background preloader

Retraite

Facebook Twitter

L'outil de simulation retraite M@rel. Services Retrouvez vos régimes de retraite L'outil de simulation retraite M@rel Accédez au guide d’utilisation de votre document Repérez la date d'envoi de votre document Vous êtes ici : Accueil > Services > L'outil de simulation retraite M@rel L'outil de simulation retraite M@rel Mis en oeuvre dans le cadre du GIP Info Retraite, l'outil de simulation M@rel est un simulateur de retraite valable pour la quasi-totalité des régimes de base et complémentaires, soit environ 95% des assurés. À partir des informations que vous saisissez (périodes d'activité, périodes sans activité professionnelle, salaires ou revenus professionnels,...), il vous permet d'évaluer le montant de votre future retraite à différents âges, en fonction de différents scénarios d'évolution de vos revenus futurs. Le Quiz Retraite ? Votre avis sur le site ! Calcul retraite : Comment calculer sa pension de retraite ? La pension de retraite est l'addition de deux composantes : une retraite de base et une retraite complémentaire qui n'ont pas le même mode de calcul.

Dans le cas le plus fréquent, celui du régime général, la retraite de base est calculée et versée par la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV), tandis que la retraite complémentaire est versée par l'Arrco, pour tous les salariés, à laquelle s'ajoute l'Agirc pour les cadres. En pratique, les personnes qui ont exercé des activités relevant de régimes différents, les polypensionnés, percevront autant de pensions différentes. En savoir plus sur les spécificités de chaque régime. Pour calculer votre retraite, il faudra d'abord calculer le montant de votre retraite de base.

Cette retraite de base peut être à « taux plein » si vous remplissez les conditions d'âge et de nombre de trimestres cotisés requis. Elle peut aussi être affectée par : Contactez vos régimes de retraite. Pour toute question sur votre retraite personnelle, nous vous invitons à contacter votre ou vos organismes de retraite. Cliquez sur l’organisme de votre choix pour obtenir ses coordonnées. Si vous ne savez pas de quel(s) organisme(s) vous relevez, utilisez notre outil de recherche et retrouvez en quelques clics vos régimes de retraite en fonction de votre parcours professionnel. Vous pouvez également consulter le panorama des régimes de retraite ( Pdf) Organismes de retraite des salariés Organismes de retraite des fonctionnaires et ouvriers de l’Etat Service des Retraites de l'EtatCNRACL (Caisse Nationale de retraites des Agents des Collectivités Locales) RAFP (Régime Additionnel de la Fonction Publique) FSPOEIE (Fonds Spécial des Ouvriers des Etablissements de l’Etat) Organismes de retraite des Non-salariés Contactez vos régimes de retraite.

Assurance retraite : relevé de situation individuelle en ligne. Cet article a plus d’un an, il se peut que les informations et les liens ne soient plus à jour Vous êtes salariés de l’industrie, du commerce et des services ? L’Assurance retraite vous propose de consulter en ligne votre relevé de situation individuelle récapitulant vos droits dans l’ensemble de vos régimes de retraite, y compris les complémentaires. Ce nouveau service retrace l’ensemble de votre carrière professionnelle en listant le nombre de trimestres et de points acquis auprès des régimes de retraite obligatoire de base et complémentaire.

Pour obtenir votre relevé de situation individuelle sur le site, il suffit de vous connecter au site avec votre numéro de sécurité sociale et votre mot de passe. Par contre, si vous n’avez pas de compte, vous devez vous inscrire aux services en ligne de l’Assurance retraite (un mot de passe étant communiqué par courriel à l’issue de votre inscription). Réforme des retraites : les mesures qui sont tombées aux oubliettes. Près d’un an après la publication de la loi garantissant l’avenir des retraites, la plupart des décrets nécessaires à l’entrée en vigueur des principales mesures de la loi ont été publiés. Toutefois certaines mesures inscrites dans la loi ou annoncées lors de sa présentation ne sont toujours pas entrées en vigueur.

Nous les avons passées au crible. > Validation des périodes de stage. Dans un bilan de la réforme des retraites publié à la fin du mois de janvier, le ministère des Affaires sociales a indiqué que le décret fixant les modalités de prises en compte des stages effectués dans le cadre d'un cursus universitaire devrait être prochainement publié. Selon ce document, ce nouveau dispositif devrait permettre de valider deux trimestres de stage, en contrepartie d’une cotisation dont le montant pourrait être fixé à 300 euros, payable en 2 ans à raison de 12,50 euros par mois. Lire aussi à ce sujet : Stage en entreprise : combien faut-il être payé pour que ça compte pour la retraite ? ARRCO Accueil. Retraite complémentaire AGIRC-ARRCO Rachat de points. Depuis 2004, il est possible de racheter jusqu’à 70 points par année d’études supérieures, dans la limite de trois ans, dans chacun des régimes Arrco et Agirc, sous conditions. Le rachat peut seulement porter sur les périodes d’études supérieures pour lesquelles un versement a déjà été effectué auprès du régime de base de Sécurité sociale.La demande de rachat doit être présentée avant la liquidation de sa retraite complémentaire.

Le coût dépend du nombre de points rachetés, de la valeur du point Arrco ou Agirc et de l’âge du bénéficiaire au moment du rachat. Coût = Nbre de points à racheter x Valeur du point Arrco x Coefficient d’âge Nbre de points à racheter x Valeur du point Agirc x Coefficient d’âge La valeur du point Arrco ou Agirc est celle de l’année de versement. Le saviez-vous ? Le site Internet www.lassuranceretraite.fr met à votre disposition un module de calcul du coût des trimestres à racheter dans le régime général de la Sécurité sociale. Rachat point retraite. 1. Pourquoi racheter des trimestres ? Racheter des trimestres permet d'atteindre la durée de cotisation nécessaire pour prendre sa retraite à taux plein. Le rachat de trimestres a donc potentiellement un double effet : il donne accès à la retraite de base à taux plein, et il permet ainsi de percevoir sa retraite complémentaire en totalité. 2. Quels trimestres peut-on racheter ? On peut racheter uniquement : Les années d'études supérieures.

Ces rachats sont possibles auprès du régime général des salariés, des régimes agricoles, des régimes des indépendants, des régimes des professions libérales et du régime des avocats. Le régime auprès duquel vous pouvez racheter vos trimestres d'études est le premier auquel vous avez été affilié après vos études. 3. 3.1. Attention ! L'âge auquel vous les achetez : plus on est jeune au moment du rachat, moins son coût est élevé.

Le niveau de la pension dépend en effet de trois facteurs : La pension est égale au produit de ces trois éléments : 3.2. Oui. 3.3. Retraites complémentaires : les barèmes de rachat pour 2015. - mercredi 14 janvier 2015 11:10 Une circulaire fixe les coefficients 2015 des versements volontaires des cotisations au titre des études pour les régimes complémentaires Arrco et Agirc. Comme tous les ans, les régimes de retraite complémentaires Arrco (pour tous les salariés) et Agirc (pour les seuls cadres) publient les coefficients de rachats de points appliqués dans l'année. La circulaire Agirc-Arrco datée du 19 décembre 2014 fixe ainsi les coefficients pour 2015. Ces rachats permettent d'acquérir des points en vue d'améliorer le montant futur de la retraite complémentaire.

Pour rappel, les cadres et non cadres du privé, ainsi que les cadres et non cadres agricoles, peuvent racheter jusqu'à 70 points de cotisation (soit 12 trimestres) Agirc et Arrco au titre des années d'études supérieures. Seules sont comptabilisées les années validées par un diplôme, à l'exception des années de classes préparatoires aux concours des grandes écoles. Réforme 2013. Observatoire des inégalités. 10 septembre 2013 - « Ras-le-bol de payer autant d’impôts ! » C’est le discours ambiant, à droite comme à gauche : les Français paient trop d’impôts. Le bluff des plus aisés a marché : le président a décrété la pause fiscale. Les explications de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. L’impôt sur le revenu est plus faible en France qu’ailleurs Dans le débat public, quand le terme « impôt » est employé, le citoyen pense « impôt sur le revenu », celui qui réduit le plus les inégalités parce que le taux de prélèvement augmente avec le revenu (on dit qu’il est « progressif »).

Les comparaisons internationales de prélèvements obligatoires n’ont aucun sens. Sommes-nous allés trop loin depuis 2011 ? Les seules données précises portent sur l’année 2010 : il faut au moins trois ans pour disposer de données fiables, et prendre en compte, par exemple, les remboursements d’impôts ou les statistiques des 36 000 communes de France. D’où vient le « ras-le-bol ? Que faire ? «Taxer les retraités n'est pas scandaleux» François Hollande réussira-t-il là où, depuis vingt ans, ses prédécesseurs ont échoué ? Le chef de l'Etat n'est pas le premier à promettre une réforme des retraites à la fois «courageuse» et «juste», qui rétablirait durablement l'équilibre financier du système. Les contours de cette martingale devraient être dessinés par le «rapport Moreau», qui sera rendu vendredi prochain mais dont quelques pistes ont déjà fuité dans la presse cette semaine. Une certitude : retraités et actifs, employeurs et salariés, fonctionnaires ou travailleurs du privé, tous seront mis à contribution.

Spécialiste des retraites, l'économiste Anne Lavigne fait le point sur les enjeux : regrettant d'ores et déjà le renoncement à une remise à plat du système, elle se satisfait de la probable convergence des régimes du privé et du public. Quatre réformes sont intervenues depuis 1993. Tous ces curseurs ont été actionnés depuis vingt ans... Surtout les cotisations et le mode d’indexation des pensions. Les retraites des femmes. Salariés. Salariés. En cas de décès du conjoint - Salariés. Brochures d'information - Salariés.

Le cumul emploi-retraite est-il encore intéressant ? Si à 50 ans tu n’as pas ton crédit… Faire des travaux dans son logement, aider ses enfants à acheter leur appartement… passer la cinquantaine, il n’est plus rare que les particuliers aient besoin d’emprunter. Chez le courtier en crédits Empruntis, les 50 ans et plus représentaient près de 15 % des demandes de financement en 2015, mais les plus de 60 ans, moins de 2 %. Dans une question écrite au gouvernement, le 26 avril, le député Hervé Féron (groupe socialiste, républicain et citoyen) demandait au gouvernement les mesures que ce dernier entendait prendre afin de faciliter l’accès au crédit bancaire des personnes de plus de 60 ans.

Pour argumenter sa question, le député soulignait « l’espérance de vie et la qualité de vie des seniors [qui] augmentent depuis plusieurs années, rendant légitimes les demandes d’un nombre croissant de personnes de plus de 60 ans d’accéder au crédit bancaire ». Lire aussi : Consommation, immobilier : les seniors en panne de crédit Nombreux obstacles « A chaque âge ses avantages.