background preloader

Climat

Facebook Twitter

De l'effet de El Nino sur la répartition du choléra en Afrique - Sciencesetavenir.fr. Des températures alarmantes en Arctique. Imaginez que le thermomètre affiche 30°C en moyenne dans l'hexagone en cette fin de mois de novembre 2016.

Des températures alarmantes en Arctique

Cette situation que l'on pourrait croire inimaginable a lieu actuellement au pôle Nord. La température à la mi-novembre a atteint un incroyable pic à environ -5°C, alors que la moyenne des températures en cette période est habituellement plutôt aux alentours de -25°C, a constaté l'Institut météorologique danois. Légende image : Évolution des températures de l'Arctique (exprimées en °Kelvins) en 2016 (courbe rouge) au fil des jours, et comparaison avec l'indice climatique ERA40 qui représente la moyenne des températures sur la période 1957 - 2002. © DMI Et sur ces quatre dernières semaines, le thermomètre est resté 9 à 12°C au-dessus de la normale. Pollution atmosphérique : 1 enfant sur 7 dans le monde respire un air toxique... et en France ? Voilà un rapport qui soulève bien des inquiétudes sur la pollution de l'air, une semaine avant le début de la conférence de l'ONU sur le climat, la COP22, qui se tiendra à Marrakech (Maroc) du 7 au 18 novembre 2016.

Pollution atmosphérique : 1 enfant sur 7 dans le monde respire un air toxique... et en France ?

Émanant de l'Unicef (le Fonds des Nations unies pour l'enfance), il met en avant un chiffre inédit : un enfant sur sept vit dans un endroit où la pollution de l'air extérieur excède jusqu'à six fois les normes internationales ! "Cette pollution contribue de façon importante à la mortalité de quelque 600.000 enfants de moins de cinq ans annuellement et menace la vie et l'avenir de millions d'autres, déplore dans un communiqué le Directeur général de l'Unicef, Anthony Lake. Les substances polluantes, non seulement endommagent les poumons des enfants mais elles peuvent aussi franchir la barrière protectrice du cerveau et endommager irrémédiablement leur développement cérébral, compromettant leur avenir. " L'Asie du Sud, région du monde la plus touchée Et l'Europe ? Avec AFP. Climat : record à la mi-2016.

Les températures planétaires en juin 2016, publiées par l’équipe Nasa/Université Columbia de New York, placent les six premiers mois de l’année au premier rang.

Climat : record à la mi-2016

Avec 0,79°C de plus que la moyenne calculée sur 1951/1980, le mois de juin 2016 poursuit la série des mois records depuis un an. Toutefois, cette série pourrait s’arrêter dès le moi s prochain. Le mois de juin 2016 est le plus chaud jamais enregistré sur le globe. Le mois dernier a été le mois de juin le plus chaud jamais enregistré sur le globe depuis le début des relevés de températures en 1880, a annoncé mardi 19 juillet 2016 l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).

Le mois de juin 2016 est le plus chaud jamais enregistré sur le globe

Le thermomètre a également atteint des niveaux sans précédent pendant les six premiers mois de 2016 avec une température battant le record de 2015 de 0,2 degré Celsius et dépassant de 1,05 degré la moyenne du siècle passé (13,5 degrés). Juin 2016 est le quatorzième mois consécutif lors duquel record mensuel de chaleur est battu sur la planète, la plus longue période continue de montée des températures globale en 137 ans. En juin, la température moyenne à la surface des terres et des océans a été 0,9 degré Celsius au-dessus de la moyenne du siècle passé pour s'établir à 15,5 degrés, soit 0,02 degré de plus que le précédent record pour ce mois établi en 2015. EN IMAGES. Avant/Après, ces images de la Nasa montrant la sidérante vitesse de transformation de la Terre. C'est un site foisonnant de données que l'agence spatiale américaine a mis en ligne à l'occasion de la conférence sur le climat à Paris sur le changement climatique.

EN IMAGES. Avant/Après, ces images de la Nasa montrant la sidérante vitesse de transformation de la Terre

Le site climate.nasa.gov présente un état très documenté et riche en images de la planète : hausse du niveau des océans, montée des températures à l'échelle du globe et dans les mers, recul des calottes glaciaires et de la couverture neigeuse, accroissement des phénomènes climatiques extrêmes, acidification des océans... La Nasa y rappelle les causes anthropiques de ces bouleversement climatiques, et démonte au passage quelques arguments avancés par les climato-sceptiques. Et pour illustrer cet état des lieux, l'agence spatiale publie des centaines de photos satellites (ou prises au niveau du sol) illustrant la rapidité de ces changements provoqués directement ou indirectement par l'homme.

La carte des impacts du réchauffement climatique. The mystery of the expanding tropics. Amy Toensing/National Geographic Creative Severe droughts over the past 20 years in Australia have taken a toll on farmers, who struggle to keep livestock and crops healthy.

The mystery of the expanding tropics

One spring day in 2004, Qiang Fu was poring over atmospheric data collected from satellites when he noticed an unusual and seemingly inexplicable pattern. In two belts on either side of the equator, the lower atmosphere was warming more than anywhere else on Earth. Fu, an atmospheric scientist at the University of Washington in Seattle, was puzzled. It wasn't until a year later that he realized what he had discovered: evidence of a rapid expansion of the tropics, the region that encircles Earth's waist like a green belt.

La prochaine ère glaciaire retardée par le réchauffement climatique - rts.ch - Sciences-Tech. Les concentrations de CO2 dans l'atmosphère pourraient faire de l'époque actuelle la plus longue période interglaciaire de l'histoire de la planète, relève l'article publié jeudi dans la revue Nature.

La prochaine ère glaciaire retardée par le réchauffement climatique - rts.ch - Sciences-Tech.

Sans ce facteur humain, le prochain âge glaciaire aurait pu débuter dans 50'000 ans, soulignent les auteurs, conduits par Andrey Ganopolski du Potsdam Institute for Climate Impact Research (PIK), car les âges glaciaires sont liés en partie à des évolutions naturelles de l'orbite de la Terre. Dérèglement des cycles. The world's largest active archive of weather and climate data producing and supplying data and publications for the world. Les teneurs en oxygène dans l'atmosphère diminuent depuis 800.000 ans. Réchauffement climatique : l'effrayant scénario d'une Terre sans glace. Imaginez un monde sans glace, où les seules chances de voir de l'eau gelée sont très au nord, durant des hivers particulièrement rudes.

Réchauffement climatique : l'effrayant scénario d'une Terre sans glace

Et même dans ces lieux-là, elle fond très vite. CARTE. Les événements climatiques les plus extrêmes de tous les temps - Sciencesetavenir.fr. RECORDS.

CARTE. Les événements climatiques les plus extrêmes de tous les temps - Sciencesetavenir.fr

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a mis à jour sa liste des événements météorologiques extrêmes fin mai 2017. Avec une nouveauté : c'est la première fois que l'organisation, qui s'en tient d'ordinaire à de simples relevés climatiques (température, pression, précipitations...) élargit ses archives à la mortalité des événements extrêmes tels les tornades et les ouragans. Pour chacun, l'OMM explique la méthodologie utilisée pour calculer le nombre de décès attribuables. Sciences et Avenir a résumé ces mesures sur la carte interactive ci-dessus. Journal of Space Weather and Space Climate. ANPCEN - Association nationale pour la protection du ciel et de l'environnement nocturnes. L'acidification des océans cartographiée par les satellites. En combinant les données sur la salinité des océans recueillies par Smos (Soil Moisture and Ocean Salinity) avec celles des températures des eaux de surface obtenues avec d’autres satellites, des chercheurs ont pu quantifier le pH à la surface des océans.

L'acidification des océans cartographiée par les satellites

Leurs travaux vont aider les biologistes et les climatologues dans leurs recherches sur ces milieux perturbés et sur leurs interactions avec le système climatique. © Esa, Roberto Sabia L'acidification des océans cartographiée par les satellites - 2 Photos Les océans sont de gigantesques puits de carbone qui absorbent chaque année environ un quart de nos émissions de dioxyde de carbone, principal responsable de l’actuel dérèglement climatique. Une bonne nouvelle ? Lapse: Landsat Satellite Images of Climate Change, via Google Earth Engine. TIME and Space | By Jeffrey Kluger Spacecraft and telescopes are not built by people interested in what’s going on at home. Landsat Science. DEOS: Current velocities of the Gulf Stream. Last updated automagically: Saturday 7 November 2015 21:58:42 CET Since 21 December 2004 the velocity maps show the absolute in stead of relative velocities. This means that the velocities now include the mean Gulf Stream current, based on the CMDT-RIO04 dynamic topography solution by Rio and Hernandez.

L'ONU s'inquiète d'un retour d'El Niño. Les volcans sous-marins pourraient expliquer les grands changements climatiques de la Terre. Le Magma produit par les éruptions sous-marines se fige et sa forme lui vaut le nom de coussins de basalte (pillow lava) sur la crête volcanique de Juan De Fuca, au large des côtes du Pacifique au nord-ouest des USA© Deborah Kelley / Université de Washington Des massifs volcaniques entiers, enfouis sous les océans sont sensés être des géants pacifiques, produisant des coulées de lave à un débit lent et régulier le long des failles océaniques. Une récente étude bouleverse cette vision, révélant des éruptions selon des cycles étonnamment réguliers, de deux semaines à 100 000 ans. Plus surprenant encore : les éruptions se produisent presque exclusivement pendant les six premiers mois de l'année. Les pulsations, qui semblent liées aux changements de court et de long terme de l'orbite terrestre mais aussi du niveau de la mer, pourraient contribuer au déclenchement des cycles climatiques naturels.

Source Référence Auteur Christophe Magdelaine / notre-planete.info - Tous droits réservés. COP21 : le méthane bouillonne dans la mer de Sibérie et pourrait dévaster la planète. Dans les Alpes, le crépuscule des géants blancs. Course effrénée vers les sommets La nature, elle, va connaître un bouleversement. « Nous avons ici une très grande variété d’espèces animales et végétales façonnées par les climats extrêmes, décrit Anne Delestrade, écologue et directrice du Centre de recherches sur les écosystèmes d’altitude, à l’origine d’un atlas scientifique en ligne du Mont-Blanc. Elles sont particulièrement vulnérables. Canons à neige et folie douce : quand la montagne devient un triste parc d'attractions.

En 2060, la pollution de l’air pourrait tuer 6 à 9 millions de personnes dans le monde. Sans politiques et mesures rigoureuses, la pollution atmosphérique pourrait chaque année entraîner d’ici à 2060 le décès prématuré de 6 à 9 millions de personnes… et coûter 2 600 milliards de dollars (2 280 milliards d’euros). Ces chiffres faramineux sont issus d’une étude de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sur « Les Conséquences économique de la pollution de l’air extérieur », publiée jeudi 9 juin. Au cours des cinquante prochaines années, avec l’augmentation du niveau de vie et une demande croissante en énergie, les émissions de la plupart des polluants vont croître sensiblement. En particulier, les émissions d’oxydes d’azote et d’ammoniac, qui contribuent à la formation des PM 2,5 (particules d’un diamètre inférieur à 2,5 microns, les plus dangereuses) à travers des réactions chimiques dans l’atmosphère, pourraient quasiment doubler.

Lire aussi : La pollution de l’air tue plus que le tabac Impacts économiques lourds. Un seuil record de CO2 franchi dans l’hémisphère sud... et partout ailleurs. Vue de la petite île d’Amsterdam (58 km2), située dans l’océan Indien à 37° de la latitude sud et 77° de longitude est. Dans ce lieu isolé, éloigné des sources d’émissions anthropiques, la concentration atmosphérique de CO2 a dépassé pour la première fois le seuil symbolique des 400 ppm. © Liénor Un seuil record de CO2 franchi dans l’hémisphère sud... et partout ailleurs - 2 Photos De par son isolement, l’île d’Amsterdam, située dans l’océan Indien sud, possède un des airs les moins influencés par les activités humaines. On y enregistre les concentrations en dioxyde de carbone (CO2) les plus basses, en dehors des variations saisonnières dans l’hémisphère nord où, chaque été, la quantité de CO2 dans l’atmosphère diminue en raison de son absorption par les plantes.

La destruction de la Grande Barrière de corail menace le tourisme australien. Si la Grande Barrière de corail continue à subir des épisodes de blanchiment importants – phénomène de dépérissement des coraux –, l’Australie perdra chaque année 174 000 touristes étrangers et 1,19 milliard de dollars de recettes (soit environ 782 millions d’euros), en ne comptant que les trois premiers pays visiteurs, à savoir les Etats-Unis, la Chine et le Royaume-Uni.

C’est ce qu’expose un rapport de l’Australian Institute, rendu public mardi 21 juin, qui mesure les potentiels impacts du blanchiment de la Grande Barrière de corail sur les activités du secteur touristique australien. Ces conclusions ont été tirées d’études scientifiques et économiques récentes, mais aussi d’une série de sondages réalisée par ce think thank auprès de touristes étrangers et australiens. Le réchauffement climatique va bouleverser la biodiversité marine. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Rémi Barroux Les océans, dans leur quasi-totalité, vont connaître un bouleversement profond de leur biodiversité si le réchauffement climatique n’est pas maîtrisé rapidement. Des milliers de "crabes rouges" retrouvés morts sur des plages de Californie.

"PLAGES ROUGES". Voici le surnom donné récemment à une dizaine de plages californiennes, aux États-Unis. La pollution de l'air en Afrique tue des milliers d'urbains, selon une étude de l’OCDE. Global Warming and Climate Change skepticism examined. Les contre-vérités du dernier pamphlet climatosceptique. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | François-Marie Bréon Publié autour de la sortie du cinquième rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), L'Innocence du carbone, l'effet de serre remis en question (Albin Michel, 304 p., 22 euros), le livre du physicien François Gervais (université François-Rabelais de Tours), entend montrer que l'influence humaine sur le réchauffement en cours est minime et que ce dernier est le fait de cycles naturels.

François-Marie Bréon, chercheur au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (CEA/CNRS/UVSQ) et coauteur du dernier rapport du GIEC, a lu l'ouvrage de M. Les projets fous des apprentis sorciers du climat - Géopiraterie. Les catastrophes naturelles provoquent deux fois plus de déplacements internes que les conflits. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Laetitia Van Eeckhout Tempêtes, inondations, séismes, irruptions volcaniques, feux de forêt, glissements de terrain… En 2015, des catastrophes naturelles survenues dans cent treize pays ont provoqué le déplacement à l’intérieur de leur propre pays de 19,2 millions de personnes dans le monde.

Quels sont les pays les plus vulnérables au changement climatique ? Dans les dix prochaines années, un tiers de la production économique mondiale sera localisée dans les pays les plus durement frappés par le changement climatique, d'après une étude du cabinet Maplecroft. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric.

Un habitant des îles Kiribati réclame le statut de réfugié climatique. Oceania 21 : les îles du Pacifique plaident pour une « révolution internationale » sur le climat. En conclusion du sommet Oceania 21, qui s'est tenu cette semaine à Nouméa, les Etats et territoires insulaires d'Océanie ont exhorté, vendredi 1er mai, la communauté internationale « à une révolution » pour la conférence sur le climat à Paris à la fin de 2015. Ils réclament que « leurs inquiétudes et leurs souffrances » soient entendues. Tara Pacific 2016-2018 : sur la piste des secrets du corail. El Niño : « On assiste à l’un des phénomènes les plus forts observés depuis cinquante ans » La pause du réchauffement climatique : décryptage d’une légende tenace. La fonte de l'Arctique a-t-elle amplifié l'ouragan Sandy ? La «spirale de la mort» du Pôle Nord. La Terre « boule de neige » : une hypothèse à revoir. Antarctique : fonte des glaces plus importante que prévu. Un glacier andin vieux de 1 600 ans a fondu en 25 ans.

Canicule à Shanghai : les bulletins météo non officiels interdits. En Inde, les routes fondent et l’indice UV dépasse les limites. 96 - L'humidité fait fondre les glaciers tropicaux. 424 - Le spectaculaire recul des glaciers andins depuis 30 ans. Le mois d'avril a été le plus chaud depuis 1880. Les températures actuelles (presque) au plus haut depuis 11.300 ans. Les rivières du sud de la France de plus en plus frappées par la sécheresse.

Les inondations dans le Var ne sont pas une catastrophe naturelle. 2013/05/03 > BE Belgique 73 > Les variations climatiques des 2000 dernières années ne sont pas les mêmes selon les régions du monde. Le climat a basculé de façon extrêmement brutale à la fin de la dernière période glaciaire. Climat : concentration record de CO2 dans l'hémisphère nord. Avec des températures à 51°C, l'Inde bat un record de chaleur. Pourquoi Etats-Unis et Chine s'attaquent aux super gaz à effet de serre HFC. Climat : peut-on revenir en arrière ? A quoi ressemblerait un monde avec 4 degrés de plus? Un quasi enfer. Le changement climatique a déjà causé la chute d’un Empire (en Egypte) Papillons et libellules perdent leurs couleurs avec le réchauffement climatique. L'affaiblissement du champ magnétique terrestre se confirme.