background preloader

Somsom

Facebook Twitter

59 Banques d'images gratuites. Toute image trouvée sur Internet et que vous pouvez télécharger est gratuite et vous pouvez en faire ce que vous voulez pour un usage privé, il est donc inutile de se poser la question.

59 Banques d'images gratuites

Puis-je utiliser telle ou telle photo que j’ai trouvée sur Internet? Réponse : oui. Oui à partir du moment où l’usage de la photo est strictement privé (répétition volontaire). CFPPA Nyons - Plantes aromatiques. Le Medialab de Cécile » Les agités de l’hyperlocal. Alors qu’en France se lancent timidement des sites ou des blogs d’informations locales, aux Etats-Unis, «hyperlocal» est devenu le mot le plus tendance parmi les journalistes web.

Le Medialab de Cécile » Les agités de l’hyperlocal

Là où le blog Gothamist, qui couvre tout New York (Manhattan, Brooklyn, Queens, etc), est local, ces nouveaux venus se concentrent par exemple uniquement sur Manhattan, voire sur un quartier de Manhattan. A terme, la plupart de ces médias espèrent devenir des exemples du «Think Global, Act Hyperlocal»: ce n’est pas un site qui fera leur succès, mais le développement d’une armée de sites hyperlocaux déclinables aux Etats-Unis ou, pourquoi pas, dans le monde. Ces derniers mois, j’ai pu rencontré à Columbia trois responsables de sites hyperlocaux très différents. On a parlé business models, journalisme citoyen et web. Patch, de Google à AOL Le directeur de la rédaction Brian Farnham est venu recruter à l’école avec deux de ses rédacteurs locaux.

The Local, le blog hyperlocal du New York Times. L’avenir est à une information locale de qualité en ligne. Presse et réseaux sociaux. Les décodeurs : Toute l'actualité sur Le Monde.fr. Journalistes qui tâtent un peu des outils modernes - Community. Les 25 blogs et sites médias incontournables de la rentrée. C'est la rentrée pour de bon.

Les 25 blogs et sites médias incontournables de la rentrée

Les critères d’un contenu facebookable. Crédit: Flickr/CC/dkalo Il y a les titres «Google friendly».

Les critères d’un contenu facebookable

Maintenant, il y a les contenus «facebookables». Encore un mot anglais que j’aurais pu ajouter au jargon des journalistes en ligne. Selon le dictionnaire urbain, cet adjectif signifie que le contenu vaut la peine d’être publié sur Facebook et peut générer de l’intérêt auprès des 500 millions de membres et quelques du réseau social. Alors que le réseau social de Mark Zuckerberg vient de lancer une page intitulée Journalists on Facebook, de la même façon que Twitter répertorie les meilleures pratiques journalistiques, il faut croire qu’il y a une audience, sur Facebook, intéressée par la consommation d’informations.

Du côté des journalistes 2.0. Comment la PQR se débrouille-t-elle sur le web. En 2011 aux DNA, « il y avait moins de 500 personnes qui étaient abonnées à la version web, pour 30 à 40 000 visiteurs uniques par jour », rapporte Matthieu Mondoloni.

Comment la PQR se débrouille-t-elle sur le web

Aujourd'hui, on compte 2 000 abonnés exclusivement web, 40 000 abonnés au journal qui consultent régulièrement leur espace premium et 90 000 visiteurs uniques par jour. En 2008, seulement 5 % des abonnés à la version papier de Paris Normandie accédaient à leur espace premium en ligne. Si ce chiffre date un peu, une étude M@rsouin (Mesure et analyse des usages numérique) de 2011 sur « la presse quotidienne régionale face aux enjeux du numérique » en France et plus particulièrement en Bretagne arrive à la conclusion suivante : « Le lectorat de l’édition papier est enclin à un plus fort attachement territorial, une fidélité à ce format plus fortement marquée dans les petites villes.

Il se compose majoritairement de personnes âgées de 50 ans et plus et d’individus ayant un niveau d’études inférieur à BAC +4. Le palmarès de la presse régionale sur les réseaux sociaux. Tous les médias sont désormais présents sur les réseaux sociaux.

Le palmarès de la presse régionale sur les réseaux sociaux

Tous ? Oui, tous, même les quotidiens régionaux, même si tous ne sont pas au même niveau de performance. La Boîte à outils du journaliste web - Nicolas Becquet. Dessous).

La Boîte à outils du journaliste web - Nicolas Becquet

Visify: créer un mini site sous la forme d’un CV express et design en quelquesclics. Il est également possible de paramétrer une courte vidéo qui donne unaperçu de son activité sur les réseaux. On se demande pourquoi ce servicen’est pas encore payant! Découvrezmon compte. 20 outils gratuits pour fouiller le web à la recherche d’informations.

Une simple recherche Google ne résume pas le journalisme web.

20 outils gratuits pour fouiller le web à la recherche d’informations

Une multitude de services gratuits, souvent très simples d’utilisation, peuvent faciliter et accélérer vos recherches en ligne. Note : Ce billet n’aborde pas la recherche d’infos sur les réseaux sociaux, qui fera l’objet d’un prochain post. Journalisme 3.0. Des millions de photos historiques libres de droits disponibles sur Flickr. 35 000 peintures à télécharger gratuitement (et légalement) 35 000 tableaux de grands maîtres en format numérique haute définition.

35 000 peintures à télécharger gratuitement (et légalement)

C'est ce que vous pouvez télécharger sur le site de la National Gallery of Art de Washington DC, rapporte OpenCulture.com. Au menu, des Van Gogh, des Gauguin, des Rembrandt, des impressionnistes comme Monet et ses nénuphars, Manet, Cézanne et ses maisons de Provence, Degas et ses danseuses, Renoir etc. 59 Banques d'images gratuites. Réseaux sociaux journalisme. A SUIVRE !!