background preloader

Education thérapeutique

Facebook Twitter

Education thérapeutique.

Hémophilie

Education thérapeutique. EDUCATION THERAPEUTIQUE : LE PATIENT EXPERT - Association Nationale de Défense contre l'Arthrite Rhumatoïde. Le terme de « patient expert » est en soi tout un programme ! Nous pourrions débattre de ce que cela signifie au sens pur, mais ce n’est peut-être pas si important, tout comme nous admettrons que le mot « éducation » dans « Education Thérapeutique » est assez mal venu, aucun de nous n’étant en besoin d’être « éduqué » !

Soit ! Le patient expert est donc un malade qui dépasse son cas personnel pour aider d’autres malades à mieux gérer leur vie avec la PR. Dans notre projet, il a reçu une formation spécifique à l’ETP et à la polyarthrite. Du côté des centres pilotes... Dr Catherine BEAUVAIS, Centre Pilote, Hôpital de Saint Antoine, Paris. Dr Slim LASSOUED, Centre Pilote, Hôpital Jean Rougier, Cahors. Dr Laurent GRANGE, Centre Pilote, Hôpital A. Dr Jean-David COHEN, Centre Pilote, Hôpital Lapeyronie, Montpellier. Ludovic, tétraplégique : « Je ne voudrais la place de personne, pas même celle d'un mec valide » A la suite d'un accident, à 15 ans, Ludovic est devenu tétraplégique.

Il raconte le long chemin de sa reconstruction et, avec finesse et humour, les aléas de son quotidien. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Camille Bordenet Pour son premier appartement seul, Ludovic Konstantinow, 31 ans, dont 16 années de fauteuil roulant pour tétraplégie, a choisi une vue sur la Méditerranée. Cette mer qui lui a pourtant volé l'usage de ses jambes, ses mains et une partie de ses bras, un jour de juin 1998, alors qu'il s'amusait à plonger avec son petit frère du haut d'une digue de la plage du Prado. Le dernier saut aura été fatal.

Sa tête cogne le fond, ses 5e et 6e cervicales sont brisées, il ne peut plus bouger. C'est son frère qui alerte les secours. Sans rancune. Et il prévient, en se redressant sur son fauteuil, ses grands yeux bleus soudainement méfiants : « Surtout, n'écrivez pas que mon histoire est une leçon de vie et toutes ces choses moralisantes .» Il s'interrompt et grimace. Quand l'université diplôme les malades.

Les patients sont devenus des acteurs de santé à part entière. Fort de ce constat, le président de l'Université d'Aix-Marseille, le Pr Yvon Berland, a annoncé le 14 décembre, lors du 4ème colloque Médias & santé, la création à la rentrée 2013 d'une «Université des patients» ouverte exclusivement aux malades chroniques. «Une personne qui a une maladie chronique (prolongée, NDLR) acquière une connaissance considérable, estime le Pr Berland. Il faut valoriser cette expérience». La formation, qui durera 120 heures et sera validée par un diplôme universitaire (DU), devrait accueillir une quarantaine d'étudiants.

La démarche s'inscrit dans la logique initiée par l'université Pierre-et-Marie-Curie à Paris en 2010 qui avait ouvert son DU d'éducation thérapeutique à des malades chroniques. Formation juridique, économique… La notion de patient-expert, fortement débattue lors d'un récent colloque organisé par le conseil national de l'ordre des médecins, trouve ainsi une reconnaissance officielle. Boîte à outils pour les formateurs en éducation du patient. Haut de page Objectifs Analyser les différentes définitions et les enjeux de l’éducation du patient. Consignes / vigilances à avoir Renforcer ce qu’il y a de similaire entre les définitions créées et la définition du guide méthodologique HAS - Inpes. À l’issue de la séquence, les personnes formées seront capables de discuter sur au moins trois concepts clés de la définition du guide méthodologique HAS - Inpes permettant d’éclairer les enjeux de l’éducation du patient (maladie chronique, compétences, processus permanent, centré sur le patient, sensi- bilisation…).

Déroulement Variante 1 - Demander les mots clés qu’évoque l’éducation thérapeutique du patient et créer une définition à partir des mots clés. 2 - Diffuser une cassette contenant le témoignage d’un patient puis créer une définition. Prérequis pour le formateur - Savoir définir chaque mot clé de la définition et repérer ceux des participants ; - être au clair avec les enjeux de l’éducation thérapeutique du patient. Source. Boîte à outils pour les formateurs en éducation du patient. FORMA TIC SANTE 2008 - Modèles et démarches d'éducation thérapeutique - Canal-U/Médecine.

Enseigner la relation d'aide un defi. Structuration d’un programme d’éducation thérapeutique du patient dans le champ des maladies chroniques. Etp auto-evaluation programme. Neuropédagogie, les jeux forment la jeunesse. Durant toute l’enfance, le jeu a un rôle de premier plan dans le développement du cerveau et de la pensée. Des études révèlent aujourd’hui tout son intérêt dans l’amélioration des aptitudes essentielles à l’école, comme le calcul ou le langage.

Votre magazine mène l’enquête… GM Dès la naissance, le cerveau évolue et se structure grâce aux innombrables expériences et découvertes de l’enfant. Lorsque le bébé s’amuse avec ses parents, observe l’environnement ou part à sa découverte, les connexions entre ses neurones impriment des marques de ces expériences. Dans cette symphonie cérébrale, le jeu tient un rôle de premier plan. Il stimule et renforce les aptitudes que développe l’enfant avant d’entrer à l’école, et qui seront essentielles lors des premiers apprentissages scolaires. Un véritable outil de neuropédagogie ! Maîtriser les nombres grâce aux jeux de société. Des capacités de raisonnement améliorées. Être l’acteur de son apprentissage. Le numérique pour aider l’éducation thérapeutique du patient. Aujourd’hui, des applications permettent au personnel soignant de présenter des contenus éducatifs spécifiques aux patients. L’éducation thérapeutique du patient (ETP) est une démarche qui « vise à aider les patients et leurs familles à comprendre la maladie et le traitement, coopérer avec les soignants, vivre plus sainement et maintenir ou améliorer leur qualité de vie » selon la définition de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Elle regroupe donc tous les moyens qui permettent aux patients d’acquérir et de conserver les capacités et les compétences qui les aident à vivre de manière optimale avec leur maladie. Avec l’essor d’internet, les patients tendent de plus en plus à se documenter eux-mêmes sur leur maladie, avec tous les risques que cela comporte. De nouvelles applications numériques sont récemment venues combler ce besoin des professionnels de santé de maitriser l’information donnée à leurs patients afin d’améliorer leur prise en charge.

Le but ? Crédits photo: © ASIP Santé. Créer un outil pédagogique en santé : guide méthodologique. Les TIC comme compétence transversale en soins infirmiers.pdf. Carte conceptuelle en recherche de santé. État des lieux. Enseignement interdisciplinaire des maladies. Le corps humain. Diabète.