background preloader

Nanotechnologie. biotechnologie

Facebook Twitter

La liste des 200 produits alimentaires pouvant contenir des nanoparticules ! À surveiller ! -:(( Traitements anti-cancer : les nanoparticules pas si efficaces ? Les dernières actualités de la recherche contre le cancer sont présentées pour Sciences et Avenir et en exclusivité par le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière.

Traitements anti-cancer : les nanoparticules pas si efficaces ?

Des nanoparticules dans nos assiettes. A notre insu, les nanoparticules ont envahi notre environnement quotidien.

Des nanoparticules dans nos assiettes

Présentes dans de multiples produits de consommation courante – crèmes solaires, textiles, articles de sport, carburants, pneus, appareils électroménagers, panneaux solaires, ciments, peintures, vernis, équipements médicaux… –, elles se sont aussi introduites, subrepticement, dans nos assiettes. Cela, sans que le consommateur en soit averti par un étiquetage spécifique, pourtant requis par la réglementation européenne. Et, surtout, sans qu’il se doute des dangers potentiels de ces substances. Pollution aux nanoparticules industrielles : l’OCDE a-t-elle été manipulée ? LOBBYING.

Pollution aux nanoparticules industrielles : l’OCDE a-t-elle été manipulée ?

Ils sont une cinquantaine de scientifiques internationaux spécialisés dans le domaine des nanoparticules, toxicologues, chimistes, biologistes, écologues… Leur réunion du 1er au 3 mars 2016 à l’Université Duke, aux Etats-Unis, à l’invitation du Centre pour l’implication environnementale des nanotechnologies (CEINT), était prévue de longue date. Ils devaient mettre au point des conditions d’expérience communes pour que toutes les études à venir soient enfin basées sur les mêmes paramètres.

Des nanotubes de carbone trouvés dans les poumons de petits Parisiens. Les nanotubes de carbone présents dans les poumons des enfants se trouvent ailleurs dans la capitale. © Evan Bench, Flickr, CC by 2.0 Des nanotubes de carbone trouvés dans les poumons de petits Parisiens - 2 Photos Parmi les polluants présents dans l’atmosphère, les particules fines qui mesurent moins de 2,5 µm de diamètre (appelées PM 2,5) peuvent pénétrer dans les voies respiratoires et entraîner des effets négatifs sur la santé.

Des nanotubes de carbone trouvés dans les poumons de petits Parisiens

Ces particules fines seraient une cause majeure de décès et de maladies dans le monde : des études ont montré une association entre l’exposition à ces particules à long terme et la mortalité, même à des concentrations inférieures à celles recommandées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Dans un article paru dans EBioMedicine, des scientifiques français et de l’université Rice (Houston, États-Unis) ont caractérisé les particules présentes dans les liquides de lavage broncho-alvéolaire d'enfants asthmatiques. À découvrir en vidéo autour de ce sujet : Dossier gouv Les nanotechnologies. Une veille citoyenne sur les nanos : NanomateriauxSanteBiblio. Le vaccin Nanotechnologie-Basé corrige des souris avec du diabète de type 1. Utilisant un « vaccin nanotechnologie-basé sophistiqué, » les chercheurs pouvaient corriger avec succès des souris avec du diabète de type 1 et ralentir le début de la maladie chez les souris en danger pour la maladie.

le vaccin Nanotechnologie-Basé corrige des souris avec du diabète de type 1

L'étude, cofinancée par la Fondation de Recherches de Diabète de Type 1, fournit des analyses neuves et importantes dans comprendre comment arrêter la crise immunisée qui entraîne le diabète de type 1, et pourrait même avoir des implications pour d'autres maladies auto-immune. L'étude, entreprise à l'Université de Calgary dans Alberta, le Canada, a été publiée aujourd'hui dans l'édition en ligne de l' Immunité de tourillon scientifique. La recherche a été aboutie par M. Pere Santa Maria à partir du Centre de Chercheurs de Diabète de Julia McFarlane à l'Université de Calgary, Alberta. Nanotechnologies et santé - CNRS sagascience. Enjeux éthiques recherche en nanomédecine. Dossier sagascience - Nanotechnologies et santé. Nanotechnologies : vrais espoirs et fausses promesses - Nanomédecine. La médecine est un secteur particulièrement friand d'innovations technologies, surtout lorsqu'elle se situent à la frontière entre la matière et le vivant.

Nanotechnologies : vrais espoirs et fausses promesses - Nanomédecine

On entrevoit ainsi un micro laboratoire de la taille d'une puce capable de faire un bilan sanguin détaillé du patient à partir d'une seul goutte de sang. Plus de problème d'artères bouchées par des dépôts de graisse grâce aux gaines nanoporeuses empêchant aux molécules d'adhérer. De réelles perspectives s'ouvrent sur des traitements totalement nouveaux, pour guérir le cancer, le diabète ou pour administrer des médicaments.

Améliorer l'efficacité des médicaments. Évaluation des risques liés aux nanomatériaux pour la population générale, les travailleurs et pour l’environnement. Évaluation des risques liés aux nanotubes de carbone. L'article a été ajouté à votre bibliothèque Mis à jour le 25/02/2013.

Évaluation des risques liés aux nanotubes de carbone

Les nanomatériaux : ennemis invisibles et omniprésents. Nanomatériaux, danger !

Les nanomatériaux : ennemis invisibles et omniprésents

C'est l'alerte que lance l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), dans un avis rendu public jeudi 15 mai. Certains de ces matériaux microscopiques, présents dans de multiples produits de la vie courante, sont « toxiques pour l'homme » et peuvent avoir des effets délétères sur les milieux naturels. L'agence appelle donc à « mettre en place sans attendre un encadrement réglementaire européen renforcé ». Clinatec : cette discrète clinique où l'on implante des nanos dans le cerveau - Science-fiction ? C’est une « clinique expérimentale » où l’on teste des dispositifs électroniques implantés dans le cerveau.

Clinatec : cette discrète clinique où l'on implante des nanos dans le cerveau - Science-fiction ?

Baptisée Clinatec, cette neuro-clinique, pilotée par le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) de Grenoble, travaille sur les applications des nanotechnologies dans le champ des neurosciences, en particulier sur les maladies neurodégénératives, comme Parkinson. Mais difficile de savoir ce qui s’y passe vraiment : une certaine opacité entoure ses activités. Dangers et limites - La Nanotechnologie appliquée au Cancer. IMAGE. Voir les nanoparticules à travers la peau. NANO.

IMAGE. Voir les nanoparticules à travers la peau

R-Nano.fr. Dioxyde de titane. Le dioxyde de titane, un pigment entrant dans la composition de nombreux produits d’usage courant, comme les crèmes solaires ou les dentifrices, aurait les mêmes effets toxiques que l’amiante. « Avec le dioxyde de titane, on se retrouve dans la même situation qu’avec l’amiante il y a 40 ans », affirme le professeur Jürg Tschopp, prix Louis-Jeantet de médecine 2008, qui a piloté une étude franco-suisse sur les effets toxiques de ce nanomatériau.

PHYSORG 19/09/11 Nanoparticles cause brain injury in fish. Scientists at the University of Plymouth have shown, for the first time in an animal, that nanoparticles have a detrimental effect on the brain and other parts of the central nervous system. SCIENCE NORDIC 22/03/12 Nanoparticles impact fish through the food chain. A new study shows nanoparticles can harm fish by surviving several links in the food chain.

Diabète de type 1. fausse bonne idée. Des chercheurs américains ont effectué une percée intéressante en matière de contrôle du diabète, de type 1 dans ce cas-ci, selon Santé Log. En effet, ces spécialistes du MIT (Massachusetts Institute of Technology) seraient parvenus à créer une injection capable de réguler les taux de glycémie sur une période pouvant s'étirer jusqu'à dix jours. ALTERNATIVE. Hazem Badr and Jan Piotrowski 28 novembre 2011 | EN | FR. Maladies auto-immunes : les soigner en rééduquant ses globules blancs.

PLANET EARTH 14/06/10 Silver nanoparticles are not harmful to fish. Silver nanoparticles are not harmful to fish. SCIENCES ET AVENIR 19/09/11 Les nanoparticules endommagent le cerveau des poissons. INSA TOULOUSE 16/02/11 Présentation : Les Nanoparticules et l’Eau : les recherches menées dans un laboratoire toulousain. UNIVERSITY OF BRIGHTON 14/02/12 The nano way to cleaner water. Published 14 February 2012 Decontaminating polluted waste water costs millions but a new discovery by scientists at the University of Brighton could result in huge savings as well as delivering safer, cleaner water.

The research, recently published in the journal Angewandte Chemie International Edition, represents a sigificant shift in scientists' understanding of chemistry. Mercury is a serious contaminant so this breakthrough could save millions of pounds. It is generally accepted that when silver is reduced to nano-sized particles, it can only extract a certain amount of mercury. However, Dr Kseniia Katok, working in the Nanoscience and Nanotechnology Group at the university, was able to reduce the nanoparticles of silver to below 35 nano-metres in diameter (the equivalent of splitting a single human hair into 3,000 separate strands) and found that this allowed almost twice as much mercury to be removed from water.

AceNano : NanoMedecineDebat. Avantages et risques. ILLUMINÉ – Pourquoi ne pas remplacer les lampadaires par des arbres phosphorescents ? Le projet scientifique est tout aussi original que ses moyens de financement. L'idée : fabriquer, grâce à la biologie synthétique, des plantes phosphorescentes, qui pourraient permettre à terme de s'éclairer sans électricité. Environ Int. 2011 Aug;37(6):1083-97. Epub 2011 Apr 6. Physiological effects of nanoparticles on fish: a comparison of nanometals. BRGM - MARS 2010 - Présentation : L’approche du BRGM pour l’évaluation de l’impact des nanoparticules sur la qualité des eaux so. Retour sur la conférence finale de l'action conjointe européenne NANOGENOTOX. La conférence finale de NANOGENOTOX, action conjointe européenne coordonnée par l’Anses depuis 2010, s'est tenue le 22 février 2013 au Ministère des Affaires sociales et de la Santé à Paris.

Rassemblant environ 200 participants internationaux : scientifiques, décideurs nationaux des Etats-membres et de l'Union européenne, représentants des différentes parties prenantes, cet événement a permis de dresser le bilan des connaissances générées dans le cadre du projet et d’échanger sur les implications de ces résultats. Lancé en mars 2010 et coordonné par l’Anses, NANOGENOTOX a rassemblé 30 partenaires (organismes scientifiques et ministères) issus de 13 Etats-membres de l'Union européenne. Son objectif était de fournir à la Commission européenne et aux Etats membres une méthode rigoureuse et fiable de détection du potentiel génotoxique des nanomatériaux manufacturés susceptibles d'engendrer des cancers ou une reprotoxicité chez l'homme.