background preloader

Lecture des ados

Facebook Twitter

Prévention de l'illettrisme et élève en difficulté de lecture : des pratiques pédagogiques, pratiques de lecture, pratiques d'écriture. Culture écrite et décrochage. La formation a été introduite par Patrick Picard, directeur du centre Alain Savary, qui a rappelé que 250 000 élèves sortent de l'école sans maîtriser les compétences qui leur permettent de s'insérer professionnellement et socialement.

Culture écrite et décrochage

Sylvie Martin Dametto, chargée d'études au centre Alain Savary, a indiqué qu'une partie de cette formation s’appuierait sur les premiers résultats de recherche sur le décrochage dans le réseau ÉCLAIR du collège V. Schoelcher à Lyon. Les professionnels de ce collège ont participé à la préparation de la formation et animeront des ateliers. Stéphane Kus, chargé d'études au centre Alain Savary, invite à s'appuyer sur les connaissances des chercheurs et l'expérience des enseignants pour interroger les pratiques et les fonctionnements ordinaires de l'École en éducation prioritaire.

Écouter l'introduction (10 min) "Culture(s) écrite(s) et décrochage(s), problèmes didactiques et pédagogiques" Conférence d'Yves Reuter.  Lettres : Manuel numérique et lecture cursive. Beaucoup d’élèves mauvais lecteurs font une erreur sur la nature même de l’acte de lecture.

 Lettres : Manuel numérique et lecture cursive

A leurs yeux, lire ne consiste qu’à déchiffrer un à un une succession de mots puis à en comprendre le sens. Bien évidemment, ce décodage est nécessaire et doit être le plus rapidement possible automatisé mais les bons lecteurs savent que le travail ne s’arrête pas là et qu’au-delà des mots, il faut construire le sens global du texte, et par là même, le message adressé par l’auteur. Ce scénario a donc pour but de répondre avec les élèves à une question trop souvent laissée de côté : Qu’est-ce que lire ? Pour ce faire, c’est le manuel numérique en ligne qui a été choisi comme support afin de rendre le découpage de l’œuvre plus aisé, les documents plus lisibles et favoriser le travail de repérage des éléments de compréhension. I- Le contexte pédagogique. Lire au lycée professionnel. Dansloeildulecteur.free.fr/documents/lecture_ado.pdf. Ados : zéro de lecture ?

Les études récentes sont formelles : bien souvent, arrivé à l'adolescence, un jeune abandonne le livre.

Ados : zéro de lecture ?

Déplacement des centres d'intérêt ? Internet et autres écrans ? Explication d'un phénomène qui n'est pas sans paradoxe. LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Catherine Simon Francine et Léa sont des prodiges. Toutes les études sociologiques le disent : arrivés à l'adolescence, les jeunes "décrochent", les livres leur tombent des mains. Menée auprès de 4 000 jeunes, interrogés tous les deux ans, de 2002 à 2008 (à 11 ans, 13 ans, 15 ans, puis 17 ans), cette enquête pionnière a fait l'objet d'un commentaire éclairant des sociologues Christine Détrez et Sylvie Octobre, publié dans Lectures et lecteurs à l'heure d'Internet (sous la direction de Christophe Evans, Cercle de la librairie, 2011). Ce phénomène de désaffection est-il nouveau ? Il n'empêche : on vend beaucoup de livres pour les enfants ou les ados ! La faute aux "décrocheurs" ?

Www.oecd.org/fr/edu/apprendre-au-dela-de-l-ecole/48640285.pdf.  Lettres : Développer des compétences de lecture avec une tablette. I- Contexte pédagogique La séquence est menée dans une classe de sixième dotée à titre expérimental d’une tablette numérique, l’Ipad, en classe comme à la maison.La classe est d’un niveau satisfaisant mais rencontre des difficultés d’organisation, de gestion dans le travail.

 Lettres : Développer des compétences de lecture avec une tablette

A ce niveau, la maîtrise de la lecture reste à approfondir. Objectifs : Dans le cadre d’une séquence sur la découverte de la mythologie, il s’agit de créer un livre numérique interactif à partir de la lecture de nouvelles extraites de Petites histoires des expressions de la mythologie de Brigitte Heller de manière à en faciliter l’accès à un public jeune, ou en difficulté de lecture.Le choix de cette œuvre s’est imposé par la possibilité de faire travailler les élèves sur des nouvelles différentes, de développer une compréhension de l’implicite par une meilleure connaissance d’expressions issues du patrimoine culturel mythologique.De plus, des légendes connues sont adaptées à un jeune public.

II- Mise en oeuvre. 48640285.pdf. Peysseri.perso.neuf.fr/PE2003/GFP/Memoires2004GFP07/G.pdf. Www.crdp-montpellier.fr/ressources/memoires/memoires/2000/b/0/00b0105/00b0105.pdf. Que lisent vraiment les ados? Avant, c'était simple: entre 11 et 15 ans, soit on aimait lire, soit non.

Que lisent vraiment les ados?

Et lorsqu'on appartenait à la première catégorie, on avait à la fois un oeil dans la Bibliothèque verte et l'autre qui lorgnait celle de nos parents -où l'on piochait d'autant plus joyeusement qu'elle n'était pas forcément autorisée. Mais ça, c'était avant, il y a longtemps, quand on pouvait également s'entendre dire: "Plutôt que de ne rien faire [= lire un livre], viens m'aider à mettre la table.

" Car depuis une quinzaine d'années, et de manière accrue avec la crise récente et le spectre du chômage, ce que les collégiens entendent, c'est l'injonction: "Lis! " Et, si possible, lis des choses "intelligentes et éducatives". Rares sont les adultes qui n'associent pas la réussite scolaire à une pratique de lecture sérieuse, exerçant dans ce domaine, comme dans beaucoup d'autres, une pression angoissée. >>> Retrouvez notre dossier: "Vivre avec un(e) ado" La lecture, plaisir obligatoire? Gabriella, 11 ans.