses Walmart, ses banques à tous les coins de rue, son marché aux puces. Et voilà comment un loser aux cheveux gras se retrouve à la table d’une famille de conservateurs catho-intégristes s’étant mis en tête de briguer le Congrès. Evidemment, rien ne se passera comme prévu. Jasper Fforde - La tyrannie de l'arc en ciel. Marco Mancassola La vie sexuelle des super heros. Beaux, jeunes et invincibles.

Marco Mancassola La vie sexuelle des super heros

Ils étaient les pourfendeurs du mal, les gardiens de la paix. Ils faisaient régner la justice à Manhattan. Umberto Eco - Le cimetiere de Prague. Stephen L. Carter - Palace Council.