background preloader

Référentiels

Facebook Twitter

Et pourtant, ils enseignent... Le « curriculum réalisé » de l'information-documentation. Introduction : le contexte de l'étude L'occasion qui nous est donnée par ce 10ème congrès de reprendre le fil du projet didactique de l'information-documentation amène inéluctablement à regarder un peu en arrière pour apprécier le chemin parcouru. Et bien qu'il faille accepter l'idée que ce projet soit encore « embryonnaire » [Gardiès et Venturini, 2005], il importe d'attester de ses assises pour assurer son développement, notamment au moment où l'institution pousse en force une éducation aux médias et à l'information (EMI). Cette perspective historique, qui relie inévitablement le projet didactique au processus de professionnalisation des professeurs documentalistes, vient d'être magistralement tracée par l'une des fondatrices du projet, Françoise Chapron [Chapron, 2015] en avant-propos de ce congrès, aussi nous ne nous y attarderons pas davantage.

Des freins à la didactisation De la pédagogie documentaire à la didactique de l'information-documentation Et pourtant, ils enseignent... [APDEN] Intitulé du métier La circulaire n°2017-051 du 28 mars 2017 relative aux missions des professeurs documentalistes abroge la circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 définissant les missions des “personnels exerçant dans les CDI” (B.O. n°12 du 27 mars 1986) et instaure l’intitulé officiel du métier de “professeur documentaliste”, en lieu et place de tout autre, conformément aux dispositions statutaires du décret n°2014-940 du 20 août 2014 et de sa circulaire d’application, qui définissent désormais le statut des professeurs documentalistes au sein de dispositions communes à celles de leurs homologues des autres disciplines. Ainsi, nous vous conseillons de : Statut Le professeur documentaliste est, sans ambiguïté, un enseignant, en termes de droit professionnel. Les textes officiels qui régissent la profession le définissent clairement : Obligations de service Heures d’enseignement Domaine d’enseignement Participation à l’évaluation Politique documentaire "Bon fonctionnement du CDI" Manuels scolaires.

Parcours

Maj Matrice Emi TraAmdoc Toulouse. Les contenus de l'EMI. Nous avons choisi de proposer une lecture des contenus possibles en EMI en nous référant à des documents français, belges et canadiens et à partir de la définition des médias que proposent Smedt et Fastrez [28]. Ils s'appuient sur la notion de litteratie [29] pour définir une litteratie médiatique englobant les aspects informationnels, techniques et sociaux, ce qui nous paraît être la seule voie pour penser ce nouvel enseignement.

Nous tenterons donc de dégager systématiquement les trois dimensions dans les documents que nous utilisons. Le cadre français Les propositions du CLEMI En France le CLEMI propose depuis déjà plusieurs années un référentiel [30] identifiant pour trois paliers de la scolarité obligatoire (fin CE1, fin CM2, fin 3ème) les connaissances, capacités et attitudes organisées en 5 domaines : 1. Prendre conscience de sa propre relation à l'univers médiatique.2. Le référentiel reflète les dimensions informationnelles et sociales. Le cadre belge Le cadre canadien. Éducation aux médias et à l'information.

Matrice et cycle3 240116 1 546419. Projet academique 2018 2021 amiens. Programmes du lycée - Programmes de l'enseignement général de la voie professionnelle. Lycée professionnel - Présentation de la formation. Des nouveautés pour l'enseignement professionnel à la rentrée 2017 500 nouvelles formations en lycées professionnels pour les métiers d'avenir Un travail conjoint engagé avec les régions (en charge de la carte des formations) permet l'ouverture, à la rentrée 2017, de 500 nouvelles formations ciblées sur les métiers de demain et les métiers en tension, du CAP au BTS ainsi que des formations complémentaires répondant à une logique d'insertion professionnelle et à un élargissement de compétences attendu dans certains secteurs (numérique, bâtiment, équipements industriels, sécurité, etc.). 500 nouvelles formations professionnelles pour les métiers d'avenir.

En savoir plus sur les 500 nouvelles formations professionnelles pour les métiers d'avenir Un accompagnement renforcé vers la poursuite d'études des lycéens professionnels en BTS Les diplômes et les formations Des points communs avec les autres voies de formation Comme tous les lycées, le lycée professionnel vise l'obtention du baccalauréat. Referentiel_B2i_lycee_2013_07_282046.pdf. MENH1506031C. Les décrets n° 2014-940 et n° 2014-941 du 20 août 2014 prévoient, dans un cadre juridique rénové, de nouvelles dispositions consacrant réglementairement à la fois les obligations réglementaires de service (ORS) et l'ensemble des missions des enseignants exerçant dans les établissements publics d'enseignement du second degré.

Ces dispositions nouvelles complètent les dispositions générales actuellement présentes dans les statuts particuliers de chacun des corps enseignants du second degré, qui précisent notamment que ces enseignants « participent aux actions d'éducation, principalement en assurant un service d'enseignement [...] Dans ce cadre, ils assurent le suivi individuel et l'évaluation des élèves et contribuent à les conseiller dans le choix de leur projet d'orientation. » Ces dispositions entrent en vigueur à la rentrée scolaire 2015, à l'exception des dispositions concernant l'enseignement en éducation prioritaire, entrées en vigueur dès la rentrée scolaire 2014.

Francais 44245. [APDEN] Intitulé du métier La circulaire n°2017-051 du 28 mars 2017 relative aux missions des professeurs documentalistes abroge la circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 définissant les missions des “personnels exerçant dans les CDI” (B.O. n°12 du 27 mars 1986) et instaure l’intitulé officiel du métier de “professeur documentaliste”, en lieu et place de tout autre, conformément aux dispositions statutaires du décret n°2014-940 du 20 août 2014 et de sa circulaire d’application, qui définissent désormais le statut des professeurs documentalistes au sein de dispositions communes à celles de leurs homologues des autres disciplines.

Ainsi, nous vous conseillons de : Statut Le professeur documentaliste est, sans ambiguïté, un enseignant, en termes de droit professionnel. Les textes officiels qui régissent la profession le définissent clairement : Obligations de service Heures d’enseignement Domaine d’enseignement Participation à l’évaluation Politique documentaire "Bon fonctionnement du CDI" Manuels scolaires.

Circulaire de mission des professeurs documentalistes : les différents regards possibles... LTC : Qu'attendiez-vous de cette nouvelle circulaire ? Est-elle à la hauteur de vos attentes ? « On ne sort de l’ambiguïté qu’à ses dépens », dit le célèbre dicton du Cardinal de Retz. C’est peu dire que l’ancienne circulaire de 1986, qui a défini le cadre d’exercice des professeurs documentalistes pendant plus de trente ans, témoignait d’une certaine ambiguïté sur leurs missions, propice à toutes les interprétations, à toutes les conceptions du métier.

Cette ambiguïté, voire ce flou des missions, qui n’a jamais permis de trancher entre les deux approches du CDI (gestion documentaire vs pédagogie, pour dire vite), a longtemps pesé sur la profession. Mais elle a aussi laissé de grandes marges de manœuvre sur le terrain, et permis à beaucoup de professeurs documentalistes de se lancer dans la formation et de créer un début de didactique de l’information. Sur tous ces points, Pascal Duplessis, l’APDEN et d’autres collègues ont déjà fait des analyses très fines et très pertinentes 2. Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986. Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 Texte adressé aux recteurs, aux inspecteurs d'académie et aux chefs d'établissement. Références : circulaire n° 77-070 du 17 février 1977 et circulaire n° 79-174 du 9 mai 1979 RLR 523-3b (cédérom 1999-3)BO n°12, 27 mars 1986 La mise en œuvre, dans les collèges et les lycées, d'une rénovation pédagogique qui tienne compte à la fois des objectifs et des contenus des nouveaux programmes, du recours à de nouvelles technologies notamment dans le domaine de l'audiovisuel et de l'informatique, de la nécessité d'ouverture des établissements sur le monde et la société, implique une contribution accrue des centres de documentation et d'information.

Les établissements d'enseignement technologique et professionnel doivent tirer parti dans des conditions analogues aux autres établissements des ressources de ces centres. 1. Il prend, par ailleurs, toutes initiatives opportunes pour amener progressivement les élèves à : 2. 3. 4. Circulaire de missions n°13 du 30 mars 2017. Cette circulaire abroge la circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 définissant les missions des « personnels exerçant dans les CDI », B.O. n° 12 du 27 mars 1986.

Conformément à l'arrêté du 1er juillet 2013 relatif au référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation, les professeurs documentalistes exercent leur activité dans l'établissement scolaire au sein d'une équipe pédagogique et éducative dont ils sont les membres à part entière. À ce titre, ils partagent les missions communes à tous les professeurs et personnels d'éducation. Ils ont également des missions spécifiques. Ils ont la responsabilité du centre de documentation et d'information (CDI), lieu de formation, de lecture, de culture et d'accès à l'information. 1- Le professeur documentaliste, enseignant et maître d'œuvre de l'acquisition par tous les élèves d'une culture de l'information et des médias La mission du professeur documentaliste est pédagogique et éducative.

MENE1707568C. Préambule En 2012, la France a fait le choix de s'engager en faveur de la jeunesse et la refondation de l'École est devenue alors l'une des priorités de l'action publique. Cinq ans après, l'engagement, la volonté de tous les acteurs du système éducatif ont permis d'atteindre cet objectif. Pour construire une école qui offre les mêmes chances à tous, les actions nécessaires ont été engagées avec détermination. Priorité à l'école primaire, réforme du collège, rénovation des enseignements et de l'évaluation des acquis des élèves, renforcement de la formation des enseignants et personnels d'éducation, refondation de l'éducation prioritaire, renforcement de l'attractivité de l'enseignement professionnel, mise en place des parcours éducatifs ou encore développement du numérique éducatif : l'ensemble de ces mesures sont nécessaires pour permettre à chaque élève de construire progressivement un parcours cohérent, souple et sécurisé répondant à ses besoins et à ses aspirations. 1. 1.1. 1.2. 1.3.

Référentiel de compétences des métiers du professorat et de l'éducation. Article 1 - La liste des compétences que les professeurs, professeurs documentalistes et conseillers principaux d'éducation doivent maîtriser pour l'exercice de leur métier est précisée à l'annexe du présent arrêté. Article 2 - L'arrêté du 12 mai 2010 portant définition des compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d'éducation pour l'exercice de leur métier est abrogé. Toutefois ses dispositions demeurent applicables aux personnels enseignants et d'éducation stagiaires, lauréats des concours de recrutement ouverts antérieurement au 1er septembre 2013. Article 3 - Le présent arrêté entre en vigueur le 1er septembre 2013. Article 4 - Le secrétaire général, le directeur général de l'enseignement scolaire et les recteurs sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 1er juillet 2013 Ce référentiel de compétences vise à Sont ainsi définies : 1. 2. 3. Géographie de l'École, douzième édition, 2017. Rédactrice en chef : Cécile Métayer Trente-neuf fiches thématiques apportent de nombreuses informations, sous forme d’indicateurs cartographiés et de courtes analyses, sur l’environnement économique, social et familial des élèves, le contexte scolaire, les moyens et ressources humaines mis en œuvre ainsi que sur les parcours scolaires et les résultats. Deux dossiers approfondissent, sous forme d’analyses, certains des thèmes traités par les fiches. Le premier, réalisé par le service statistiques académique du rectorat de Clermont-Ferrand, propose une étude de la mixité sociale des collèges de Clermont-Ferrand à la rentrée 2013.

Elle vise à quantifier l’importance des rôles joués par la ségrégation résidentielle et les contours de carte scolaire, par la scolarisation dans le privé, la scolarisation à proximité du domicile ou encore la carte des formations spécifiques. Chiffres-clés illustrant quelques disparités territoriales France métropolitaine et DOM L'environnement économique et social. Enseigner plus explicitement cr. Projet EMI cycles 2 et 3 decembre 2016 690054. Cadre de reference des competences numeriques 690478.