background preloader

Mode et archi et design

Facebook Twitter

Cuir de caractère par Läetitia Fortin. Läetitia Fortin, designer produit et matière, nous a contacté pour nous présenter son projet « Cuir de caractère » issu de multiples rencontres. On a été séduits par sa réflexion et le rendu ! Ce que dit Läetitia sur ce projet: « C’est la rencontre entre le cuir et moi, entre le savoir faire manuel et les outils numériques, entre l’unique et la série. L’origine du projet est le constat suivant : dans la filière du cuir français, en raison de variations de surfaces (rides, changements de teinte…) et de variations mécaniques (liées à la respiration et aux mouvements de l’animal), seulement 10% des cuirs sont considérés de premier choix. Pour la grande majorité des acteurs de la filière, la valeur du cuir dépend principalement du degré de « perfection » d’une peau, un critère paradoxal compte tenue de la nature vivante du cuir.

Le classement et le système de valorisation des peaux m’a amenée à m’interroger sur les critères de beauté et de qualité du cuir aujourd’hui. Pin It Pin It Pin It. The Bride par Studio mammalampa. Le studio de design mammalampa a créé une collection de luminaires nommée The Bride. Conçue à partir de papier, cette collection présente ce matériau traditionnel, dans une conception inhabituelle. La lumière obtenue à travers le papier vous plonge dans une aura de légèreté, créant une lampe aérienne, comme si elle n’était pas soumise à la loi de la gravité. Entièrement fait à la main, chaque luminaire a sa propre personnalité, caractérisée par le modèle unique dans lequel le tisserand a ajouté sa touche personnelle ! Pour en savoir plus sur le Studio mammalampa, cliquez ici.

Pin It Pin It Pin It Pin It Pin It. Layers Cloud Chair par Richard Hutten. Le designer hollandais Richard Hutten vient de présenter à la Milan Design Week 2014, un fauteuil coloré fait de 545 couches empilées de toile de Kvadrat. Nommée Layers Cloud Chair, l’assise célèbre l’un des textiles les plus emblématiques de la marque Kvadrat, la Divina. En utilisant 840 m² de ce tissu emblématique, il évoque le pigment de roche que l’on retrouve dans le paysage du désert de l’Arizona. Layers Cloud Chair prend part à l’exposition de Kvadrat à Milan, où 22 designers internationaux ont été invités à réinterpréter le tissu. Photographies par Kvadrat. Pin It Pin It Pin It Pin It.

Kvadrat: textiles et technologies. Kvadrat – Textiles. Qui se cache derrière les installations textiles des frères Bouroullec ? La réponse: Kvadrat, une compagnie danoise spécialisée dans le textile de haute-qualité pour l’aménagement et l’architecture. Entre art contemporain et design, l’entreprise Kvadrat s’associe à des architectes et des designers de renoms pour créer des tissus techniques étonnants. Garantis 10 ans, pour réduire notamment l’impact écologique, les tissus Kvadrat se déclinent pour résister au temps, isoler du son ou séparer les pièces.

Mur textile créé par les frères Bouroullec avec les tissus Kvadrat. Constance Rubini et Jean-Baptiste Fastrez. Hans Meir Aichen et Katrin Sonnleitner. Tissus Kvadrat – Échantillons. Raw Edges Studio (avec tissus Kvadrat). Sofa resembles magic carpet to lull people into sleep. Mar 09, 2014 sofa resembles magic carpet to lull people into sleep sofa resembles magic carpet to lull people into sleep shortlisted for the LEXUS design award, co-hosted by designboom in collaboration with the japan design association NPO. the ‘magic carpet’ is a japanese submission that embodies the competition’s theme of ‘curiosity’. resembling a flying rug, the sofa’s wave-like form was designed to help lull a person into sleep. the project was based on engaging the human spirit with an object that would intrigue one to look further and discover more, combining both emotions with intellectual will. the process for developing ‘the magic carpet’ involved experimenting with different shapes and sizes using paper models to combine both comfort and an ever-lasting sense of ’curiosity’ to anyone who takes a seat.

‘my aim was to create an embodiment of ‘curiosity,’ allowing one to explore different seating positions, tingling the investigative spirit.’ says the magic carpet designer. Chanel, le marketing avant tout. Pour l'automne/hiver 2014-2015, Karl Lagerfeld transforma le Grand Palais en immense supermarché, où les créations de saison eurent bien du mal à rivaliser avec les produits de grande consommation estampillés Chanel...

Entre innombrables iPads/iPhones/iPods, compte Twitter dédié à son animal de compagnie et blog Chanel constamment mis à jour, Karl Lagerfeld est un homme vivant avec son temps. Prenant place au coeur d'un supermarché rempli de produits "Coco" au packaging photogénique, son dernier show fut ainsi pensé pour s'assurer une visibilité massive sur les réseaux sociaux. Exténués et blasés par un mois de fashion weeks, les invités de Karl ne se firent d'ailleurs pas prier pour profiter de la récréation offerte par ce dernier : tels une nuée d'enfants surexcités s'abattant sur un buffet de confiseries, les happy few conviés au Grand Palais immortalisèrent à tout va le contenu des rayons du "Chanel Shopping Center", inondant de clichés Twitter et Instagram.

Rojkind architects explore a hexagonal dynamic facade with the liverpool department store. Mar 02, 2014 rojkind architects explore a hexagonal dynamic facade with the liverpool department store rojkind architects explore a hexagonal dynamic facade with the liverpool department storeall images courtesy of rojkind arquitectos stay tuned for images of the finished building coming soon. ‘liverpool department store – insurgentes’ by rojkind arquitectos, mexico city, mexico view from street levelimage © rojkind arquitectos image © rojkind arquitectos turning the cornerimage © rojkind arquitectos modelimage © rojkind arquitectos exploded axonometric of the facadeimage © rojkind arquitectos facade assembly diagramimage © rojkind arquitectos project info: ‘liverpool department store – insurgentes’ by rojkind arquitectos, mexico city, mexico design indaba conference 2014 danny hudson I designboom.

Le mobilier textile de Meike Harde. Meike Harde – Collection London. Pour la designer allemande Meike Harde, il n’y a qu’un seul mot d’ordre: la douceur. Imaginez un monde où tout notre mobilier serait doux et confortable. Fini l’armoire normande de la grand mère, place aux meubles textiles, modulables et aux couleurs gourmandes.À 26 ans à peine, Meike Harde possède déjà une esthétique et une signature bien établie. Pour créer des objets uniques, elle étudie d’abord leur fonction puis l’associe à une matière textile qui lui correspond. Et pour ajouter une nouvelle difficulté à sa créativité, Meike Harde s’est aussi imposé la contrainte de travailler uniquement avec des tissus unis qu’elle dispose de façon à créer des motifs avec la matière même. Quand le design, la conceptualisation et l’esthétique se mélangent: on obtient de l’incroyablement beau.

Meike Harde – Collection Carpe Diem. Meike Harde – Collection Zieharsofika. Cool with Wool par Aud Julie Befring. Je vous présente ce tabouret baptisé Cool with Wool, réalisé par la designer norvégienne Aud Julie Befring. Inspiré par les agneaux dans les champs au printemps, ce tabouret coloré fait en bouleau et laine feutrée permet à l’acheteur d’adapter les boules colorées à son envie. Pour en savoir plus sur Aud Julie Befring, cliquez ici Photos © Aud Julie Befring Pin It Pin It Pin It. Object 12-1. S’inspirant de l’architecture gothique et de la cathédrale de Šibenik datant de 1536, la designer Croate Matija Čop crée des vêtements à géométrie variable en mousse.

Composés d’éléments modulables indépendants, ces vêtements ne comportent ni couture ni colle. Ils peuvent être démontés et recomposés selon une toute autre configuration. Une approche inventive de la mode. Hussein Chalayan. Hussein Chalayan – Collection « After Words » – Automne 2009. Robe table en bois. Hussein Chalayan fait partie de ses ovnis de la mode comme le duo Viktor & Rolf, la maison Martin Margiela, ou encore Jean Paul Gaultier.

Entre art et architecture, le designer turc pense le vêtement comme un objet modulable, sculptural et animé. Tour à tour, il donne un caractère utilitaire ou fonctionnel à l’habit et joue avec les matières et les volumes pour créer des pièces uniques. Souvent présentées lors de défilés de mode organisés en véritable happening, ses créations étonnent toujours par la singularité des matières travaillées et l’imagination sans borne dont elles font preuves. Hussein Chalayan – Collection « After Words » – Automne 2009 – Robe table encastrable. Hussein Chalayan – Collection « Before Minus Now » – Été 2000. Hussein Chalayan – Collection « Before Minus Now » – Été 2000. Hussein Chalayan – Collection « One hundred and eleven » – Été 2007. Tara Donovan. Gobelets en polystyrène Née en 1969 à New York, cette artiste américaine s’inspire d’objets du quotidien pour créer d’imposantes installations toutefois empruntes d’une grande délicatesse.

Assiettes en carton, gobelets en polystyrène, rouleaux de scotch sont ses matériaux de départ. Elle part toujours d’un élément unique qu’elle démultiplie pour obtenir ces formes biomorphiques rappelant la nature. Sa démarche s’inscrit dans le mouvement actuel de l’art génératif. Elle fait partie de ces artistes qui nous rappellent qu’en changeant de point de vue, la beauté est présente partout autour de nous. « It is not like I’m trying to simulate nature. Ce n’est pas comme si je cherchais à imiter la nature.

Mur en pailles de plastique Pailles de plastique Épingles de couture Assiettes en carton Stalagmites de boutons. Motifs architecturaux. Lightmos Thonglor par Architectkid L’architecture est un domaine qui explore énormément le motif. Au delà de l’aspect pratique, les architectes se sont toujours interrogés sur la dimension esthétique et lien avec la technique. L’architecture contemporaine se permet d’explorer de nouvelles formes, de nouvelles textures, en jouant sur la transparence, la lumière. Ces énormes masses de béton et d’acier deviennent alors de magnifiques objets esthétiques emprunts de légèreté et de poésie. Le lien avec la composition de motifs textiles est très proches dans les jeux de compositions, de couleurs, de textures, de superpositions ou encore de pliages.

Tout est question d’échelle finalement! Quelques exemples en image : Aqua Tower par Studio Gang Architects (Chicago) Airspace, Studio Faulders (Tokyo) Pavillon Kumiko par Cube Me. Dentelle urbaine. Conçu par le studio de design néerlandais Demakersvan, le magnifique projet Lace Fence nous propose une nouvelle lecture du mobilier urbain. Les traditionnels grillages deviennent de magnifiques surfaces dentelées, et les motifs possibles sont infinis. Une belle transposition de la construction textile à l’échelle architecturale. Pixel. Papier Peint … Extérieur. Wall&Decò – Collection 2012: OUT ! Et si on mettait du papier peint à l’extérieur de la maison ?

C’est ce que propose la compagnie italienne Wall&Decò. Avec sa nouvelle collection de papier peint nommée OUT! , le papier peint habille désormais les murs extérieurs de la maison. Graphique, coloré ou trompe l’oeil, il est maintenant possible de transformer notre environnement in and out, en choisissant parmi une large gamme de motifs. Un coup à faire palir les voisins ! Tex Glass®