background preloader

Mobilité

Facebook Twitter

Aménager la ville pour les piétons, une "révolution urbaine". Date de publication : 20/02/2013 Format : Vu sur le web Parce que la marche à pied reste un bon moyen pour faire des économies, préserver l’environnement et être tenté d’entrer chez un commerçant, de plus en plus de villes lancent des travaux pour élargir les trottoirs ou interdire la circulation aux automobilistes.

Aménager la ville pour les piétons, une "révolution urbaine"

Quelles sont les villes en France qui choisissent de laisser la place aux piétons ? La rue de l’Ecole de Médecine à Paris s’aménage. Post A Phone by Priestman Goode. La ville rangée est sans langage. L’actualité artistique d’Armelle Caron [1] nous invite à nous poser la question du langage de la ville.

La ville rangée est sans langage

Dans le travail de cette artiste, les «villes rangées», la déconstruction du plan tire la ville vers le fragment; et les relations, qui étaient des vides, s’effacent dans ce morcellement. L’opération soustrait ainsi à la ville sa forme. Inversement, dans une autre de ses productions, les «villes en creux», on ne retient que le tissu viaire, le maillage des espaces servants en fines toiles d’araignées.

La topographie devient donc une incitation à la découpe. L’outil de lecture de la ville, son plan en deux dimensions, est désassemblé en modules célibataires. Mound Builders, les bâtisseurs de paysage. Le dragage, l’excavation et le transport à des fins utilitaires d’énormes quantité de terres alluviales est l’un des traits les plus caractéristiques de l’occupation humaine de la terre, qui se traduit par l’architecture de territoires entiers.

Mound Builders, les bâtisseurs de paysage

Avant l’artialisation du paysage dont parle Alain Roger [1], ou peut-être en corollaire, il y a cette érosion accélérée des couches géologiques par l’activité des hommes, l’une des signatures les plus évidentes de l’anthropocène et cependant si discrète. « Je suis convaincu que le futur est perdu quelque part dans les dépotoirs du passé non-historique. » — Robert Smithson, Les Monuments de Passaic, 1967 Ainsi, en Louisiane, nous nous trouvons confrontés à une échelle inouïe de ces modelages du sol – dragage constant du Mississippi, creusement de canaux dans les marais, levées de protection – tout en vivant le rêve éveillé d’une nature qui relève de la Wilderness[2].

Le lendemain de la veille urbaine #24: la relation. Le lundi matin à heure fixe, Urbain, trop urbain donne sous forme de chronique un petit résumé des meilleurs liens glanés sur Internet lors de la semaine écoulée.

Le lendemain de la veille urbaine #24: la relation

Le fonctionnement est simple : le taux de consultation des URL diffusées sur notre compte Twitter fait le partage statistique, charge au rédacteur de trouver un fil rouge dans les liens ainsi sélectionnés par cet arbitraire de l’audience… Ainsi la ville est en soi sans jamais revenir à soi, et chaque conscience de soi y est aussi. Miroirs de la ville #3 Psychogéographie ! Poétique de l’exploration urbaine. Le mardi matin, Urbain, trop urbain promène un livre le long du Web.

Miroirs de la ville #3 Psychogéographie ! Poétique de l’exploration urbaine

Les liens reflètent une veille hebdomadaire diffusée sur TWITTER, mais c’est le livre qui va s’y mirer. Tirer de cet exercice spéculaire un répertoire symbolique, une éthique de la ville, comme le voudrait le genre du miroir ? > Miroir à partir de Merlin Coverley (& alii), Psychogéographie ! Poétique de l’exploration urbaine (Éditions Les moutons électriques, 2011) Homme et technologie Une nécessaire adaptation mutuelle - Médias. La technologie a pour vocation première de simplifier la vie de l'homme.

Homme et technologie Une nécessaire adaptation mutuelle - Médias

A priori, elle est à son service. Pourtant, depuis la nuit des temps, l'homme entretient avec elle un rapport ambigu. Fasciné par les progrès et la modernité qu'elle symbolise, effrayé par ses possibles dérives. « La technologie a un caractère magique. Smart city - Trois villes intelligentes entre technologie et écologie. Plusieurs villes dites intelligentes sortent progressivement de terre.

Smart city - Trois villes intelligentes entre technologie et écologie

On les appelle aussi les smart cities, sans doute en référence aux smartphones et aux objets intelligents de type smartwatchs… Construites comme des villes autonomes, elles ont l’ambition de nous donner à voir la ville de demain grandeur nature. Petit tour d’horizon de trois smart cities : Fujisawa, Songdo et Masdar. La mobilité en ville réinventée. Les déplacements constituent l’un des enjeux majeurs de la ville de demain.

La mobilité en ville réinventée

Les débats sont souvent centrés sur les transports : voiture ou bus ? Vélo ou métro ? Il semblerait pourtant que la discussion s’élargisse sur une notion plus large : on connaissait la mobilité, voici venir le temps de la transmobilité ! Écoutez ci-dessous l’interview de Georges Amar, directeur de la prospective et de la conception innovante à la RATP, auteur du livre « Homo Mobilis » (éditions FYP). Urbain, trop urbain.

Shuffle city, une interface pour la ville intelligente. Transports et Ville intelligente. 93 903 879Connected objects Potentiel de SIGFOX (connexions) * Une ville intelligente intègre les technologies vertes de pointe pour créer une métropole qui est durable et offre un niveau de vie élevé.

Transports et Ville intelligente

Une ville intelligente ouvre la voie vers la neutralité carbone et propose des solutions rentables et efficaces pour ses habitants. En même temps, une ville saine et éco énergétique utilise des sources d'énergie renouvelables autant que possible, y compris la biomasse et les déchets, et est un pionnier dans le déploiement des technologies intelligentes avancées. Outils et méthodes pour une intégration des politiques de mobilités - CEREMA. Est-elle encore mobile l'auto?, et le gaspillage alimentaire. Marche urbaine et nouveaux systèmes de mobilité : 22 oct. - Matinée d'étude à Lyon.

Repères Européens le 22 octobre 2009 : de 10h30 à 12h45 Grande salle de l’Agence d’Urbanisme, 18, rue du Lac – 69003 LYON De Londres à Bilbao: marche urbaine et nouveaux systèmes de mobilité.

Marche urbaine et nouveaux systèmes de mobilité : 22 oct. - Matinée d'étude à Lyon

Impacts sur l’aménagement et les politiques de déplacement dans les métropoles européennes. Ville biomimétique, ville de demain. La ville de Vélizy Villacoublay, organise un évènement pionnier, prospectif et optimiste durant sept jours sur le thème : « Ville Biomimétique, ville de demain ». L’exposition et les conférences auront lieu du 21 au 28 février 2013 à l’Onde, Théâtre et Centre d’Arts à Vélizy Villacoublay. Le biomimétisme, fil conducteur de l’évènement, est « l’art de s’inspirer de la nature pour concevoir des produits, des procédés ou des systèmes innovants ».

S’appuyant sur ce concept novateur et fortement ancrée dans nos réalités urbaines, Vélizy Villacoublay propose cette exposition multidisciplinaire permettant au public de découvrir à quoi pourrait ressembler la ville de demain et d’appréhender le monde urbain en construction compatible avec nos écosystèmes, donc avec le vivant. Smart city : « Il existe un risque de ghettoïsation numérique »

« Les smart cities ne doivent pas être des machines technologiques sans âme », dites-vous. Le risque est-il bien réel ? Et si oui, que faire ?