background preloader

EMI - EMA

Facebook Twitter

Le Décodex, un premier pas vers la vérification de masse de l’information. « Le Monde » lance un outil pour aider les lecteurs à repérer les sites les moins fiables.

Le Décodex, un premier pas vers la vérification de masse de l’information

Attentats, Brexit, présidentielle américaine et maintenant française… Qu’on l’appelle indifféremment « fake news », propagande, intox ou mensonges, la question de l’information en ligne et de son instrumentalisation à l’heure des réseaux sociaux a beaucoup fait parler en 2015 et 2016. Le flux d’informations est continu, et de plus en plus divers. A l’heure de Facebook, de Twitter et du mobile, s’informer consiste aujourd’hui surtout à savoir trouver des éléments fiables au milieu d’un maelström d’articles, d’images, de vidéos, d’opinions, etc. Avec Les Décodeurs, créé en 2009 sous la forme d’un blog et organisé en rubrique dédiée depuis 2014, Le Monde s’est lancé une mission, celle de la vérification, qu’il s’agisse de propos politiques ou de rumeurs sur le Web.

Une réponse : le Décodex La démarche part d’un constat récurrent : souvent, les lecteurs peuvent être bernés. Ce n’est qu’un début. Un défi pour le monde de l'enseignement : la diffusion d’une culture numérique. Une idée (fausse) circule depuis (trop) longtemps à propos des technologies du numérique à l’école qu’il convient de défaire : selon certains, elles devraient nécessairement permettre à l’élève d’obtenir de meilleurs résultats et d’avoir plus de compétences.

Un défi pour le monde de l'enseignement : la diffusion d’une culture numérique

Cette conception, on a tendance à l’oublier, est en prise avec nos modes de raisonnement et de production intellectuelle qui sont eux-mêmes assujettis à la rationalité capitaliste. Comme la formation aux usages des technologies passe par un nécessaire investissement des établissements de l’enseignement et, par extension, des pouvoirs publics, on fantasme l’idée d’un retour sur investissement. Quelque part, on se met même à l’espérer. Mais à tort. En effet, en quoi un outil – aussi intelligent soit-il – pourrait-il améliorer les compétences intellectuelles des individus ? Un contexte de rupture technique et intellectuelle. Le monde de l’éducation face aux défis des réseaux.

L’éducation en France doit relever deux défis majeurs.

Le monde de l’éducation face aux défis des réseaux

Le premier, c’est enrayer la spirale de l’échec, qui voit régulièrement les scores français baisser dans le classement PISA, reproduisant les élites et les déclassés de l’école. Le second est lié à la citoyenneté, qui risque de s’émietter, se fragiliser pour des jeunes en mal de repères. Face à un monde multipolaire, complexe et désenchanté, Internet propose une constellation informationnelle déréglée, horizontale, où les réseaux sociaux et les moteurs de recherche peuvent à la fois contribuer à une socialisation positive, mais aussi à véhiculer les idéologies les plus dangereuses.

Cela peut creuser des fractures générationnelles et sociales de façon irrémédiable. Ces deux gageures ne sont pas sans attaches l’une avec l’autre. L’innovation pédagogique Non seulement la Finlande se classe en tête de classement (PISA) pour les pays de l’OCDE, mais affiche le moins de variations de résultats entre les écoles.

Un an après les attentats, l’éducation à l’information est plus cruciale que jamais. Tandis que s’achève la semaine mondiale sur l’éducation aux médias et à l’information (EMI), organisée par l’Unesco, la commémoration du 13 novembre 2015 rappelle que les plus jeunes doivent être particulièrement sensibilisés aux informations et aux médias qui les véhiculent.

Un an après les attentats, l’éducation à l’information est plus cruciale que jamais

Les attentats meurtriers du 7-9 janvier, suivis de ceux du 13 novembre, placent l’éducation aux médias et à l’information (EMI), ses compétences et ses valeurs, au cœur des enjeux de démocratie. Le traitement médiatique exceptionnel des attaques requiert un accompagnement pédagogique de même acabit, alors que ces événements ont remis à sa juste place la tentation d’une littératie numérique uniquement instrumentée par l’économie, coupée des enjeux de citoyenneté. Capsules en info-doc et EMI.

Théorie du complot

L’éducation aux médias : outils et repères. Éducation aux médias et à l'information. L'objectif d'une éducation aux médias et à l'information est de permettre aux élèves d'exercer leur citoyenneté dans une société de l'information et de la communication, former des "cybercitoyens" actifs, éclairés et responsables de demain.

Éducation aux médias et à l'information

L'EMI dans la loi de refondation de l'ÉcoleLa loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République dans son chapitre 1er pose parmi les missions de l'École de "développer les connaissances, les compétences et la culture nécessaires à l'exercice de la citoyenneté dans la société contemporaine de l'information et de la communication". Plusieurs articles font mention de cette nécessaire éducation aux médias et à l'information.Intervention en 5 questions de Michel Reverchon-Billot, IGEN-EVSL'éducation aux médias et à l'information, un enjeu citoyen.