background preloader

Définitions / Principes

Facebook Twitter

« C'est quoi un fab lab ? » [Alexandre Korber] • Fab lab en bibliothèque : Exemples et mode d’emploi. Qu’est-ce qu’un fab lab ? Comment mettre en place ce nouveau type de lieu partagé ? Un espace public numérique peut-il aujourd’hui faire évoluer une partie de ces activités en fab lab ? À ces questions, Marie D. Martel, bibliothécaire à la Ville de Montréal par un article sous la forme d’un dossier qui se pose la question de la création de fab labs en bibliothèques : Fab Lab : La prochaine révolution en bibliothèque, faites-la vous-mêmes! Fab lab : passer de l’âge de l’accompagnement à l’âge du faire numérique L’experte revient sur les différentes périodes technologiques vécues par les bibliothèques (et les lieux d’accès et d’accompagnement à l’informatique et à l’Internet) : l’âge de l’accès et de la formation et désormais l’âge de la participation (ou l’âge du faire numérique).

Fab lab : mode d’emploi Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : International Tags: bibliothèque, créativité, EPN, fablab, Innovation, lieux partages. La charte des FabLab. Afin de porter l’appellation de « FabLab », la structure doit entre autres respecter la charte des FabLab, mise en place par le MIT. Le logo des FabLab La charte Qu’est-ce qu’un Fab Lab ? Les Fab Labs sont un réseau mondial de laboratoires locaux, qui dopent l’inventivité en donnant accès à des outils de fabrication numérique. Qu’est-ce qu’il y a dans un FabLab ?

Un FabLab mutualise un ensemble de ressources permettant de fabriquer à peu près tout ce que l’on veut et de diffuser des connaissances, des savoir-faire et des projets. Que fourni le réseau des Fab Labs ? Une assistance opérationnelle, d’éducation, technique, financière et logistique au delà de ce qui est disponible dans un seul lab. Qui peut utiliser un Fab Lab ? Les Fab Labs sont disponibles comme une ressource communautaire, qui propose un accès libre aux individus autant qu’un accès sur inscription dans le cadre de programmes spécifiques. Quelles sont vos responsabilités ? Sécurité Fonctionnement Connaissances. Comment un Fab-Lab peut favoriser un renouveau pédagogique ? L’un des usages des Fab-Labs est la création d’une approche pédagogique expérimentale. Bien souvent l’apprentissage s’inscrit dans une perspective déductive dans laquelle la leçon précède l’exercice.

Le Fab-Lab peut permettre d’entrer dans un autre cycle pédagogique ou l’expérience tactile engage d’abord un processus d’action, de motivation et d’idéation. L’intégration de séquences pédagogiques dans un Fab-Lab peut contribuer à accélérer l’apprentissage par la conjugaison de plusieurs phénomènes ci-après présentés : Tout d’abord rappelons qu’un Fab-Lab peut être appréhendé comme un espace intentionnel de création équipé de machines. En conclusion une expérience dans un Fab-Lab offre une possibilité de réinterpréter son rapport aux savoirs.

Les Fab labs en bibliothèque : nouveaux tiers lieux de création. Depuis leur origine, les bibliothèques se sont assez patiemment adaptées aux vagues des nouveaux médias se succédant afin de partager l’information dont les usagers avaient besoin. Notamment pour cette raison : des citoyens informés sont les piliers de la démocratie. Les bibliothèques ont évolué à travers l’âge de l’accès (et ce n’est pas terminé), l’âge de la formation et, maintenant, voici que survient l’âge de la participation. Dans ce contexte, les bibliothèques se redéfinissent en tant que projet de curation et de création. L’âge de la participation correspond aussi au moment où l’accès aux ressources numériques tend à faire décroître les superficies nécessaires pour le stockage des collections.

À ce rythme, aura-t-on encore longtemps l’opportunité d’être un vecteur de participation si les environnements physiques disparaissent ? Petit rappel d’un longue histoire : L’âge de l’accès et de la formation Internet n’est qu’un des derniers nés de la sélection culturelle des médias. 1. 2. Dossier Fab Lab. Pages S'abonner Archives Les Fabs-Lab sont en train de se développer en Europe après 10 ans d'existence aux USA.

Ce dossier récapitule les articles parus dans le blog sur ce sujet. Qu'est ce qu'un Fab Lab Comment un Fab Lab fait bouger l'innovation par Eychenne Comment les Fab Las participent au renouveau pédagogique Comment un lab permet le renouvellement de l'apprentissage Comment s'articulent Labs et bibliothéques Comment développer les compétences des animateurs de Fab Lab Le Fab Lab un incubateur d'apprenance #Innover, #Apprendre. Fab lab. Un fab lab (contraction de l'anglais fabrication laboratory, litt. « laboratoire de fabrication ») est un tiers-lieu de type makerspace[1] cadré par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) et la FabFoundation[2] en proposant un inventaire minimal[3] permettant la création des principaux projets fab labs, un ensemble de logiciels et solutions libres et open-sources, les Fab Modules[4], et une charte de gouvernance, la Fab Charter[5].

Pour être identifié en tant que fab lab par la FabFoundation, il faut passer par plusieurs étapes[6] et il est possible de suivre une formation à la Fab Academy[7]. Les fab labs sont réunis en un réseau mondial très actif, d'après son initiateur Neil Gershenfeld[8]. Historique[modifier | modifier le code] Neil Gershenfeld a commencé en explorant comment le contenu de l'information renvoie à sa représentation physique, et comment une communauté peut être rendue plus créative et productive si elle a - au niveau local - accès à une technologie.

Introduction aux FabLabs. Une révolution technologique est en marche, le bouleversement FabLab. Avant d’explorer sur ce blog les innombrables facettes et implications de ce changement encore relativement confidentiel, cet article est l’occasion d’essayer de présenter à tous ce qui n’est souvent que pas ou peu connu. Alors au fond: C’est quoi un Fab Lab? Les geeks du MIT En général on commence l’histoire des Fab Labs par son créateur au nom de volcan Islandais: Neil Gershenfeld. Ce respectable professeur de cette respectable institution du MIT, qui est l’équivalent américain de la respectable école polytechnique en France, est d’abord le directeur du Centre des Bits et des Atomes. Il faut dire que les avancées technologiques de ces dernières années lui ont rendu possible cette tentative.

Le modèle : L’imprimante Bref, en quelque mot, l’idée c’est de mettre à disposition de tout à chacun les machines qui permettent de créer (presque) n’importe quoi. L’institution : Le FabLab Le retour aux open sources Like this: