background preloader

Séismes et Volcans

Facebook Twitter

Les cryptocontinents : un mystère au centre de la Terre. Vue d'artiste de la Terre après sa collision avec Théia.

Les cryptocontinents : un mystère au centre de la Terre

La jeune Lune est visible à droite. Les deux corps subissaient encore un fort bombardement météoritique, ce qui explique la présence à leur surface de zones couvertes de magma. © Fahad Sulehria Les cryptocontinents : un mystère au centre de la Terre - 1 Photo La Terre est tout à la fois une usine chimique et une machine thermique, et même électrodynamique puisque le noyau génère un champ magnétique. À partir de la fin des années 1970, alors que la théorie de la tectonique des plaques venait de s’imposer, les géophysiciens spécialisés en sismologie ont développé des méthodes inspirées de l’imagerie médicale.

Des anomalies dans les vitesses des ondes sismiques ont notamment été découvertes, indiquant la présence dans le manteau inférieur, au voisinage de l’interface entre le noyau et le manteau, de deux masses importantes dont la température est plus élevée que celle des roches environnantes.

Séisme

Italie : ce "super volcan" ignoré qui menace Naples et sa région. Ce qui frappe immédiatement, c’est l’odeur.

Italie : ce "super volcan" ignoré qui menace Naples et sa région

Cette odeur d'oeuf pourri si caractéristique des volcans sulfureux. Danger in paradise: The hidden hazards of volcano geotourism. In November 2000, rangers at Hawaii Volcanoes National Park made a gruesome discovery.

Danger in paradise: The hidden hazards of volcano geotourism

The bodies of a man and a woman, in an advanced state of decomposition, were found near the site where lava from the Kilauea eruption flows into the sea, sending up plumes of scalding white steam. The area, aptly named the Eruption Site, is littered with chunks of tephra, a glassy volcanic rock, which are formed and ejected violently into the air when the 2,000-degree-Celsius lava is quenched by seawater. The two bodies were 100 meters inland from the Eruption Site and they displayed no visible signs of trauma, so rangers knew that the victims had not been hit and killed by flying tephra. “That one was a bit of a mystery,” says Travis Heggie, an eruption duty ranger at the time, who was part of the team tasked with recovering the bodies and investigating the incident. The bodies were placed in slings and airlifted off the lava bench by helicopter.

Le volcan Etna est de nouveau entré en éruption. 311 348 lectures / 59 commentaires20 février 2013 ; révision : 18 mai 2016, 21 h 33 L'Etna samedi 26 Octobre 2013 photographié de Stazzo Catania© Héloïse Picot - Licence : Tous droits réservés L'Etna, le volcan le plus actif d'Europe, connait de nombreuses phases de repos et de réveils brutaux à quelques mois d'intervalle.

Le volcan Etna est de nouveau entré en éruption

Autant d'occasions d'admirer ses impressionnants fontaines et épanchements de lave, pour l'instant sans danger pour les populations environnantes. Situé sur l'île de Sicile (Italie), l'Etna est le plus haut volcan d'Europe actif (3300 m). Il s'agit d'un vaste stratovolcan basaltique qui couvre une superficie 1250 km². L'Etna est surveillé en permanence par l'Institut National de Géophysique et de Volcanologie (INGV) à Catane. Début 2013 : regain d'activité volcanique pour l'Etna Le 9 janvier 2013, l'Observatoire de l'Etna a signalé une activité strombolienne[1] « animée » dans les cratères sommitaux de l'Etna, Bocca Nuova et « nouveau Sud-Est ». Les impressionnantes images de l'éruption du volcan Calbuco au Chili. Calbuco : un promeneur filme par hasard la première éruption.

Le mystère de la plus grande éruption volcanique du dernier millénaire est résolu. Des vulcanologues découvrent une "autoroute de l'enfer" Krakatau spectacular explosive eruptions november 2010. C'est pas sorcier -ETNA SOUS HAUTE SURVEILLANCE. Découverte d'un immense réservoir de magma sous le volcan Yellowstone. Le super-volcan américain Yellowstone est l'un des plus grands au monde.

Découverte d'un immense réservoir de magma sous le volcan Yellowstone

Cette découverte permettra de mieux évaluer les risques sismiques et volcaniques. Un gigantesque réservoir de magma a été découvert et analysé sous le super-volcan de Yellowstone aux Etats-Unis, par une équipe de vulcanologues qui publie sa découverte dans la revue Science. Ce réservoir, dont l'existence était soupçonnée mais pas documenté, se situe à 45 km de profondeur. D'une taille de 19 km de haut sur 64 km de long et 40 km de large, il se trouve sous la chambre magmatique plus petite et connue du super-volcan, qui elle mesure 10 400 km3. Les roches à demi-fondues qu'il contient rempliraient plus de onze fois le Grand Canyon du Colorado, ont calculé les vulcanologues. Cette découverte ne modifie pas a priori le danger jugé faible d'une nouvelle éruption de cette caldéra géante de 70 km sur 30 km, dont la précédente, cataclysmique, remonte à 640 000 ans.

Volcan : un lac de lave au sommet du Kilauea atteint un niveau record. Le plus grand volcan du monde se cachait sous les eaux du Pacifique. Les volcans sous-marins pourraient expliquer les grands changements climatiques de la Terre. Le Magma produit par les éruptions sous-marines se fige et sa forme lui vaut le nom de coussins de basalte (pillow lava) sur la crête volcanique de Juan De Fuca, au large des côtes du Pacifique au nord-ouest des USA© Deborah Kelley / Université de Washington Des massifs volcaniques entiers, enfouis sous les océans sont sensés être des géants pacifiques, produisant des coulées de lave à un débit lent et régulier le long des failles océaniques.

Les volcans sous-marins pourraient expliquer les grands changements climatiques de la Terre

Une récente étude bouleverse cette vision, révélant des éruptions selon des cycles étonnamment réguliers, de deux semaines à 100 000 ans. Plus surprenant encore : les éruptions se produisent presque exclusivement pendant les six premiers mois de l'année. Les pulsations, qui semblent liées aux changements de court et de long terme de l'orbite terrestre mais aussi du niveau de la mer, pourraient contribuer au déclenchement des cycles climatiques naturels. Source Référence Auteur Christophe Magdelaine / notre-planete.info - Tous droits réservés.